Vers la page d'accueil d'OPIE-Insectes    


Ouvrages d'entomologie
signalés dans Insectes
2

mise à jour :janvier 2014
dernières entrées du dernier numéro d'Insectes :171 (en bas de la page)

Certains titres sont en vente à la boutique de l'OPIE

Précédentes signalisations (numéros 131 à 154)



Une année sous le signe des insectes

 Bien plus qu’un agenda, cet élégant ouvrage trouvera sa place auprès de tous les naturalistes et en particulier des entomologistes, l’auteur ayant choisi le monde des insectes comme thème central. Le début de chaque mois est illustré d’une aquarelle de saison pleine page et d’un texte d’écrivain. Chaque semaine, au fil des doubles pages, on découvre de belles aquarelles naturalistes (250 au total) illustrant de courts textes qui présentent ici une plante, là un oiseau, la plupart du temps un insecte. Les jours se suivent mais ne se ressemblent jamais avec cet agenda nature dont vous aurez certainement tourné toutes les pages avant l’heure pour le plaisir de l’œil comme pour celui de l’esprit. Par l’illustrateur des trois tomes de la Flore forestière de France.

 Agenda nature 2010, par Dominique Mansion, 2009. – 144 p. Éditions Ouest France – Edilarge, 13, rue du Breil 35063 Rennes cedex. - Sur Internet à www.editionsouestfrance.fr

Insectes n°155

Enquête sur un silence inquiétant

 C’est celle menée par un journaliste sur le sujet entomologique le plus médiatisé et le plus controversé : la disparition d’Abeilles domestiques. Tâche dont l’auteur s’acquitte avec beaucoup de rigueur et d’honnêteté. Fruit de longues recherches bibliographiques, d’enquêtes de terrain, de rencontres avec les acteurs des mondes apicole, scientifique, agro-alimentaire, écologique ou politique, ce travail apporte avec clarté un éclairage global et historique, tout en essayant de comprendre les causes, d’exposer les polémiques sans y prendre part. La cause est juste et urgente : on sait à quel point les Abeilles nous sont nécessaires voire indispensables. Non seulement par leur production de miel, mais surtout pour l’immense service de pollinisation qu’elles rendent à la nature et à l’agriculture. Cet ouvrage est une pierre à l’édifice de la compréhension des agents qui concourent à leur disparition : parasites, virus, champignons, pesticides, prédateurs… Ennemis visibles ou invisibles, souvent, la main de l’homme n’est pas loin qui a favorisé l’un d’entre eux, en important, affaiblissant, maltraitant… L’auteur s’en inquiète : en arrivera-t-on bientôt partout à la situation de la province chinoise du Sichuan où les arbres fruitiers doivent aujourd’hui être pollinisés à la main ? Espérons que non…

 L’étrange silence des Abeilles : enquête sur un déclin inquiétant, par Vincent Tardieu, 2009. – 349 p. – Coll. Pour la science. – Belin, 8, rue Férou 75278 Paris cedex 06. – Tél. : 08 25 82 01 11 – Sur Internet à www.editions-belin.com

Insectes n°155

Gérer la nature en ville

 Dans la lignée des réflexions qui ont abouti au Grenelle de l’environnement, en en faisant la synthèse, ce guide à vocation très pratique reprend les grands problèmes de la gestion de la nature en ville et de leurs solutions, entre les contraintes des aménagements purement citadins, l’amélioration du cadre de vie et l’intégration ou le respect des espaces naturels existants. Il détaille les problématiques (désherbage, gestion des milieux herbacés, fleurissement, voirie et bâti, gestion du cours d’eau, l’arbre en ville, espèces indésirables), expose les réponses différenciées qui visent à limiter l’empreinte écologique des communes puis décrit les outils et techniques responsables susceptibles de résoudre chaque problématique. La présentation très graphique mêle photographies couleur, listes, tableaux et icônes qui facilitent la lecture et l’accès à l’information. Destiné autant aux décideurs qu’aux agents de terrains chargés de la mise en pratique.

 Guide gestion différenciée à l’usage des collectivités, 2009. – Coédition Natureparif et ANVL. Natureparif , 84 rue de Grenelle 75007 Paris. – Tél. 01 75 77 79 00. – Sur Internet à www.natureparif.fr
ANVL, Laboratoire de biologie végétale, route de la tour Denecourt 77300 Fontainebleau. – Sur Internet à anvl.club.fr

Insectes n°155

Jardinez avec les insectes

Un jardin, c’est tout un monde. Qu’il vaut tellement mieux étudier, comprendre pour y intervenir à bon escient qu’arroser de pesticides ! Les insectes – et les autres invertébrés qui y vivent – y ont des rôles variés : mangeurs de plantes, prédateurs ou parasites d’autres insectes, pollinisateurs des plantes, recycleurs de la matière organique… Cultiver son jardin en détruisant systématiquement les « nuisibles », même en épargnant quelques « utiles », n’a plus de sens. La bonne manière, c’est d’agir pour maintenir un équilibre dynamique entre les plantes cultivées et spontanées et leurs hôtes.
L’auteur, jardinier savant et entomologiste cultivé, indique très clairement comment faire. D’abord, réviser ses insectes ou faire connaissance avec eux, passer en revue les rôles qu’ils jouent au jardin. Ensuite examiner les aménagements pour augmenter la biodiversité et, tout particulièrement pour favoriser les auxiliaires par des plantations, des abris… Enfin, car il est inévitable que quelques ravageurs posent problème, constituer la panoplie – essentiellement faite maison et sans produits chimiques – des armes à leur opposer si nécessaire.
La seconde moitié de l’ouvrage détaille quelque 80 groupes d’insectes et autres invertébrés, leur biologie, leur place au jardin et les moyens de les aider, de les attirer ou de les contenir, selon les cas et les circonstances.
Un ouvrage riche, plaisant et très accessible.

Par Vincent Albouy. 2009 - 359 p. – éditions de Terran. BP 4 31160 Aspet. Tél. 05 61 88 81 08. Sur Internet à www.terran.fr

Insectes n°155

Qu’est-ce qu’un insecte ?

 Déjà présentée ici, la collection des Petites pommes du savoir aborde de grands sujets dans de petits livres, apportant des réponses brèves, concises et sérieuses à toutes les curiosités. L’auteur de cette présentation des insectes, est un spécialiste reconnu des fourmis auxquelles il a consacré plusieurs ouvrages. Il répond parfaitement ici au défi imposé par la collection en donnant un aperçu aussi large que possible en si peu de pages du plus grand groupe animal. De quoi donner envie d’aller plus loin à ceux qui découvriront ce « nouveau monde » par ce biais. 

Par Luc Passera, 2009. – 59 p. – Coll. Les petites pommes du savoir, n°116. – Éditions du Pommier, 239, rue Saint-Jacques 75005 Paris. – Tél. 01 53 10 24 60 – Courriel : le.pommier@editions-lepommier.fr – Sur Internet à www.editions-lepommier.com

Insectes n°155

Les termites dans le monde

 Insectes surtout connus pour les dégâts qu’ils infligent à nos constructions, mais plus au sud ravageurs redoutables des cultures et aux plantations forestières, les termites ont aussi un rôle écologique important. Leur organisation sociale est un objet d’étude, de recherche et souvent d’étonnement et de fascination et leurs célèbres constructions inspirent les tenants du biomimétisme.
Ce Guide pratique, après une introduction sur la biologie, l’évolution et la place des termites dans l’écosystème, présente, sous forme de fiches, 6 familles et 37 genres. Chaque taxon est situé géographiquement (carte), généalogiquement et très brièvement décrit. Une photographie au moins illustre chaque fiche. 

Par A. Zaremski, D. Fouquet, D. Louppe, 2009. – 93 p. – Quæ, c/o INRA, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Tél. 01 30 83 34 06. – Courriel : serviceclients@quae.fr – Sur Internet à www.quae.com

Insectes n°155

Papillons de jour 

 La Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur est particulièrement riche pour ce qui est de la faune entomologique et en particulière celle des papillons de jour ou Rhopalocères : on y recense, sur six départements, près de 220 espèces sur les 250 présentes en France. Fruit de 10 années de travail associatif, cet atlas fait la synthèse de 160 000 données validées issues de 450 contributeurs. Les fiches (incluant les Zygènes) comportent une présentation générale (habitat, phénologie, plantes-hôtes), une synthèse des observations réalisées et les menaces qui pèsent sur l’espèce, une photographie, la carte de répartition géographique des observations, la répartition altitudinale. Co-réalisé par l’OPIE-Provence Alpes du Sud et l’association Proserpine.

 Atlas de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, 2009. – Naturalia publications, Transfaire, Immeuble Wanad, 04250 Tirriers. – Tél. 04 92 55 18 14.- Sur Internet à www.naturalia-publications.com

Insectes n°155

Mouche sans papier

 Nous ne pouvions manquer de présenter Drosophile, nouvelle revue naturaliste (« les plantes, les bestioles, les cailloux »), rigoureuse dans son contenu, mais ludique voire drôle dans sa présentation. Gilles Macagno dont nous avons eu le plaisir de présenter certains dessins récemment, en est l’éditeur, le rédacteur et l’illustrateur, avec bonheur. Résident unique de l’université de Trou-les-pommes, « professeur – de temps en temps – de esvété » et « gribouilleur de bédés depuis des lustres » il était tout bien placé pour devenir un expert de la vulgarisation. Le n°1 de Drosophile est bien entendu consacré… aux mouches, en un volumineux dossier, mais parle aussi de dune, de paresseux, d’oreille et on y lit des brèves savantes. Pour l’instant, la revue est essentiellement électronique : à www.drosophile.net, on peut le feuilleter en ligne gratuitement, l’acheter en téléchargement ou souscrire pour obtenir un exemplaire en vrai papier.

 Drosophile. – Trimestriel, n°1 oct. 2009. - 200 rue de la mairie 71290 Brienne – Sur Internet à www.drosophile.net

Insectes n°155

Mini monstres

 Entre curiosité scientifique et curiosité tout court – pimentée du plaisir des yeux – ce livre commence par le récit de sa genèse : une aventure qui commence aux confins de la Guyane française et la découverte d’un groupe à « l’extravagante variété », les membracides. Pourvus d’ornements démesurés, d’extensions corporelles excentriques, ces insectes végétariens, parfois très petits, laissent perplexes quant à l’explication de leurs formes surprenantes. Lydie et Patrick Arnaud se sont pris au jeu de cette découverte permanente, accumulant de nombreux spécimens au fil des voyages dans plusieurs pays tropicaux d’Amérique du Sud. C’est à partir de leur collection qu’à principalement été réalisé cet ouvrage, adapté des documentaires Mini monstres en Amazonie produits par Mona Lisa production. Des photographies alliant plusieurs techniques, de la macro à la microscopie électronique pour un résultat étonnant.
Plusieurs des photographies de l’ouvrage sont exposées à la Grande galerie de l’évolution du Muséum national d’histoire naturelle jusqu’au 31 décembre 2010. 

Mini monstres : chef d’œuvres de la biodiversité, photographies de Patrick Landmann et Thierry Berrod, textes d’Yves Paccalet, 2009. – Éditions Jean di Sciullo, 24 rue Saint-Antoine 75004 Paris. – Tél. 01 43 55 48 48. – Sur Internet à www.editionsjeandisciullo.com
Arte Éditions, 8 rue Marceau 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9. – Tél. 01 55 00 77 77. – Sur Internet à www.arte.tv/fr/ARTE-Editions

Insectes n°155

Pas que du miel

 Ce guide est remarquable à plus d’un titre. Par son thème principal, il répond à de nombreuses questions qui sont posées de plus en plus souvent par tous ceux qui on conscience du besoin de préserver un environnement riche en plantes favorables à l’Abeille domestique. Il présente successivement (texte et photographies) : les arbres, les arbustes et les plantes à préserver et/ou favoriser. En « annexes » qui constituent la partie la plus importante de l’ouvrage : la pollinisation, les règles pour bien planter et semer, les insectes floricoles ; puis, par famille (dont chacune est introduite par un court texte) et sous forme de photos de leurs fleurs – la plupart visitées par un floricole – les plantes herbacées qui intéressent les insectes pollinisateurs ; l’ouvrage se termine par un lexique. Malgré son titre « apicole », et pour citer la préface, « ce guide a donc bien pour visée l’engagement du lecteur à la cause des insectes pollinisateurs ». 

Guide des plantes mellifères : que planter, semer et/ou préserver pour favoriser les insectes pollinisateurs ? par Jacques Piquée, photographies par Mario Pierrevelcin, 2009. – 192 p. – Éd. Clerc. Contact : Vosges développement – 17, rue Gambetta 88000 Épinal. – Tél. 03 29 82 45 03. – Sur Internet à www.ecomontagnarde.com

Insectes n°156

Histoire de l’illustration naturaliste 

De la Renaissance à nos jours, cinq siècles d’histoire nous sont contés ici, soutenus par une importante documentation. Histoire des techniques, des hommes et des femmes qui les ont crées ou utilisées, histoire également des grands courants de pensée qui ont influencé la manière dont on a montré la Nature. De la gravure au cinéma, l’illustration naturaliste a suivi la découverte du monde et permis sa meilleure compréhension. Elle a très largement contribué à la transmission des connaissances, aussi utile à la science la plus pointue qu’à la vulgarisation vers le plus grand nombre. Cette épopée, livrée au travers d’un récit vivant et très richement illustré, est à la portée de tous. L’ouvrage se termine par un glossaire, une bibliographie, un index et une chronologie détaillée. 

Par Valérie Chansigaud, 2009. – 239 p. – Coll. Les références. – Delachaux & Niestlé - 18, rue Séguier, 75006 Paris - Tél. : 01 56 81 11 40 - Fax : 01 56 81 11 49 - Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°156

Les pieds dans l’eau 

Peu de gens connaissent ou portent attention à la petite faune aquatique des torrents de montagne. Discrète, peu accessible et reconnaissons-le, complexe d’approche, elle a pourtant un rôle primordial dans ces écosystèmes. Par ailleurs, la biologie, l’écologie, les adaptations au milieu de ces petites bêtes sont surprenantes et passionnantes. Ce petit guide, qui va au-delà des insectes et présente même quelques vertébrés, est une clé d’identification permettant d’appréhender avec simplicité les grands ensembles systématiques qui se cachent au fond des eaux. Elle est utilisée avec succès depuis plusieurs années sur le terrain par la Maison de la nature des Hautes-Alpes. Illustrée de dessins en couleur, elle s’adresse à tous les publics curieux de découvrir ce petit monde, les pieds dans l’eau. 

Les invertébrés aquatiques des torrents de montagne : clé de détermination par Natacha Reitz, 2009. – 44 p. – Éd. Maison de la nature des Hautes-Alpes, BP 16 05600 Guillestre. – Tél. 04 92 45 37 87. – Courriel : maisondelanature05@yahoo.fr – Sur Internet à www.maisondelanature05.org

Insectes n°156

La Fièvre catarrhale ovine

 Ce tout petit livre dense et à haute vertu pédagogique raconte l’émergence d’une maladie grave des moutons, venue du Sud, transmise par des moucherons. La vie et l’œuvre des Culicoides, très petits Diptères hématophages à larves aquatiques de la famille des Cératopogonidés (les « arabis »), est bien racontée, schémas à l’appui. Plusieurs espèces de ce genre sont capables de transmettre le virus (il en existe 24 sérotypes) et les entomologistes, notamment ceux du Centre de coopération internationale en recherche agronomique (CIRAD), auteur de l’ouvrage, travaillent à mieux connaître ces insectes.

Pour contribuer au partage des savoirs au bénéfice du plus grand nombre, ce livret est offert sur simple demande adressée par courriel à espace.idees@cirad.fr, dans la limite des stocks disponibles.

2009. – 84 p. – Coll. Les savoirs partagés. – Ed. CIRAD TA 178/05 ave. Agropolis 34398 Montpelier cedex 5. – Tél. 04 67 61 57 88 – Courriel : espace.idees@cirad.fr

Insectes n°156

Libellules du Poitou-Charentes 

Deux cent naturalistes, du monde associatif essentiellement, soutenus par les pouvoirs locaux, ont recueilli durant dix-huit ans 60 000 données d’observation sur les Odonates (libellules et demoiselles) de cette région de l’Ouest de la France. De cet inventaire, une forte équipe de bénévoles et de salariés, sous l’égide de l’association Poitou-Charentes Nature, a su faire la matière d’un bel ouvrage grand public, précis mais facile et agréable à lire, illustré de photographies des libellules dans leurs habitats naturels et des paysages qu’elles peuplent, ainsi que de cartes de répartition pour toutes.
Chacune des 73 espèces de l’inventaire – du Caloptéryx hémorroïdal au Trithémis annelé - fait l’objet d’une fiche complète et précise : l’étymologie, répartition, phénologie, biologie, menaces, protection.
L’ouvrage s’ouvre sur une présentation des libellules, fort bien faite. Au-delà des pages-espèces qui font le gros du volume, on lira la description des groupements d’espèces caractéristiques des grands types d’habitats naturels - les « cortèges odonatologiques » et une présentation des menaces liées aux activités humaines et des mesures de protection à prendre pour la sauvegarde de cette richesse vivante.
Une réalisation exemplaire qui devrait inspirer des entreprises analogues, ailleurs et sur d’autres groupes. 

2009. – 256 p., 500 ill. – Éd. Poitou-Charentes Nature, 14 rue Jean-Moulin 86240 Fontaine-le-Comte. - Tél.: 05 49 88 99 23 – Courriel : pc.nature@laposte.net – Sur Internet : www.poitou-charentes-nature.asso.fr

Insectes n°156

Chroniques de la nature

Chercheur au département des Petits vertébrés de l’INRA (devenu « Faune sauvage »), Philippe Gramet avait écrit, depuis les années 1950, pour le grand public, une série d’articles courts sur les vies minuscules ou non qui nous entourent. Pour faire découvrir la nature, pour faire aimer les animaux et les plantes, pour inciter à les observer et à les protéger. Ces chroniques très bien documentées, écrites avec simplicité et teintées d’humour sont à la portée de chacun. De nombreux insectes – de l’abeille maçonne à la vrillette – sont au générique de cet album d’histoires naturelles, peuplé d’oiseaux, de rongeurs, de crustacés, de reptiles… Repris de plusieurs revues, ces textes ont fait l’objet d’une édition particulièrement soigneuse, coordonnée par Denise Grail et Véronique Leclerc. Leur recueil est illustré en couleurs, entre autres, de gravures anciennes : un très beau livre dont la centaine de portraits peut se déguster dans l’ordre – celui des saisons – ou au gré de la curiosité de chacun.

