vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Xiphinema diversicaudatum (Micoletzky)
Nematoda, Dorylaimida, Dorylaimidae .

Nématode migrant des racines

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : 4 à 6,2 mm de long, le corps est long, transparent, sombre, tronqué, de forme pointue arrondie ayant un diamètre d'environ 1 mm. Le tégument est musculeux et assure la respiration (respiration cutanée). Le stylet, en forme d'aiguillon, mesure 0,14 mm de long.
- Jeune : il a la même forme que l'adulte mais un peu plus petit. Il possède un stylet de réserve ; la forme pointue de la queue n'est clairement reconnaissable qu'à partir du dernier stade larvaire.

[R]Biologie
- Le Némadode des racines est très polyphage, essentiellement sur arbres fruitiers et petits fruits.
- Adultes : ce sont des Nématodes migrants qui vivent en ectophytes sur les racines en les ponctionnant. Capables de se déplacer par leurs propres moyens, ils sont cependant surtout transportés par le vent, l'eau ou l'homme.
- Les sexes sont séparés. La femelle pond ses oeufs (20 à 30) la plupart du temps en avril-mai, parfois plus tard, dans le sol, généralement à proximité de la plante-hôte. La femelle adulte peut vivre 5 ans, et même survivre 3 ans en l'absence de plante-hôte.
- Jeune : le développement larvaire, très lent, s'étale souvent plus de trois ans.

[R]Cycle de vie
- Une génération dure jusqu'à trois ans.

[R]Dégâts
- Larves et adultes provoquent des dégâts. Ils ponctionnent les cellules des couches superficielles à l'aide de leur stylet creux. Ils peuvent atteindre les couches profondes. Les enzymes et les toxines salivaires ramollissent les tissus végétaux ; les couches cellulaires sont détruites et les fines racines dépérissent.
Il en résulte un système racinaire réduit et la prolifération de racines latérales avec des déformations en forme de crochet ainsi que des tumeurs. Au début, les dégâts apparaissent la plupart du temps par foyers.
- Lors d'une attaque importante sur le Fraisier, la spoliation entraîne des atrophies, conduisant au dépérissement du pied. Les racines attaquées sont de couleur blanche à grise.
- Sur des plantes de grande taille, la croissance n'est guère affectée ; ce sont les virus transmis qui sont à redouter : le virus de la mosaïque arabis (AMV) sur Cerisier, Cassissier, Framboisier, Fraisier, Vigne, Houblon ; le virus latent des taches annulaires (SLRV) sur Cerisier, Pêcher, Prunier, Cassissier, Framboisier, Vigne, Fraisier, Houblon.
- Une rotation ou une jachère de quelques années est conseillée pour éviter les risques d'attaque grave. Le seuil de nuisibilité n'excède pas quelques individus par cm3 de sol.

[R]Remarque
Le Nématode migrant des racines apparaît surtout sur les terres arables, sur les plantations d'arbres à feuilles caduques et dans les broussailles. Ils habitent de préférence les sols grossièrement poreux et ni trop secs ni trop sableux.


[R]Noms communs
DE: Dolchälchen, Dolchnematode ES: Nemátodo migrador de las raíces FR: Nématode migrant des racines IT: Nematode migrante delle radici PT: Nemátodo migrador das raízes GB: Migrant root worm

[R] Images


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie