Guadeloupe Petit-Bourg, Route Forestière de Grosse Montagne, 20-VII-1982

Syntomeida epilais (Walker, 1854)

Arctiidae Ctenuchinae


Biologie

Espèce introduite en même temps que Empyreuma affinis Roths., signalée pour la première fois en Martinique en 1981 et en Guadeloupe en 1982 (Chalumeau et Benito-Espinal, 1984, Bull. Soc. Linn. Lyon, 53: 175-182).

La chenille ("chenille rasta") est un défoliateur très nuisible sur le laurier rose (Nerium oleander). L'espèce est en compétition avec E. affinis qu'elle semble supplanter. Ces données sont à confirmer.

Répartition

Martinique: devenue rare (Ryckewaert).
Guadeloupe: apparu autour de l'aéroport du Raizet à Pointe à Pitre, a rapidement envahi toute la Grande-Terre.
Les Saintes, Marie-Galante.

St-Kitts (Ryckewaert), Sainte-Lucie.

Mexique, Honduras, Floride (ssp. jucundissima Dyar).

Légende


Phéromone et comportement sexuel

S. epilais est une espèce qui vole le jour mais s'accouple quelques heures avant l'aube. La phéromone sexuelle produite par les femelles de cette espèce a été décrite (Descoins et al., 1989, C.R. Acad. Sci. Paris, III, 309: 577-581.). Elle se compose de:

Source: Pherolist, base de données sur les phéromones et attractifs sexuels des Lépidoptères.

Cette phéromone est identique à celle de Empyreuma affinis, l'isolement spécifique entre les deux espèces se fait par voie auditive.

Le comportement sexuel de Syntomeida epilais est en effet remarquable en ce sens qu'une attraction par voie phéromonale se produit pour amener le mâle à environ 5 mètres de la femelle. A ce moment le mâle stridule grâce à des organes métathoraciques et la femelle répond dans un registre différent. Le rapprochement des sexes est ainsi guidé par des stridulations alternées du mâle et de la femelle (Sanderford et Conner, 1990, Naturwissenschaften, 77: 345-347).


Espèces ressemblantes

Syntomeida syntomoides
Syntomeida melanthus


Retour à la liste Arctiidae