Par Philippe Gramet, préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie, 2009. – 251 p. – Éditions Quae, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Sur Internet : www.quae.com

Insectes n°156

lupoli

L’insecte médicinal

Nous avions présenté Roland Lupoli dans nos pages* lorsque, il y a quelques années, il parcourait le monde pour le compte de la société Entomed, afin de découvrir de nouvelles sources de médicaments issus des insectes. L’auteur restitue aujourd’hui dans cet ouvrage la  formidable somme d’informations qu’il a ainsi accumulée sur la pharma-entomologie, livrant un texte d’une richesse probablement inégalée dans ce domaine. À la croisée de l’entomologie, de la pharmacologie mais également de l’ethnologie et de l’histoire, il fait une synthèse sur l'utilisation par l’homme, dans les médecines partout dans le monde, de plus de 300 espèces d'arthropodes terrestres (appartenant à 85 familles), comme agents thérapeutiques. Des chapitres portant sur la biologie, l'histoire, la chimie et la pharmacologie, sont consacrés à la cantharide, au cordyceps, au ver à soie, à l'apithérapie ou aux asticots cicatrisants par exemple. C’est un livre insolite qui intéressera l’entomologiste amateur comme le spécialiste en proposant à la fois une vision globale du sujet comme les toutes dernières molécules découvertes. Il confirme que, par leur diversité unique dans le monde vivant, les arthropodes terrestres constituent probablement le plus gros réservoir de futures molécules pharmacologiques. La présentation, dense, est agrémentée de nombreuses photographies et illustrations.

Par Roland Lupoli, 2010. – 290 p. – Éd. Ancyrosoma 79, rue Jules-Ferry 94120 Fontenay-sous-Bois. – Sur Internet à http://ancyrosoma.free.fr – Courriel : ancyrosoma@free.fr

* Des insectes comme nouvelle source de médicaments, par Bérangère Barataud, Insectes n°132, 2004(1), p. 29-32. 

Insectes n°157

albouy

Les animaux bénéfiques au jardin

 Le jardin est un lieu de vie, un coin de nature plus ou moins ordonné par la main du jardinier, dans lequel les équilibres naturels tentent d’exister plus ou moins contre son gré. Végétarien, prédateurs, parasites, pollinisateurs ou décomposeurs, les animaux y ont leur place et ils y sont le plus souvent bénéfiques. L’objet de ce livre est de nous aider à savoir les reconnaître, à savoir en quoi ils sont utiles et à favoriser leur présence. Une bonne moitié des espèces présentées sont des insectes et autres invertébrés ; les autres, oiseaux, mammifères ou reptiles sont souvent leurs prédateurs. L’ouvrage bénéficie d’une très belle maquette, richement illustrée et l’organisation en articles courts et clairs en rend la lecture très agréable.
 

Par Vincent Albouy, 2010. – 127 p. – Artémis éditions, ZA des Vignettes 2, rue du Colombier
63400 Chamalières. – Tél. : 04 73 19 58 80. – Sur Internet à www.editions-artemis.com

Insectes n°157

albouy

Nichoirs, abris, mangeoires pas à pas

 Du même auteur, cet ouvrage constitue en quelque sorte une suite au précédent. Il y est détaillé, de manière pratique, la construction de nichoirs, mangeoires et abris destinés à la faune sauvage du jardin. Oiseaux bien sûr, mais également insectes, petits mammifères ou batraciens, qui tous s’avèrent utiles à nos parterres. Face aux dégradations causées à l’environnement par l’intensification de l’urbanisation et par la normalisation des constructions comme celle des paysages, il n’est pas inutile que l’homme aide un tant soit peu à leur hébergement… mais aussi à leur survie l’hiver lorsque la nature trop humanisée ne leur fournit plus la nourriture et les abris nécessaires à leur survie. Chaque réalisation est décrite dans le détail et les étapes de sa fabrication sont illustrées de clichés.

Par Vincent Albouy, 2010. – 94 p. – Édisud, Le Vieux Lavoir 30, av. des Écoles-Militaires, 13100 Aix-en-Provence. – Tél. : 04 42 21 61 44. – Sur Internet à www.edisud.com

Insectes n°157

Les abeilles vont mal

L’Abeille domestique est le personnage central de ce documentaire destiné au grand public : elle s’y montre, filmée de près, et s’y exprime, par la parole d’apiculteurs et de chercheurs, pour dire son mal-être. Surtout depuis 2006 où des disparitions massives ont été constatées aux États-Unis puis en Europe.
Au prix d’un travail de 18 mois, des deux côtés de l’Atlantique, « entomologiquement » guidé et encadré par Bernard Vaissière (INRA Avignon), le réalisateur passe en revue et expose de façon équilibrée les causes multiples du « déclin » d’un animal domestique de plus en plus soumis aux pratiques productivistes des hommes : les paysages agricoles monotones, certains traitements insecticides… mais aussi les conditions d’élevage : surexploitation pour la pollinisation de cultures industrielles, importations de reines et de ruches, mauvaises pratiques notamment de sélection conduisant à l’homogénéisation génétique.
Précis, bien documenté, instructif, pédagogique et même agréable à regarder, ce film insiste sur les services irremplaçables rendus par l’Abeille et sur les conséquences qu’aurait une aggravation de sa situation – mais sans catastrophisme. Et en se gardant de désigner un coupable unique et universel.

 Le Mystrère de la disparition des abeilles, par Mark Daniels. Film d’1 h 30 + compléments. DVD. Arte éditions. Disponible à www.arteboutique.com

Insectes n°157

10 petits insectes 

Tout comme son modèle, ce savoureux remake regroupe dix personnages sur une île « de la tortue » très isolée. Le rôle des victimes est ici tenu par des dix insectes de dix espèces différentes qui, bien entendu, vont tomber… comme des mouches. Une fois le dénuement et l’extrême simplicité du graphisme accepté, le lecteur se laisse entraîner dans cette histoire loufoque. La personnalité des insectes, l’ironie des dialogues et des situations font le sel de cette histoire dont le dénouement tragicomique est – qu’on se rassure – différent de celui des Dix petits nègres. Mais on baigne bien dans un bain d’hémolymphe… 

Par Davide Cali et Vincent Pianina, 2009. – 39 p. – Éditions Sarbacane, 35 rue d’Hauteville – 75010 Paris – Tél. : 01 42 46 45 06 – Sur Internet à www.sarbacane-editions.com

Insectes n°157

Curiosités animales 

Pour constituer ce très bel ouvrage sur les « curiosités animales », l’auteur a rassemblé en une succession de chapitres thématiques (les sept merveilles du monde, les voyageurs, les imitateurs, les mutants, les inventeurs, les bâtisseurs…), quelques exemples de comportement, de mode de vie, d’apparence convergents, issus de différents groupes animaux, toujours très étonnants, tels que la vie a su en créer par centaines dans le foisonnement inépuisable de l’évolution. Il va de soi que le monde des insectes y est très largement représenté, avec ses tuniques improbables, ses constructions étonnantes, ses camouflages ou ses imitations parfois déroutantes. Autour des magnifiques photos, on apprend beaucoup sur la biologie, l’écologie et l’évolution.

Curiosités animales : à la rencontre des animaux extraordinaires par Jean-Baptiste de Panafieu, 2010. – 160 p. – Éditions du Rouergue 12035 Rodez cedex 9 – Tél. : 05 65 77 73 70 – Courriel : info@lerouergue.com – Sur Internet à www.lerouergue.com

Insectes n°157

Échantillonnage forestier

Indispensables pour dresser un état lieux ou suivre les effets d’un type de gestion, les inventaires entomologiques pour être utiles ont besoin d’être comparables. Ce rapport établi par le groupe de travail informel Inv.Ent.For., aborde les différentes méthodes de l’échantillonnage entomologique en milieu forestier, et propose un cadre technique minimal et standardisé. Après avoir passé en revue les éléments constitutifs d’un plan d’échantillonnage, un catalogue de méthodes est proposé (méthodes actives et passives) pour les inventaires de faune terrestre et aquatique. Quatre méthodes proposées pour les inventaires de forêt tempérée : piège à fosse, pièges à vitres, piège Malaise et pièges lumineux sont particulièrement détaillées. Un chapitre est consacré aux inventaires en milieux forestiers tropicaux, puis l’intérêt et les méthodes d’études de cinq groupes d’insectes cibles en forêt tempérée sont présentés. Enfin, un dernier chapitre est consacré à la gestion pratique des récoltes, depuis le conditionnement à l’utilisation des données d’inventaire.

L’étude des insectes en forêt : méthodes et techniques, éléments essentiels pour une standardisation : synthèse des réflexions menées par le groupe de travail « Inventaires Entomologiques en Forêt » (Inv.Ent.For.), coord. L.-M. Nageleisen, C. Bouget, 2009. Les Dossiers Forestiers n°19, Office National des Forêts, 144 p.
Ce document peut être obtenu auprès de : Documentation technique de l'ONF, boulevard de Constance - 77300 Fontainebleau - Tél. : 01 60 74 92 24 ou au format pdf téléchargeable en ligne à : www.onf.fr

Insectes n°157

Les Épingles en volume

Depuis 1999, Alain Fraval pique ses Épingles entomologiques sur la Toile. Tout ce qu’ont fait les insectes tout au long de ces dernières années – et c’est énorme – a été traqué, débusqué de tous les coins du web au gré d’une veille patiente et organisée. Au final, traduit en articles courts et pointus, bref : épinglé. Peu de limite à ces textes : les insectes sont partout et l’auteur nous livre les sujets scientifiques (sauf trop complexes) sans nous priver de ceux qui relèvent de l’art, de la loi, de l’économie…, ni des sujets amusants, inquiétants, terribles, ou juste étonnants.
Source d’information entomologique francophone de premier ordre, les Épingles sont  publiées en partie dans les pages d’Insectes et toutes sont affichées sur le site /opie-insectes/ – avec un système d’alerte prévenant des nouveautés.  Et – enfin ! – les 626 premières publiées jusqu’à fin 2009 sont réunies en un ouvrage « Les épingles entomologiques », disponible en version papier (396 p.) et téléchargeable (gratuitement) à : www.lulu.com/content/8163904
Rangées par ordre chronologique, elles sont répertoriées par 3 index : Que font les insectes - ou la vie des insectes en 90 verbes d’ « Amuser » à « Voyager » -, Sujets et Espèces. On y plonge donc au hasard ou guidé, on en ressort étonné, instruit de ce monde complexe et foisonnant, mis à notre portée souvent avec humour.

À suivre, en ligne,  ici.

Insectes n°157

Le Journal de la Reine des Frelons (2)

Ses premières ouvrières sont adultes à présent et la Reine des Frelons peut enfin se reposer un peu. Dorénavant, elle n’aura pratiquement plus qu’à pondre tandis qu’autour d’elle s’organise la construction et la vie de la formidable citadelle. Bientôt c’est la crise du logement : la cavité où est installé le nid est bien trop petite, il faut déménager… Suite de la vie quotidienne, naturelle et exceptionnelle d’une colonie de Vespa crabro dont le début nous avait été racontée par son altesse Frelon elle-même dans un premier opus de La Hulotte (n°92, 1er trimestre 2009), présenté ici-même. Toujours passionnant et indispensable !

 La Hulotte, n° 94, 1er semestre 2010. – La Hulotte, 8 rue de l’Église, 08240 Boult-aux-Bois. – Tél. 03 24 30 01 30. – Sur Internet à www.lahulotte.fr

Insectes n°157

Petites bêtes en perles 

La confection d’objets et bijoux de tous ordres en perles de rocaille a été un des grand succès des activités manuelles de ces dernières années, sans doute en raison de sa facilité d’accès à tous points de vue. Ce guide (édité en 2005) permet la réalisation d’une trentaine de modèles, essentiellement des insectes, dont le réalisme final est aussi convaincant que possible pour ce type de « matière » – et le nom de chaque espèce est cité en latin. Chaque fiche propose la liste détaillée du matériel nécessaire et la progression étape par étape, très bien illustrée d’un plan et de photographies. Une belle mise en page concourt à rendre ce livre très agréable à feuilleter. 

Par Marie-Pierre Burel, 2005. – 80 p. – Éditions Fleurus, 15/27 rue Moussorgski 75895 Paris cedex 18. – Sur Internet à www.fleuruseditions.com

Insectes n°157

L’abeille

C’est un vaste panorama du monde des abeilles qui est proposé ici à l’attention des jeunes publics. Si l’Abeille domestique, sa vie, ses élevages et ses interactions multiples avec l’homme sert de fil conducteur, on découvre bien d’autres aspects de la grande famille des Apidés et de leur environnement : prédation, pollinisation, vies sociales et vies en solitaires, de l’histoire de l’apiculture aux parasites des abeilles en passant par l’apithérapie. L’ensemble est proposé sous formes de courts paragraphes dont les termes qui le nécessitent sont expliqués en marge. L’auteur, comme à son habitude, sait user d’un langage simple et familier tout en restant juste. L’illustration, très présente, participe à la clarté du propos et – c’est essentiel – concourt à une lecture agréable. Ajoutons que l’Opie a apporté autant que possible son aide à cette réalisation et que nous en sommes fiers !

Par François Lasserre ; ill. Jérôme Gremard, 2010. – 64 p. – Coll. Comme on ne l’a jamais lu… . – Delachaux & Niestlé jeunesse, 18, rue Séguier 75006 Paris – Tél. : 01 56 81 11 40 – Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°158

Les insectes ont-ils un cerveau ?

200 textes sont proposés ici sur le mode désormais éprouvé de la « foire aux questions ». Sous un titre emprunté à la question n°29, se présente un ouvrage d’introduction et de découverte du monde des insectes, qu’on peut aborder de manière linéaire aussi bien qu’au cours de lectures aléatoires. Les questions, classées par grands chapitres (La science des insectes et leur classification ; Comment les insectes sont-ils faits ? ; La reproduction des insectes et leur croissance ; La vie des insectes ; Les insectes en société ; Les insectes contre l’homme ; Les insectes à records) permettent à l’auteur d’aborder et «  de déborder » des aspects très variés. Sans digressions, mais avec un remarquable esprit synthétique et pédagogique – les questions peuvent être débarrassées de leur ambiguïté si nécessaire – les textes constituent de vraies réponses, proposent des exemples et des repères pour une bonne compréhension. La plupart sont illustrés d’une photographie ou d’une gravure.

Par Vincent Albouy, 2010. – 199 p. – Éditions Quæ, RD 10 78026 Versailles cedex – Sur Internet : www.quae.com

Insectes n°158

Agir pour les abeilles et la biodiversité

S’il n’est certes pas le premier journaliste à s’intéresser aux problèmes de l’Abeille domestique, l’auteur livre ici un ouvrage très pragmatique qui dresse de la situation un bilan relativement complet tout en demeurant  très concis. Après avoir présenté, en quelques pages, « Les faits », l’auteur consacre la partie centrale de son ouvrage à analyser « la boîte noire des causes ». Une analyse sans concessions, car – et c’est le sujet du chapitre suivant – c’est tout un pan de l’économie et de l’alimentation mondiale que met en péril la régression de l’Abeille domestique, et plus généralement de tous les pollinisateurs. Alors, quelles sont les solutions ? Les clés sont dans les mains des scientifiques, des agriculteurs et des pouvoirs publics, mais aussi dans celles de tous les citoyens : un dernier chapitre propose des solutions et en particulier un « carnet pratique » pour aider tout un chacun à devenir acteur de la protection des abeilles et de la biodiversité.

Les Abeilles, la planète et le citoyen : comprendre le déclin des pollinisateurs, agir pour la biodiversité par Bernard Duran, 2010. – 141 p. – Coll. Les petits ruisseaux. – Éditions Rue de l’Échiquier, 40, rue de l’Échiquier 75010 Paris. Sur Internet à www.ruedelechiquier.net

Insectes n°158

Simon et les p’tites bêtes

Encore une adaptation d’un ouvrage anglais (paru sous le tire Henry’s House ; Creepy Crawlies en 2009) destiné aux premiers lecteurs (6-8 ans). Un fil conducteur sous forme d’une bande dessinée met en scène différents personnages dont un jeune garçon (Simon), un chien, une Bébête (c’est son nom) sur-vitaminée et un gardien du savoir… un prétexte à une exploration de divers aspects de la vie des bestioles, sorte de B.A. BA de l’entomologiste en herbe : le mimétisme, la métamorphose, les toiles d’araignées, les insectes sociaux, les records, les insectes dangereux, la soie, les lucioles, etc. Des dessins naïfs, mais efficaces.

Petites bêtes en tout genre par Philip Ardagh, ill. Mike Gordon, 2010. – 64 p. – Coll. La maison de Simon – Éd  Le Pommier 239, rue Saint-Jacques 75005 Paris. – Tél. 01 53 10 24 60. – Sur Internet à www.editions-lepommier.fr

Insectes n°158



Dossiers

Deux magazines consacrant des dossiers l’un aux fourmis (Le Courrier de la nature, n°250, mai 2010), l’autre au moustique (La Salamandre, n°199, août et septembre 2010), viennent de paraître. Le premier rassemble un « spécial fourmis » auquel sont consacrés six articles (colonisation, division du travail, diversification alimentaire, reproduction des colonies, reconnaissance coloniale, intelligence collective) et une série de petits dossiers : fourmis constructrices, agricultrices, auxiliaires de l’homme, invasives. L’ensemble est magnifiquement illustré de photographies dont la plupart sont d’Alexander Wild (voir en p. 19-20 de ce numéro et à www.alexanderwild.com). Dans l’esprit de La Salamandre, le dossier « moustique » est certes plus court, ludique et visuel, mais il ne manque pas de… piquant et permet de répondre à bien des questions sur la cohabitation forcée avec « notre pire ennemi ». La Petite Salamandre, sa petite sœur destinée aux plus petits, publie aussi son dossier « Mous’Pique », pour une découverte en famille !

Le Courrier de la nature, Société nationale de protection de la nature 9, rue Cels 75014 Paris
Tél. : 01 43 20 15 39. - Courriel : snpn@wanadoo.fr. – Sur Internet à www.snpn.com

 La Salamandre et La Petite Salamandre, BP 275, 25304 Pontarlier cedex. – Tél. 03 81 39 24 24. – Courriel : contact@salamandre.net. – Sur Internet à  www.salamandre.net

Insectes n°158

NOMS DE LIEUX !

Les lecteurs d’Insectes savent combien nous sommes sensibles, à la rédaction, à l’origine des noms, aux formes variées qui en découlent et à l’usage qui en est fait. Les « Fiches pédagogiques » de Remi Coutin commencent souvent par une liste de noms de lieux issus de celui d’une plante. La série Parlez-vous entomo ? d’Alain Fraval  explore les utilisations des noms d’insectes dans la langue. Nous ne pouvions donc manquer de vous présenter cet intéressant ouvrage qui relève de la toponymie, c’est-à-dire de l’étude de l’origine des noms de lieu, en les mettant ici en relation avec le monde animal. Quelques pages sont consacrées aux insectes : fourmi, grillon, cigale, frelon, guêpe, hanneton, scarabée, mouche, pou, sauterelle. Plus loin, parmi les animaux domestiques, f gure l’apiculture avec : abeille, mouche à miel et ruches. Ouvrage érudit mais clair, historique et étymologique, il passionnera tout autant les historiens que les naturalistes et, au-delà, un large public étonné de découvrir que bien des noms de lieux que nous connaissons sont tirés du règne animal, même si parfois ils passent pour cela par les chemins de l’imaginaire ou de la métaphore.

Animaux et noms de lieux par Stéphane Gendron, 2010. – Éditions Errance, 7 rue Jean-du-Bellay 75004 Paris – Tél. 01 43 26 85 82 – Sur Internet à www.editions-errance.fr – Courriel : errance@wanadoo.fr

Insectes n°159

QUAND LA NATURE FAIT ILLUSION

Vous voyez ! Vous ne voyez… rien. C’est ce que semblent dire les photographies en couleur et en grand format rassemblées ici. Une vue rapprochée proposée comme énigme – qui se résout, une fois tournée la page, avec la même photo, prise avec le recul suffisant. La texture apparemment végétale devient alors cuticule, l’image d’un lointain cosmos se révèle être une aile de libellule. Entre animal (les insectes à la variété sans limite sont largement représentés) et végétal, les inventions graphiques de la nature semblent infinies et pourtant répétitives. Le photographe joue ici de ces similitudes, répétitions, parallèles et symétries. Les textes apportent la note poétique parfois indispensable pour « donner du sens » à l’image : le regard ne suffit pas toujours à comprendre l’intention du photographe. Ils sont également bien documentés et donnent à apprendre et à comprendre. Un beau livre de f n d’année.

Trompe-l’œil, photographies par Gilles Mermet, textes d'Yves Paccalet, 2010. – 192 p. ; 27 x 27 cm – Éd. de La Martinière, 25 bd Romain-Rolland 75014 Paris. – Sur Internet à www.editionsdelamartiniere.fr

Insectes n°159

JÉRÔME ET LES FOURMIS ROUGES

« Jérôme le petit bousier a un devoir à rendre sur les fourmis rouges… ». L’histoire de quatre petits écoliers Coléos  qui préfèrent l’aventure aux devoirs… Rien de tel pour apprendre la vie ! Un album de bande dessinée de charme pour les (assez) jeunes, réalisé au crayon de couleur. Les petits personnages sont amusants et on leur pardonne de n’avoir que 4 pattes, comme il est souvent de règle chez les insectes de bédé… Scarabées, fourmis rouges, libellules, et une histoire qui finit forcément bien !

Par Davide Cali et Juliette Boulard, 2010. – 39 p. – Collection Sapajou – Éditions Sarbacane, 35 rue d’Hauteville – 75010 Paris – Tél. : 01 42 46 45 06 – Sur Internet à www.sarbacane-editions.com

Insectes n°159

LE JOURNAL DE LA REINE DES FRELONS (3)

Toute histoire a son épilogue. Dans les numéros 92 et 94 de La Hulotte, nous avons découvert la fon-dation puis la vie quotidienne, au fi l des semaines, d’une colonie de frelons. Ce dernier opus débute mi-août alors que s’opèrent, au début discrètement, de profonds bouleversements. Destinés à assurer la survie de l’espèce, on les dirait heureux alors qu’en réalité couvent de nombreux drames. Heureusement, La Hulotte sait jouer de la plume pour relater ces derniers épisodes avec toujours autant d’humour et de rigueur !

La Hulotte, n° 95, 2e semestre 2010. – La Hulotte, 8 rue de l’Église, 08240 Boult-aux-Bois. – Tél. 03 24 30 01 30. – Sur Internet à www.lahulotte.fr

Insectes n°159

BIO ET À LA COQUE

Vous êtes brouillé avec les œufs ? Petit œuf va vous réconcilier avec… œufs ! Ce petit personnage ovale, qui refuse d’éclore, promène son humeur joyeuse et multiplie les amitiés avec les habitants de son poulailler et de la nature environnante. Il évolue dans un univers d’humour, parfois un peu naïf, toujours bon enfant et poétique où les escargots sont livreurs de pizzas et se font arrêter pour excès de vitesse par des « gendarmes » (des gardiens de l’ordre… des Hémiptères). Avec ces nouvelles 44 pages de gags, Philippe Garand signe son 5e album de bande dessinée de la série Le Petit œuf. Estampillé « lecture bio-divertis-sante » il est évidemment très orienté bio… diversité. Les sujets alternent entre leçons de choses au jardin – particulièrement à propos de ses petits habitants à 6 ou 8 pattes, à coquille, à poils ou à plumes, etc. – et les conseils pour prendre soin, avec respect pour ces derniers, du jardin et de la nature. Bien des sujets sont abordés, des nichoirs aux pesticides, de la métamorphose à la pollution lumineuse en passant par l’alimentation douteuse de certains scarabéidés. À mettre absolument entre toutes les petites mains.

Vive le jardin ! Par Philippe Garand, 2010. – 46 p. – Le Petit œuf, n°5 – Éditions Poulailler production, 158bis av. de la Division-Leclerc 94460 Valenton – Tél. 01 43 82 53 99 – Sur Internet à : www.poulailler-production.over-blog.com – Courriel : petitoeuf@free.fr

Insectes n°159

Une autre boîte à insectes...

Livré avec une véritable « boîte à insectes » à remplir, une pince coupante et deux bobines de fil de fer, cet ouvrage vous guidera pas à pas pour réaliser une collection d’insectes étonnants. Les modèles présentés sont nombreux et simples, mais ils ouvrent surtout la voie aux possibilités que vos trouvailles vous permettront d’imaginer. Il s’agit en effet « d’habiller » de fil (de fer, de cuivre ou autre) divers objets et de les transformer en sculptures : à partir d’un bouton de porte, d’une capsule de bouteille ou d’une cuiller, vous réaliserez une fourmi, une coccinelle, un papillon... L’art de la  « récup’ » combiné à la science et au coup de pince pour une approche différente de votre passion entomologique !

Petites bêtes en fil de fer, par Odile Vailly, 2009. – 94 p. – Larousse, 21 rue de Montparnasse 75283 Paris Cedex 06 – Tél. : 01 44 39 44 00 – Sur Internet à  www.editions-larousse.fr

Insectes n°159

LES SCORPIONS DU MONDE

Ce premier ouvrage français, depuis longtemps attendu – des ouvrages partiels existaient déjà mais en langues tchèque et plus récemment anglaise –, comporte 350 (sur près de 1900) des espèces des scorpions du monde parmi les plus caractéristiques. Après une description assez fine du positionnement des scorpions dans le règne animal, de l’organisation interne et externe des animaux, les lieux et techniques de chasse sont brièvement décrits. Les critères d’identification les plus accessibles à l’amateur sont passés en revue de façon détaillée. La biologie est bien décrite. Des parties plus modestes sont réservées aux envenimations et aux principales espèces dangereuses de l’Ancien et du Nouveau Monde, à l’élevage, aux mythes et légendes se rapportant à l’animal, à la systématique avec une clé de détermination des familles et sous-familles selon des critères récents (selon Soleglad et Fet, 2003) et des références aux clés de détermination des genres. Viennent ensuite les planches de photos concernant les principales formations caractéristiques externes, la biologie, les biotopes et enfin les espèces. Les photographies concernant les espèces sont accompagnées de textes comportant la description, la toxicité connue ou supposée du venin (notée de 1 à 4), l’habitat, le degré d’aridité et la répartition en zones zoogéographique. Cette dernière sert de base de classement avec l’utilisation de marque-pages de couleur. Une liste des espèces et de leur répartition ainsi qu’une bibliographie au sujet des ouvrages majeurs du XXe siècle par thèmes, augmentent cet ouvrage déjà très complet pour un niveau amateur ou étudiant. Un excellent ouvrage, une bible indispensable aux passionnés.
D. Adès

par Roland Stockmann et Éric Ythier, 2010. – 572 p. – NAP éditions, 3 chemin des Hauts-Graviers 91370 Verrières-le-Buisson. – Tél. 01 60 13 59 52. – Sur Internet à www.napeditions.com – Courriel : napedit@wanadoo.fr

Insectes n°159

LES PAPILLONS DE LA RÉSERVE DE LA BIOSPHÈRE DES VOSGES DU NORD

Bel ouvrage qui est le résultat de plusieurs dizaines d’années de recherche. Après plusieurs chapitres présentant les Vosges du Nord, les méthodes et la chronologie des recherches, la biologie des papillons, la partie la plus importante (p. 57 à 255) est la liste commentée des Lépidoptères mentionnant  1 437 espèces y compris les Microlépidoptères. Suivent ensuite des chapitres évoquant les espèces déterminantes, une analyse zoogéographique, les papillons dans leur milieu, les papillons protégés… À noter également une bibliographie très bien détaillée. Le livre est richement illustré et agrémenté par de très belles photos de François Spill et Michel Rauch, deux naturalistes passionnés qui ont photographié uniquement des insectes vivants. On peut seulement regretter que ne soient pas indiquées les espèces douteuses, ainsi que celles observées dans la Pfalz toute proche mais qui pourraient être trouvées de l’autre côté de la frontière, ce qui aurait pu guider les recherches futures. Ce n’est donc pas un ouvrage de détermination mais l’amateur pourra retrouver facilement les espèces non figurées dans les ouvrages cités dans la bibliographie. C’est un beau livre (dont la reliure est très bien faite et la couverture cartonnée), qui concerne tout les entomologistes et autres naturalistes intéressés par l’entomofaune du Nord-Est de la France.  
J.-Cl. Weiss

 par Louis N. Perrette, photos de F. Spill et M. Rauch, 2009. – 324 p. – Numéro spécial de la revue Ciciona, vol. 33-2009. – Renseignements et commande chez Y. Muller, La Petite Suisse, 57230 Eguelshardt – Courriel : yves.muller@lpo.fr

Insectes n°159

Les insectes et les forêts

Un petit tiers du territoire national est couvert par des forêts, de composition variée mais toutes étroitement surveillées par des professionnels soucieux de leur santé. Leur expérience s’ajoutant à celle de « grands ancêtres » pathologistes et entomologistes forestiers permet de disposer d’un ensemble unique de connaissance sur les facteurs régissant le bon équilibre de ces milieux. S’ajoutant aux micro-organismes et ravageurs classiques, des espèces exotiques et des événements climatiques insidieux (réchauffement) ou dramatiques (tempêtes) bouleversent un ordre fragile.
L’ouvrage, dense et pesant, riche d’un millier d’illustrations, est construit comme un manuel à l’intention des professionnels de la forêt. Sous une allure « technique », exhaustivité et pédagogie s’harmonisent : la lecture des chapitres de généralités « équilibre des écosystèmes et santé des forêts », « Comment gérer la santé des forêts dans un contexte incertain » sera tout à fait accessible et profitable aux naturalistes curieux de l’univers forestier, tout autant que la consultation des fiches sur les insectes saproxyliques – qui dégradent le bois mort et entretiennent la fertilité – et les espèces qui rongent le bois, dévorent les feuilles, percent les bourgeons, coupent les racines… Et aucun entomologiste ne s’interdira de profiter des connaissances exposées tout aussi clairement sur les mammifères sylvestres : rongeurs, sangliers, grands ongulés et Homo sapiens, tous impliqués dans le devenir de ces milieux.

