Programme Agriculture-Environnement Vittel (AGREV)
   
Vous êtes sur la page : Résultats --> L'évaluation du changement --> Le cahier des charges
 
  L'ancrage socio-économique du changement
 
Le cahier des charges
   
  A partir des premiers résultats de recherche et du diagnostic porté en termes de système agraire, l'équipe de recherche a formulé une série de propositions à partir desquelles a été élaboré un cahier des charges des nouvelles pratiques . Il mentionnait les mesures suivantes à mettre en oeuvre dans le cadre d'un système technique innovant :
   
  Le bilan des transformations de systèmes de culture et de choix techniques des agriculteurs s'est effectué selon 3 niveaux :
 
 
supprimer la culture de maïs : c'est une culture qui produit une lixiviation importante de nitrates sous les racines dans des systèmes conventionnels ;
 
composter l'ensemble des déjections animales : le compostage du fumier permet de réduire rapidement les excédents d'azote organique, sans bouleverser le fonctionnement général de l'exploitation sachant que son introduction peut être partielle et se combiner avec d'autres pratiques (la technique du compostage nécessite une certaine organisation des activités au sein de l'exploitation lié au fait de devoir prévoir, planifier et raisonner les épandages dans le temps et dans l'espace) ;
 
ne pas dépasser 1UGB/ha de surface fourragère réservée à l'alimentation animale, tout en diminuant le chargement des prairies pâturées ;
 
ne pas utiliser de produits phytosanitaires, la fertilisation raisonnée est assurée en priorité par les déjections animales compostées ;
 
conduire une nouvelle rotation culturale à base de luzerne ou de prairies temporaires ou de céréales.
   
 
 
prairies permanantes
prairies temporaires
luzerne
céréales d'hiver
céréales (non précisées)
colza
céréales de primtemps
maïs
pois et cultures de primtemps
jachère
bois et bosquets
autre: inconnu, bati,...
© INRA
prairies permanantes en 1979
prairies retournées entre 1979 et 1991
Spatialisation du retournement des prairies permanantes sur le périmètre de Vittel
   
  Avec la proposition de ce cahier des charges se termine la première phase de ce programme de recherche. C'est à peu de chose près, ce cahier des charges qui a été proposé aux agriculteurs par Vittel S.A. Il était porté en annexe de conventions auxquelles étaient liés des arrangements sur le plan foncier et des investissements en bâtiment pour le traitement des déjections animales et le séchage en grange. Pour les exploitants ayant leur siège sur le périmètre, le cahier des charges concerne ainsi l'ensemble du système de production et des surfaces des exploitations signataires du contrat, y compris d'ailleurs celles hors du périmètre.
   
 
Contacts   l   Plan du site    l   Liens
mise à jour : 2 mai, 2014
INRA 2006 © tous droits réservés
la mise en page de ce site est optimisée pour Mozilla Firefox