vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Pandemis heparana (Denis & Schiffermüller)
Insecta, Lepidoptera, Tortricidae .

Tordeuse pandemis

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : 20 mm d'envergure. Les ailes antérieures sont brun jaunâtre à brun roux et présentent deux bandes, une basale et une médiane, plus foncées. Le mâle présente, comme chez tous les Pandémis, une profonde échancrure sur le 2e article de l'antenne (*) .
- Oeufs : pondus groupés sous forme d'ooplaques de plusieurs dizaines d'oeufs à la face supérieure des feuilles de Pommier ou de Poirier. De couleur vert clair et non recouverts d'une sécrétion cireuse.
- Larve : elle peut atteindre 22 mm. La tête, le corps, l'écusson prothoracique et la plaque anale sont de couleur uniforme vert clair à jaunâtre. Le dos présente de petites taches claires à la base des poils. Cette larve est très vive dans ses mouvements : lorsqu'on la touche, elle se tortille et se laisse tomber au bout d'un fil de soie.
- Chrysalide : elle est enfermée dans un cocon tissé dans les feuilles enroulées. D'abord verdâtre, elle devient brun-rouge foncé. Elle mesure jusqu'à 12 mm de long. Durée de développement, 8 à 10 jours.

[R]Biologie
- Plantes-hôtes : les Rosacées fruitières, notamment le Pommier et le Poirier.
- Fécondité : plusieurs centaines d'oeufs.
- Oeuf : durée évolution embryonnaire, 2 à 3 semaines.
- Larve : 5 stades chez le mâle, 6 chez la femelle. La chenille s'alimente aux dépens des feuilles et des fruits retenus entre eux par un tissage. Sur feuille, la jeune larve confectionne à la face inférieure un petit tube soyeux d'où elle mord l'épiderme et le parenchyme ; lorsqu'elle est plus développée, elle dévore le limbe dans toute son épaisseur en l'attaquant sur le bord ou en le perforant.
Sur fruit, elle consomme l'épiderme et la pulpe par plages plus ou moins larges formant des broderies. Ces attaques sont réparties sur l'ensemble de l'arbre, la larve pouvant attaquer successivement plusieurs feuilles et fruits. Elle hiverne isolément dans un cocon soyeux tissé sous l'écorce ou dans des abris divers.
- Nymphe : durée de développement, 2 à 3 semaines.

[R]Cycle de vie
- 2 générations par an et 3 périodes d'activité larvaire et de dégâts d'importance inégale.
- L'activité larvaire reprend très tôt, aux stades phénologiques C3 à D du Pommier, mais d'une manière échelonnée au sein de la population. Les chenilles entrent dans les bourgeons floraux et foliaires ouverts situés au centre de l'arbre, les relient par un tissage dense et s'alimentent à leurs dépens. Elles se nymphosent dans des feuilles enroulées.
- Le 1er vol a lieu de mai-juin à juillet-août selon les régions. Le 2e vol a lieu de juillet-août à octobre.
- Les jeunes larves de la génération d'automne commencent leur développement jusqu'à leur entrée en hivernation.

[R]Dégâts
Les dégâts proviennent de l'alimentation des larves sur les fruits (Pommier, Poirier) (*) . Ils sont très limités au printemps. Les dégâts de la génération d'été peuvent être particulièrement graves. Ceux de la génération d'automne dépendent du niveau de la population et du développement des pourritures, notamment lors du stockage des fruits attaqués.
Les variétés de Pommier les plus sensibles sont celles à fruits très serrés telles que : Reine des reinettes, Reinette du Canada et le groupe des Delicious rouges et ses mutants.


[R]Noms communs
DE: Fruchtschalenwickler ES: Tortrícido de los frutos FR: Tordeuse pandemis IT: Tortrice verde delle Pomacee. PT: Traça pandemis GB: Apple brown tortrix, Dark fruit-tree tortrix

[R] Images

  1. Pandemis heparana (Denis et Schiffermüller) Papillon (Coutin R. / OPIE)
  2. Pandemis heparana (Denis et Schiffermüller) Attaque sur pomme Les attaques sont superficielles.
  3. Pandemis heparana (Denis et Schiffermüller) (Bouloux / OPIE)
    Dégâts sur Pommier

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie