Guadeloupe, Pointe à Pitre, Hôpital, 1-I-1984, ex pupa

Empyreuma affinis Rothschild, 1912

Arctiidae Ctenuchinae


Synonymes

Empyreuma mucro Draudt nec Zerny
Empyreuma haitensis Rothschild
Empyreuma pugione auct. (nec Linné, E. pugione L. est une espèce différente vivant à Porto-Rico).

Biologie

Espèce introduite en même temps que Syntomeida epilais Walker., signalée pour la première fois en Guadeloupe en 1981 (Chalumeau et Benito-Espinal, 1984, Bull. Soc. Linn. Lyon, 53: 175-182).

La chenille est un défoliateur très nuisible sur le laurier rose (Nerium oleander). L'espèce est en compétition avec S. epilais qui semble s'étendre à ses dépens. Ces données sont à confirmer.

Répartition

Guadeloupe. Apparu autour de l'aéroport du Raizet à Pointe à Pitre, mais resté cantonné dans cette zone initiale (à confirmer).

Endémique antillais, décrit de Cuba, aussi à Haiti et en République Dominicaine (E. haitensis).

Introduit en Floride en 1978.


Phéromone

La phéromone sexuelle produite par les femelles de cette espèce a été décrite (Descoins et al., 1989, C.R. Acad. Sci. Paris, III, 309: 577-581.) sous le nom de E. mucro. Elle se compose de:

Source: Pherolist, base de données sur les phéromones et attractifs sexuels des Lépidoptères.

Cette phéromone est identique à celle de Syntomeida epilais, l'isolement spécifique entre les deux espèces se ferait par voie auditive, bien qu'en Floride on observe des tentatives d'accouplement interspécifique (Sanderford, communication personnelle).


Retour à la liste Arctiidae