vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Phorodon humuli (Schrank)
Myzus humuli

Insecta, Homoptera, Aphididae .

Puceron du houblon

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Virginipare aptère : sur l'hôte d'hiver (hôte primaire), vert clair avec des rayures dorsales vertes ; sur les plantes-hôtes d'été (hôtes secondaires), vert clair à vert jaunâtre, voire presque blanche.
- Taille : 1 à 1,9 mm.
- Virginipare ailée : sur les hôtes d'hiver et d'été : tête et partie dorsale de la section thoracique marron foncé à noire ; sur la partie inférieure du corps, 3 taches latérales et une tache centrale divisée (*) .

[R]Biologie
Il s'agit d'un Puceron diécique.
Les hôtes d'été sont le Houblon cultivé, le Houblon sauvage (Humulus lupulus et Humulus japonicus), quelquefois aussi la face inférieure des feuilles de la Grande Ortie (Urtica dioica).
Les hôtes d'hiver sont des Prunus (*) , comme par ex. le Quetschier (P. domestica), le Prunellier (P. spinosa), le Merisier à grappe (P. padus), le Prunier-cerise (P. cerasifera), le Pêcher, P. pissardii, P. serotina.
Phorodon humuli est une espèce migrante.
Sur l'hôte primaire, se succèdent 6 générations de fondatrigènes. La 1ère génération se développe en 14 à 18 jours. A partir de la 3e génération apparaissent les premiers ailés, qui migrent vers un hôte d'été. Chaque individu produit en moyenne 21 descendants.
Sur les hôtes d'été, 7 à 9 générations seulement d'aptères se développent. Chaque individu produit environ 30 à 80 descendants. Le retour vers un hôte d'hiver est le fait de gynopares ailés, auxquelles succèdent des mâles.
Les gynopares déposent 7 à 15 larves à la face inférieure des feuilles. Dans la 2e moitié de septembre, apparaissent les premières fondatrices. Chacune peut pondre 6 à 12 oeufs.

[R]Cycle de vie
La colonisation des hôtes d'hiver peut se prolonger jusqu'en juillet/août. Les larves de la 1ère génération (génération fondatrice) éclosent en mars/avril quand les Prunus bourgeonnent. Une seconde génération (fondatrigène) prend place. Elle est composée d'individus aptères, les premiers migrants ailés. Le taux d'ailés augmente, au delà de la 3e génération, du fait de la dégradation du substrat alimentaire. L'émigration, vers les champs de Houblon, est maximale de la mi-mai à la mi-juin.
Les exilés se multiplient sur le Houblon jusqu'à la migration en retour, en automne.
Les premières femelles apparaissent dans la 2e moitié de septembre.
En octobre, après l'accouplement, la ponte a lieu dans des endroits abrités, entre les bourgeons et les branchages.

[R]Dégâts
Sur les hôtes d'hiver, les dégâts sont insignifiants : voûtement léger des feuilles, voire enroulement vers le bas lors d'attaque plus importantes.
Une fois arrivés sur l'hôte d'été, les pucerons se regroupent le plus souvent sur les jeunes feuilles, de couleur vert-jaune. Les feuilles de Houblon endommagées jaunissent, deviennent cassantes, s'enroulent vers la bas et peuvent se faner complètement. Dans la période de végétation avancée, les pucerons piquent surtout à la base des bractées et des feuilles supérieures des fleurs du Houblon, ce qui provoque le brunissement et l'atrophie du cône.
Le miellat forme sur la face supérieure des feuilles une couche brillante et collante, envahie par la fumagine, et l'assimilation chlorophyllienne s'en trouve réduite.
La colonisation des ombelles du Houblon par P. humuli a une influence négative sur la quantité et la qualité de la récolte, de même que sur les substances composantes essentielles pour le brassage de la bière. Sa valeur commerciale s'en trouve affectée.


[R]Noms communs
DE: Hopfenblattlaus ES: Pulgón del Lúpulo FR: Puceron du houblon IT: Afide verde del prugnolo e del luppolo PT: Piolho do lúpulo GB: Hop aphid, Damson-hop aphid

[R] Images

  1. Phorodon humili (Schrank) (Coutin R. / OPIE)
    Colonie A la face inférieure d'une feuille de Houblon.
    .
    .
  2. Phorodon humuli (Schrank) Femelle et larves sur feuille de Houblon (Hoechst)
  3. Phorodon humuli (Schrank) Fondatrigènes sur feuille de Prunier (Hoechst)

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie