vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Ceroplastes rusci L.
Insecta, Homoptera, Lecaniidae .

Céroplaste du figuier

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Femelle adulte : bouclier ovalaire (4 à 5 x 3 à 4 mm), épais, globuleux, formé de 8 plaques tégumentaires fusionnées, de couleur brun clair (*) .
- Mâle : la larve est protégée par un bouclier blanchâtre allongé ; l'adulte est ailé (une seule paire d'ailes), mobile, et dépourvu de protection cireuse.
- Oeufs : ovoïdes (0,317 x 0,229 mm) ; d'abord ocres, ils prennent une couleur rouille ou cannelle. Ils demeurent sous le bouclier de la femelle après la ponte.
- Larves :.
Au 1er stade, la larve nouveau-née est ovale, de couleur rouille, et mesure 0,47 x 0,23 mm. Quelques jours après l'éclosion, elle sécrète une couche de cire blanche sur le dos.
Au 2e stade, cette couche s'épaissit et s'agrandit.
Au 3e stade, le dimorphisme sexuel est très accusé. Chez les 2 sexes, la mue imaginale est précédée d'une période d'inactivité.

[R]Biologie
- L'hôte préféré est le Figuier mais ce Céroplaste infeste une vingtaine d'autres végétaux.
- Après l'accouplement, les femelles pondent 750 à 900 oeufs durant toute leur vie, à raison d'une dizaine jusqu'à plusieurs centaines par jour.
- Les larves éclosent au bout de 3 à 4 semaines, passant par 3 stades.

[R]Cycle de vie
Une ou 2 générations par an au Portugal, 2 sur le littoral sud. Pour la 1ère génération, la ponte commence en mai pour s'achever fin juin ; pour la 2e, dans le Sud, elle a lieu en juillet-août.
Les larves mobiles se répandent sur tout l'arbre et, au bout d'une semaine, ont colonisé les nervures des feuilles. Les larves du 2e stade, qui se fixent sur les pousses de Figuier, y demeurent jusqu'au printemps suivant, après avoir hiverné.

[R]Dégâts
- La présence de cette Cochenille entraîne un affaiblissement des pousses et des feuilles, qui peut provoquer leur dépérissement (*) (*) .
- Le miellat qu'elle excrète est en général envahi par la fumagine, qui réduisent la photosynthèse.
- Frais, ce miellat constitue une provende recherchée par la Fourmi d'Argentine (Iridomyrmex humilis May), laquelle s'attaque avec beaucoup d'agressivité à tous les parasites et prédateurs du Céroplaste.

[R]Remarque
Au Portugal, on trouve le Céroplaste du figuier en abondance sur le littoral, là où il y a beaucoup de figuiers.


[R]Noms communs
DE: Feigenschildlaus ES: Cochinilla de la higuera FR: Céroplaste du figuier IT: Cocciniglia del fico PT: Lapa da figueira GB: Fig-tree scale

[R] Images

  1. Ceroplastes rusci (L.) (Gambier J. / INRA Antibes)
    Carapaces de femelles sur Figuier.
  2. Ceroplastes rusci (L.) (Bénassy C. / INRA Antibes)
    Colonie sur rameau de Figuier
  3. Ceroplastes rusci (L.) (Bénassy C. / INRA Antibes)
    Dégâts sur figue
  4. Ceroplastes rusci (L.) Adultes et larves (Bernard J.-F. / INRA Maroc)

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie