vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Dialeurodes citri (Ashmead)
Insecta, Homoptera, Aleyrodidae .

Aleurode des citrus

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : ressemblant à un petit papillon de 1,4 mm, de couleur jaune clair, recouvert d'une cire blanche.
- Oeuf: pédonculé, ovale, de 0,2 à 0,3 mm de haut, jaunâtre.
- Larve : vert-jaunâtre, plate ; au 4e stade, elle atteint 1,5 mm (*) .

[R]Biologie
Espèce originaire d'Asie Orientale. Il semble qu'elle soit arrivée en Italie vers la fin de la décennie 1950. Elle a été signalée en France en 1954 (sur la Côte d'Azur).
L'Aleurode des citrus est une espèce polyphage, qui attaque surtout les agrumes. Il vit également sur Troène (Ligustrum), Frêne (Fraxinus), Lilas (Syringa), Forsythia, Margousier ou Lilas des Indes (Melia), Figuier, Kaki (Diospyros), Grenadier (Punica), Prunier.
- L'hivernation a lieu sous forme de larve de 3e ou 4e stade, à la face inférieure des feuilles, moins fréquemment à l'état d'oeuf.
- Adulte : Les 1ers adultes apparaissent en avril-mai ; un second vol s'observe en août, qui est suivi, quelquefois, d'un 3e vers la fin de l'automne.
- Oeuf : il est pondu la plupart du temps à la face inférieure des feuilles jeunes.
- Larves : leur effectif est maximal de mai à la 1ère décade de juin, à la fin de juillet, en août, en septembre et en octobre ; elles vivent à la face inférieure des feuilles.

[R]Cycle de vie
- 2 à 4 générations par an.
- En conditions optimales, une génération peut être achevée en 7 à 8 semaines. Si les conditions ne sont pas favorables, cela peut prendre 6 à 7 mois.
Une seule feuille peut être infestée par plusieurs centaines de larves issues de milliers d'oeufs.

[R]Dégâts
Ce sont les agrumes qui sont les plus affectés (*) .
En cas d'infestation très importante, des essaims de millions d'adultes peuvent se déplacer d'un lieu à un autre en provoquant des nuisances. La production de miellat, qui tombe sur la face supérieure des feuilles situées au dessous, est très élevée : feuilles et fruits se couvrent de fumagine.

[R]Remarque
Pour lutter contre cet Aleurode, on peut employer deux entomophages, ennemis des larves : le prédateur Clitosthetus arcuatus Rossi (Coccinellidae) et l'Hyménoptère Chalcidien endoparasite Encarsia lahorensis, introduit avec succès en Californie, en Floride et en Italie.


[R]Noms communs
DE: Zitrusmottenschildlaus ES: Mosca blanca de los cítricos FR: Aleurode des citrus IT: Aleirode degli agrumi PT: Aleurodídeo dos citrinos GB: Citrus whitefly

[R] Images

  1. Dialeurodes citri (Riley et Howard) (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur Citronnier Les feuilles sont récurvées, leur face inférieure est envahie de miellat et de fumagine.
    .
    .
  2. Dialeurodes citri (Riley et Howard) (Coutin R. / OPIE)
    Détail d'une colonie Oeufs et larves à la face inférieure d'une feuille.
    .
    .

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie