Guadeloupe, Petit-Canal, Pointe-à-Retz, 12-IV-1998.

Junonia evarete (Stoll, 1782)

Nymphalidae Nymphalinae


Systématique

Junonia evarete et Junonia genoveva sont confondus (sous le nom evarete) dans la plupart des travaux antérieurs à 1985 (Turner P.W. & Parnell J.R., 1985, J. Res. Lep., 24: 142-153).


Biologie et répartition

Larve sur le mangle blanc, Avicennia germinans (Verbenaceae).

Espèce commune en Guadeloupe à proximité de la mangrove. Existe probablement également en Martinique et dans toutes les mangroves des Caraïbes. La récente séparation entre evarete et genoveva nécessite un réexamen des collections pour connaitre la répartition exacte des deux espèces.

Barbuda.
Toutes les Grandes Antilles.

Sans doute du Texas au Brésil, le long de la côte est du continent américain (limites de Avicennia).

Légende


Espèce ressemblante

Junonia genoveva Ocelles du verso des postérieures très apparents, large marque blanche autour du gros ocelle du recto des antérieures.


Retour à la liste des Papilionoidea