Projet SYSBIOTEL

Rechercher
Accueil >  T 1 : Apprendre des agriculteurs

Tâche 1 : Apprendre des agriculteurs : analyse de systèmes de cultures innovants identifiés par enquête

Coordinateur: Marc Tchamitchian, INRA Avignon, UR Ecodéveloppement

Pour atteindre l’objectif d’une réduction ambitieuse de l’utilisation des pesticides, le changement des itinéraires techniques et des systèmes de culture est nécessaire. La plupart des études dont l’objectif est de réduire l’utilisation des pesticides se concentrent généralement sur une technique alternative à un usage, mais peu prennent en compte un ensemble de techniques, voire un ensemble de bioagresseurs, encore moins un ensemble de bioagresseurs et un ensemble de techniques dans une approche systémique de la protection des cultures. Ainsi, bien qu’il y ait de fortes attentes et de grandes opportunités pour mettre en œuvre des stratégies de re-conception de systèmes de culture, les fondements scientifiques restent limités.
Apprendre des agriculteurs
Cette première tâche du projet SYSBIOTEL a pour objectif d’apprendre à partir d’innovations mises en œuvre de façon fructueuse par les producteurs et d’enrichir ainsi le corpus de connaissances qui, en complément des tâches 2 et 3, alimentera la tâche 4. Elle combine une analyse des systèmes de culture (itinéraire technique, rotation) et d’éléments du système de production (e.g. distribution des cultures à l’intérieur de l’exploitation).


L’analyse des systèmes de culture a pour objectif d’identifier les processus biologiques expliquant le succès de ces systèmes, en s’appuyant, si nécessaire et dans la mesure du possible, sur les connaissances produites par les tâches 2 et 3. L’analyse des systèmes de production est également nécessaire pour comprendre les contraintes à une meilleure performance, et les leviers sur lesquels agir pour les améliorer. Le fait d’analyser des situations réelles de production permettra d’analyser des évolutions sur des pas de temps longs, d’en extraire des caractéristiques d’efficacité et de durabilité et de passer d’une approche ‘culture –centrée’ à une démarche plus globale à l’échelle de l’exploitation. Ces deux dimensions sont rarement simultanément adoptées en expérimentation classique, et constituent ici un atout, malgré la difficulté liée à cette investigation du ‘monde réel’.

Pour réaliser cette tâche du projet SYSBIOTEL, des enquêtes sont réalisées, auprès de producteurs et de conseillers, sur quelques systèmes de production légumière. Une première phase permettra d’identifier les situations reconnues comme innovantes et sera prolongée par des enquêtes approfondies sur un sous-échantillon afin d’analyser la réalité de l’efficacité de ces systèmes et les déterminants de leur succès. La seconde étape consistera en une description des systèmes de culture et systèmes de productions ainsi identifiés, en prenant en compte la diversité des cultures, leur état sanitaire, les techniques mises en œuvre, leur logique de mise en œuvre à l’échelle de la parcelle et du système de cultures. Des diagnostics agronomiques et pathologiques complèteront ces descriptions.

Les productions légumières sous abri froid (UR Ecodéveloppement, avec la participation des stations expérimentales de l’Association Provençale de Recherche et d'Expérimentation [APREL] et du Groupe de Recherche en Agriculture Biologique [GRAB]) et les productions légumières de plein champ (UMR BiO3P en collaboration avec la Société d'Investissement et de développement pour les cultures légumières et horticoles en Basse-Normandie [SILEBAN]) seront prises en compte.

Voir aussi

Plus d'information sur les Stations expérimentales : 
> APREL
> GRAB
> SILEBAN




Rédaction : SYSBIOTEL
Date de création : 18 Juin 2009
Mise à jour : 29 Avril 2010
Contact : Marc Tchamitchian