La santé des forêts. Maladies, insectes, accidents climatiques… Diagnostic et prévention, par Louis-Michel Nageleisen, Dominique Piou, François-Xavier Saintonge et Philippe Riou-Nivert, 2010. – 608 p. – Institut pour le développement forestier 23 av. Bosquet, 75007 Paris. – Sur Internet à www.foretpriveefrancaise.com – Courriel : idf-librairie@cnpf.fr – Tél. : 01 40 62 22 81

Insectes n°160

Insectes remarquables de Lorraine & d’Alsace

« Remarquable », convient également à la présentation de ce guide consistant qui nous permet de découvrir l’entomofaune de ces deux régions. Les auteurs, enseignants de SVT, font en effet preuve de pédagogie et d’intelligence dans leur présentation de 117 espèces d’insectes, richement illustrée. Après quelques généralités sur la biologie et les groupes, les principaux milieux de vie sont brièvement présentés. Les espèces sont regroupées en trois grands chapitres : milieux humides, forêts et lisières, milieux ouverts. Pour chacune, une carte d’identité apporte les éléments essentiels (synonymies, étymologie, classification, habitat, observation et identification).  Le corps du texte revient sur la biologie, l’observation, des anecdotes relatives à l’espèce et est toujours riche d’informations. Tout au long de l’ouvrage, des encadrés apportent des compléments de lecture. Le parti pris est de présenter des insectes que leur visibilité rend accessibles au promeneur, qu’il a croisés ou croisera forcément au détour d’un chemin. L’ouvrage satisfera donc les découvreurs de nature comme les entomologistes débutants ou confirmés, par la présentation et la qualité des informations. D’autant qu’il se termine par « quelques balades entomologiques en Lorraine et en Alsace » qui ne manqueront pas d’intéresser les uns et les autres.

Par Jean-Yves Nogret et Stéphane Vitzthum, préf. Laurent Péru, 2011. – 249 p. – Éditions Serpenoise, BP 70090 57004 Metz cedex 1 – Sur Internet à www.editions-serpenoise.fr

Insectes n°160

Observations sur la biologie des Lépidoptères Rhopalocères vivant dans les Hautes-Pyrénées

Ce mémoire présenté, en octobre 1957 par Henri Descimon pour l’obtention du diplôme d’études supérieures de sciences, vient d'être édité par l'OPIE-MP. Il présente les résultats de 7 années d’observations de terrain sur les papillons diurnes effectuées dans les environs de Cauterets dans les Pyrénées centrales. La base factuelle est constituée par un catalogue détaillé des Rhopalocères observés dans cette région. Autour de 113 espèces ont été observées dans l’aire de l'étude (l’imprécision est due au statut douteux de certaines espèces). Les chapitres suivants analysent ces données sous l’angle successivement de l’autoécologie, de la synécologie et de la biogéographie. Il s'agit d'une version revue et augmentée (2010). Document disponible sur www.insectes.org.

Contact : OPIE-MP, Muséum d'Histoire Naturelle, Place Philadelphe-Thomas, 81600 Gaillac, opie-mp@orange.fr

Insectes n°160

De l’intérêt de déterminer les exuvies des libellules…

Les Libellules ou Odonates sont des insectes aquatiques à l'état larvaire et terrestres aériens à l'état adulte. La quasi-totalité des études odonatologiques disponibles est basée sur l’observation des adultes qui, selon les espèces, peuvent se rencontrer dans des habitats très différents de celui nécessaire à leur développement. Dans ces conditions, difficile de qualifier de prime abord l’état de conservation d’un habitat en faveur des libellules en étudiant uniquement les imagos Il faut d’abord statuer sur l’autochtonie, c’est-à-dire sur l’origine de l’individu. Mais la nature de l’Odonate est bien faite, qui a inventé l’exuvie durable (sans doute dans son infinie bonté envers l’odonatologiste écologue). Cette exuvie est la dernière cuticule de la larve de l’Odonate, qui l’abandonne lors de l’émergence entre eau et air et signe qu’il a réalisé son développement dans ce lieu. Ce fascicule didactique et richement illustré vous révélera tous les secrets de leur détermination.

Clé de détermination des exuvies des Odonates de France, par Guillaume Doucet, 2010. – 64 p. – Société française d’odonatologie,
7 rue Lamartine – 78390 Bois-d’Arcy. – Sur Internet : www.libellules.org
Courriel : infos@libellules.org

Insectes n°161

Un atlas transfrontalier des Libellules de la Grande Région…


Ce nouvel ouvrage bilingue (français et allemand) présente la répartition transfrontalière des Odonates de Wallonie, de Lorraine, du Luxembourg, de Sarre et de Rhénanie-Palatinat. D’une conception graphique et d’une qualité iconographique remarquables, il propose des informations de faunistique de premier ordre mises en forme sous un angle tout à fait original. À chaque double page, une cartographie et des photographies des espèces et de leurs habitats typiques de la Grande Région, sont présentées. Un transparent permet de se situer et de se repérer par rapport aux grandes agglomérations. On oublie souvent que pour des insectes aussi bons voiliers que les libellules, il n’y a pas de frontières. Voici donc grâce à cet ouvrage premier, on le souhaite, d’une longue série, de quoi envisager la conservation de leurs continuités écologiques.

Atlas der Libellen = Atlas des libellules, par B. Trockur et al., 2010. 201  p. - (Fauna & Flora in der Großregion = Faune & flore dans la Grande Région ; 1) - Zentrum für Biodokumentation, Am Bergwerk Reden 11, 66578 Schiffweiler, Allemagne. – Courriel : info.biodoku@lua.saarland.de

Insectes n°161

Jardiner proprement


Le nez sur ses plates-bandes, le jardinier affronte les vers, les limaces, les acariens et les insectes, autant de problèmes à « traiter ». Conscient des dégâts qu’il pourrait infliger à l’« environnement » il prend du recul, se documente, s’interroge sur chaque ravageur et n’interviendra, avec les armes les plus douces, que s’il est vraiment nuisible ou insupportable. L’ambition de ce livre est de l’accompagner dans cette démarche raisonnable et vertueuse. En lui fournissant pour quelque 200 espèces de pestes des « fiches » détaillant la biologie de chacun de ces ennemis potentiels illustrées essentiellement de photographies des imagos avec peu de « visuels » sur les dégâts et symptômes. Mais des indications détaillées sur les mesures à prendre éventuellement pour en venir à bout.

Le Guide des bêtes qui nous embêtent, par Michael Chinery, 2011. –
304 p. – Delachaux et Niestlé, 13 rue Séguier 75006 Paris. – Sur Internet : www.delachauxetniestle.com

Insectes n°161

Fouiller, récolter, expérimenter


Un nouveau venu au rayon « ouvrages de découverte » pas mal fourni, mais les titres anciens y vieillissent vite alors que la matière – les insectes familiers pour qui a envie d’en explorer le monde en douceur – est immuable… Traduit et adapté du Bug Book, publié il y a presque dix ans outre-manche, ce livre guide l’apprenti naturaliste selon un parcours bien fait (bien rodé) en lui donnant vraiment envie d’explorer, observer, reconnaître et comprendre – comme l’annonce le sous-titre. L’auteur – fondateur du fameux Bug Club et homme de télévision – adopte un ton amical, se met en scène quand il faut, veille à user d’un vocabulaire le plus simple possible. Les vers de terre, cloportes et araignées sont considérés à l’égal des insectes (une grosse moitié de l’ouvrage tout de même), dont les plus petits et les plus compliqués sont sagement laissés de côté. Riche en illustrations dessinées, avec des indications complètes pour construire un piège ou un nid à fourmis, cette publication est à mettre entre toutes les mains.  

Sur la piste des insectes, par Nick Baker, trad. Guilhem Lesaffre, 2011. – 128 p. – Delachaux et Niestlé, 13 rue Séguier 75006 Paris. – Sur Internet : www.delachauxetniestle.com

Insectes n°161

Drôles de mutants


Jules et Léo, deux frères de 8 ans, ont une drôle de voisine, du style savant fou en jupon. Celle-ci a inventé le SWITCH, un sérum qui provoque une mutation complète de l’organisme. Quatre albums de la série ont déjà été publiés, au cours desquels les jumeaux se sont métamorphosés en araignées, mouches, sauterelles et fourmis. Les suivants (à paraître en septembre) les verront en moustiques puis en scarabées. Des aventures pour rire pour un jeune public (à partir de 7 ans). Les histoires sont illustrées et chacune est suivie d’un glossaire, de plusieurs pages de jeux et du premier chapitre de l’aventure suivante.

Switch, Danger Mutation Immédiate. Tome 1 : Araignées en cavale ; T. 2 : Mouches à la rescousse ; T. 3 : SOS sauterelles ; T. 4 : Fourmis en folie. Par Ali Sparkes, 2011. – Éditions du Seuil, 19 rue Jacob 75006 Paris. – Sur Internet : www.seuil.com – Site de l’éditeur anglais : www.switch-books.co.uk

Insectes n°161

 Sur la piste des papillons

Ce guide de terrain est destiné aux néophytes. La première partie présente des informations générales sur le monde des papillons, des activités et des conseils pour leur découverte. Très pratiquement, comment construire un filet, comment manipuler/marquer les adultes, la différence rhopalocères/hétérocères, etc. La seconde partie présente les espèces les plus communément rencontrées, faciles à observer et à reconnaître, en France métropolitaine et pays limitrophes. Chaque fiche d’une page présente pour une espèce : période de vol, milieu de vie, taille, description de l’imago, des œufs, de la chenille, de la chrysalide, les confusions possibles avec d’autres espèces, les mesures de protection le cas échéant. Chaque fiche est illustrée au minimum d’une photographie de l’imago, parfois d’autres états de développement. L’ouvrage se termine par un carnet d’adresses et un index.

par Benjamin Bergerot, 2011. – 191 p. – Dunod, 5 rue Laromiguière 75005 Paris. – Tél. : 08 20 80 05 00 - Courriel : infos@dunod.com – Sur Internet à : www.dunod.com

Insectes n°161

Quésaco ?


Entièrement basé sur un jeu graphique (auquel on se laisse vite prendre), ce petit ouvrage propose une approche photographique originale en même temps qu’il donne à connaître une trentaine d’insectes. Pour chacun, un détail anatomique est d’abord présenté sous différents angles, grossi et/ou démultiplié. En vis-à-vis, un dessin humoristique style BD met en scène le détail et un petit personnage en forme de point d’interrogation. La double page suivante révèle en photo à quel insecte nous avons à faire. Pour aller plus loin, un « petit vocabulaire illustré » présente et explique les principaux termes anatomiques. En fin d’ouvrage, les insectes illustrés sont présentés par groupe, avec leur nom français, scientifique, la famille et l’ordre auxquels ils appartiennent.

Quésaco ? Portraits d’insectes, par Jean-Pierre Jaubert et Bernard Nicolas, 2010. – 143 p. – Éd. du Fournel Z.A. Les Sablonnières, 05120 L’Argentière-La-Bessée. – Tél. 04 92 23 15 75. – Courriel : contact@editions-fournel.fr – Sur Internet à www.editions-fournel.fr

Insectes n°161

Dans la jungle de la haie


Rares sont les écrits qui ont pris pour parti de décrire, de l’intérieur, le monde des insectes, en particulier en donnant la parole aux intéressés. Exercice difficile. Ce récit met en scène un individu mâle de punaise verte et une araignée femelle autour d’une intrigue improbable : le premier est « chargé » par la seconde de retrouver son partenaire disparu. Communication phéromonale, prédation, aléas climatiques, alimentation, reproduction, survie… ou non. La quête est semée d’embûches que l’insecte surmonte, tout comme l’auteur parvient à surmonter la plupart des difficultés liées à un tel schéma littéraire. Il faut accepter que traduire la pensée supposée d’un insecte mène à des dérives inévitables : l’expression des sentiments, des jugements, de l’espoir, etc. Mais c’est un roman, on a le droit. Original et non dénué d’intérêt mais quelques néologismes auraient pu être évités.

Six-pattes, par Frédéric Saux, 2011. – 140 p. – Mon petit éditeur, 14 rue des Volontaires 75015 Paris. – Sur Internet à www.monpetitediteur.com

Insectes n°161
 

Promenons-nous…


…Avec un regard curieux sur la nature. À la campagne, dans les chemins, le long des haies, dans les prés, dans les champs et dans les cours de ferme. À la mer, sur les rochers ou le platier, le long de la plage, en suivant la crête de la falaise, sur la lagune, à l’embouchure du fleuve.
Avec un compagnon dans le sac ou la poche, un compagnon qui sait tout, qui renseigne précisément, qui montre dessins et photos, qui suggère des activités -  mais qui n’est pas trop bavard. Un compagnon en forme de carnet qui s’adresse aux enfants, à leurs parents et aussi aux parents sans enfants.

Week-end nature à la campagne, sous la direction de Marc Giraud.
Week-end nature à la mer, sous la direction de Vincent Albouy.
2011. – 144 p. – Delachaux et Niestlé, 13 rue Séguier 75006 Paris.
Sur Internet : www.delachauxetniestle.com

Insectes n°161

Œuvre de mémoire


J.-H. Fabre passa trente-six années dans sa propriété de Sérignan-du-Comtat, de 1879 à sa mort, en 1915. Ce furent des années extrêmement productives et prolifiques tant du point de vue scientifique que littéraire. Il y rédigea plus d’une centaine d’ouvrages parmi lesquels, bien sûr, les Souvenirs entomologiques, qui comptent plus de 4 000 pages à eux seuls. L’Harmas, le jardin et sa maison, sont la propriété du Muséum national d’histoire naturelle qui entreprend, à partir de 1999, la restauration des lieux. Il s’agit d’en faire une œuvre de mémoire, ouverte au public, plutôt qu’un monument historique. Chargée du projet pour le Muséum, Anne-Marie Slézec a eu accès à des documents inédits et elle  livre ici une biographie de Fabre qui revient sur les années « Harmas », sur ses activités scientifiques et littéraires, ses collections, ses peintures, sur les liens qu’il entretint avec le monde et son temps, sa rencontre avec son biographe Georges Legros, sa renommée tardive…  S’y mêle l’histoire du lieu, intimement liée à celle de l’homme, puis à sa succession, jusqu’à la restauration et à la réouverture en 2006. Un ouvrage très richement illustré.

Jean-Henri Fabre en son harmas de 1879 à 1915, par Anne-Marie Slézec, 2011. – 127 p. – Coll. Petite bibliothèque Édisud – Édisud, Le Vieux Lavoir 30, av. des Écoles-Militaires, 13100 Aix-en-Provence – Tél. : 04 42 21 61 44 – Sur Internet à www.edisud.com – Courriel : info@edisud.com

Insectes n°161

Les Ch’tis papillons


Après l’édition 2010 (destinée aux bibliothèques municipales, aux CDI des lycées et collèges du Nord-Pas-de-Calais), la seconde édition (2011) à prix très modique (30 € pour 2,3 kg et  473 pages !) est disponible pour tous. Il s’agit là d’un nouvel ouvrage de référence pour les Nordistes mais pas uniquement. Georges Orhant restitue ici de nombreuses années passées sur le terrain et en salle à observer et étudier les macro-hétérocères. Ses descriptions et observations sont complétées par un autre lépidoptériste de référence, Serge Wambeke, qui les a illustrées de photos d’imagos et surtout de chenilles pour la quasi-totalité des espèces citées (6 000 photos au total).  Les photos d’autant de chenilles d’espèces différentes dans un ouvrage papier est une véritable première nationale. La visualisation des postures naturelles est d’un grand intérêt pour distinguer les espèces. C’est à ce titre que cet ouvrage est destiné à tous, pour le plaisir des yeux et l’enrichissement de nos connaissances.
Après un chapitre de généralités, 731 espèces réparties en 16 familles sont présentées : zoogéographie, statut régional, biotope, stade larvaire, historique, envergure, génération, période de vol, aberrations ; cartes de répartitions nationale et régionale commentée. Planches des espèces étalées et des genitalia, glossaire, bibliographie, etc.                 
Alexis Borges

Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas-de-Calais, 2011. - Ouvrage disponible auprès du GDEAM (Groupe de défense de l’environnement de l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer)  GDEAM, 1 rue de l’Église, 62170 Attin. – Sur Internet à : www.gdeam.com - Courriel : gdeam.asso@wanadoo.fr

Insectes n°162

Incollables


Pour les tout petits, un bel album, ludique et instructif. Afin de joindre le geste à l’idée, des autocollants sont à fixer et des zones à colorier selon les instructions, pour compléter les scènes de la vie des insectes au jardin : en collant les ailes des mouches, on apprend à quoi servent ses poils et que si elle se frotte, c’est pour se laver, etc. À coller tout seul, avec un grand pour la lecture. À la fin de l’album, un questionnaire pour tester les connaissances acquises.

Les insectes du jardin par Olivia Cosneau, 2011. – 20 p. – (Mon cahier nature). – Éditions Amaterra 6, rue Gaspard-André 69002 Lyon. – Tél. 09 50 60 52 50. – Sur Internet à www.amaterra.fr. – Courriel : contact@amaterra.fr

Insectes n°162

Sans peine ?


Les guides de terrain ne manquent pas. Celui-ci se présente comme un bouquin épais et solide et « plein d’images ». Il se distingue par le parti pris – fort bien venu – de présenter 600 insectes gros, visibles, communs ou remarquables dans un ordre à faire hurler les professeurs d’entomologie. Les milieux à portée du promeneur curieux définissent les grandes sections de l’ouvrage : les arbres et les buissons ; les troncs, les poteaux et les murs… jusqu’aux pierres et aux écorces (leur dessous). À l’intérieur de chacune, on trouve successivement (mais ce n’est pas indiqué) les espèces à ailes transparentes, à ailes recouvertes d’écailles, à élytres, sans ailes visibles. Chaque double page est habitée par 6 insectes représentés par un texte court et simple et par une photo.
Pas de clé, pas de vocabulaire « entomo » : on feuillette, on navigue, on papillonne et on trouve… pour autant qu’on ait eu le courage de trimbaler cet objet pesant et contondant. D’aucuns pourraient céder à la tentation d’attraper et de ramener la bestiole… Or toute la matière de l’ouvrage et son organisation peuvent directement prendre place dans un smartphone toujours dans la poche, sous forme d’une « application ». L’éditeur y travaille-t-il ?

Reconnaître facilement les insectes par Vincent Albouy et André Fouquet, 2011. – 304 p . – Delachaux et Niestlé, 13 rue Séguier 75006 Paris. – Sur Internet : www.delachauxetniestle.com

Insectes n°162

Aux  parcs avec les papillons


La collection Les carnets de la huppe (Glénat – Parcs nationaux de France) propose une série de petits ouvrages pour découvrir la nature dans nos parcs nationaux. Les papillons, de Lucas Baliteau (OPIE-Midi-Pyrénées), réalisé sous la direction du Parc national du Mercantour, présente de manière très pédagogique cet ordre symbolique parmi les insectes. Chacun des 3 chapitres (Qui sont les papillons ? ; Une vie de papillon ; Les papillons et nous) livre une synthèse, en de très courts textes et avec clarté, de l’essentiel des connaissances actuelles, tout en restant très accessible. L’illustration, abondante et de qualité, est constituée de photographies, de cartes et de dessins à propos. Un excellent guide pour s’initier et pour comprendre ce qu’on pourra observer sur le terrain, dans les parcs nationaux… et ailleurs.

Les papillons, 2011. – 45 p. – Éditions Glénat, couvent Sainte-Cécile, 37 rue Servan 38000 Grenoble. – Sur Internet à www.glenat.com

Insectes n°162

Melipona


En visite à Cuba, l’auteur a enfin la possibilité d’observer l’élevage de l’abeille aux yeux bleus, celle qu’on appelle l’abeille sacrée des Mayas, la Mélipone. Pour cet apiculteur, habitué à nos mellifera, c’est une révélation. Il découvre une abeille sans dard, sans aucune réaction agressive, toute en douceur et en retrait. Le plaisir de travailler sans équipement spécial, de plonger la tête dans la ruche pour absorber, à la paille, le miel stocké dans de petites jarres, pour admirer la solide architecture, les rayons horizontaux… En marge des magnifiques photographies des abeilles et de la ruche dans tous ses états, Roch Domerego raconte avec passion l’histoire de ces insectes et de leurs liens avec les sociétés mayas qui leur vouaient un véritable culte, se soignaient par elles, les intégraient dans leurs légendes. Étirant un fil dont l’origine remonte à des millénaires, il cherche comment elles sont arrivées à Cuba, explique pourquoi elles ont failli disparaître, comment des passionnés se sont attachés à les maintenir et à perpétuer la tradition de leur élevage. À la fois histoire et réflexion sur le monde moderne, cet ouvrage dont on ne se lasse pas d’admirer les formidables photographies se lit et se relit d’une traite.

Melipona : l’abeille sacrée des Mayas par Roch Domerego, 2011. – 127 p. – Baroch éditions 4 rue des Monges 04000 Dignes-les-Bains. – Sur Internet à www.rochdomerego.com – Courriel : sales@rochdomerego.com

Insectes n°162

Premiers pas


Parmi les nombreux livres consacrés à la découverte des insectes, la plupart sont avant tout consacrés à leur biologie et à leur  identification…, concédant parfois un premier chapitre à « comment observer les insectes ? » à l’art et la manière. Plus rares, comme le présent ouvrage, sont ceux qui mettent le pied du curieux à l’étrier. On partira ici de la découverte avec des clés pour aller vers la pratique passionnée avec un aperçu, au-delà, de ce que peut être l’entomologie envisagée comme pratique professionnelle. C’est donc avant tout une optique de préparation de terrain qui est privilégiée ici, au travers de plusieurs chapitres présentant les insectes (Qu’est-ce qu’un insecte ? ; Les grands ordres d’insectes) et traitant surtout des aspects pratiques (le matériel ; comment puis où observer les insectes, l’année entomologique au travers de ses saisons). Très hiérarchisés, les textes sont informatifs, concis, d’un abord aisé. La lecture agréable est agrémentée par une illustration abondante, dessins et photographies. Adresses et bibliographie encouragent à aller plus loin.

Bien débuter en entomologie par Vincent Albouy, 2011. – 64 p. – Éditions Glénat, couvent Sainte-Cécile, 37 rue Servan 38000 Grenoble. – Sur Internet à www.glenat.com

Insectes n°162


Le folklore des insectes et autres petites bestioles

De l’abeille à la vrillette en passant par le doryphore et la limace, un passage en revue érudit autant que plaisant des insectes (et autres) qui marquent en Bretagne. Ou qui ont marqué. Plus ou moins, chacun a laissé une trace de son importance passée dans les comptines, les légendes, les expressions, les recettes de médecines, les jeux des enfants, les prévisions du temps, les croyances et les savoirs...
À partir d’une imposante documentation et des témoignages qu’il a recueillis, l’auteur, spécialiste des traditions populaires de Bretagne, a composé chacun des chapitres en mêlant citations en breton et gallo – toujours traduits –, anecdotes, paroles, fragments de textes, données entomologiques, dessins et photographies dont des portraits de ses « sources », le tout lié par un discours fluide et clair. Le parcours de la petite faune populaire que propose ce gros livre, complet et érudit, aux propos variés, est d’un abord très facile et se lit avec plaisir.
 
Par Daniel Giraudon, 2011. - 351 p. - Yoran Embanner, 71, Hent Mespiolet 29170 Fouesnant. - Tél./fax : 02 98 56 10 11. - Sur Internet à www.yoran-embanner.com

Sur une partie des thèmes abordés dans ce livre, on (re)lira, notamment, la série des « Parlez-vous entomo ? » (récapitulée ici), Conte d’hiver, Les insectes ont fait recettes et Coccinelles, bêtes à ritournelles.
   
Insectes n°163

Les pucerons des grandes cultures

Les pucerons, c’est compliqué (et petit et pas prestigieux). Au travers de deux articles « encyclopédiques », Insectes (nos141 et 142)  a tenté de les présenter : identité, cycles de développement et capacité de prolifération, déplacements, prise de nourriture et transmission de virus, dommages aux plantes d’intérêt – arbres, arbustes et plantes basses, cultivées en grand comme au jardin. Dans les mêmes colonnes, deux ravageurs ont fait l’objet de monographies : le Puceron du cotonnier Aphis gossypii (nos 122 et 123) et le Puceron du soja Aphis glycines (no 155). Deux exotiques.
Or 35 espèces, principalement, peuvent attaquer les plantes de grande culture en France et leur causer directement et indirectement des dommages importants – qu’on s’efforce de réduire non pas par des traitements chimiques massifs mais par une surveillance accrue de leurs déplacements et de leurs populations en place, base de la lutte raisonnée. Les textes, photos, cartes et graphiques réunis dans cet ouvrage fournissent les outils nécessaires aux techniciens de la lutte et aux cultivateurs. Ils sont tout à fait à la portée de qui souhaite mieux connaître ces insectes.

Les pucerons des grandes cultures : cycles biologiques et activités de vol, par Maurice Hullé, Bernard Chaubet, Charles-Antoine Dedryver et Evelyne Turpeau-Ait Ighil, 2011. - 136 p. – Quae, chez INRA, RD 10, 78026 Versailles Cedex. – Tél. 01 30 83 34 06. – Courriel : serviceclients@quae.fr – Sur Internet à www.quae.com 

Insectes n°163


Les insectes

Un album pour découvrir les insectes dans leur diversité qui puise l’essentiel de ses exemples dans la faune familière de notre pays. Onze chapitres parmi lesquels : naître, se nourrir, se déguiser, se déplacer, se défendre… comme un insecte ; avec pour chacun une grande photo pleine page et une fiche  « Qui suis-je ? » pour découvrir un peu mieux une espèce. Pour réviser, deux pages de quizz, et pour mieux comprendre les mots nouveaux ou un peu difficiles, un glossaire du « Petit vocabulaire scientifique ». Dès 5 ans, selon l’éditeur.

Par Lucas Baliteau, 2011. – 59 p. – Collection Qui sommes-nous ? – Mango jeunesse, 15-27, rue Moussorgski 75018 Paris. – Tél. 01 70 38 55 55. – Courriel : mango@editions-mango.fr

Insectes n°163


Et ça, c’est quoi Papy ?

Une partie de pêche ratée qui se transforme en une chasse aux insectes. Un papy éco-entomologiste et ses trois petits-enfants battent la campagne à la recherche des petites bêtes… Toute en dialogues, l’histoire nous entraîne à la suite des personnages dans la campagne et ses herbes folles : on parle, on s’étonne, on s’amuse  et on apprend ! Quelques encadrés sont là pour expliquer les principales définitions et ne pas se perdre. La deuxième partie de l’ouvrage donne « Quelques infos en compote » pour réaliser son premier élevage de phasmes, comprendre les mots des insectes (lexique), ou aller plus loin (références, liens, le coin des grands). À lire ou à raconter, un petit livre agréable avec aux commandes un spécialiste renommé. De 9 à 12 ans selon l’éditeur.

À la chasse aux insectes par Luc Passera, ill. Edwige de Lassus, 2011. – 62 p. – Collection Les minipommes. – Éd. Le Pommier, 239 rue Saint-Jacques, 75005 Paris. – Tél. 01 53 10 24 60. – Courriel : le.pommier@editions-lepommier.fr. – Sur Internet à www.editions-lepommier.fr

Insectes n°163


La femme araignée

Disons-le tout de suite, l’ouvrage de Christine Rollard et Vincent Tardieu, publié à l’occasion de l’exposition « Au fil des araignées » au Muséum national d’histoire naturelle (octobre 2011 à juin 2012), mériterait bien plus que les quelques lignes que nous pouvons lui consacrer ici. Construit comme un carnet de terrain, il emmène le lecteur à la suite de Christine Rollard, aranéologue passionnée, au cours de quelques-unes de ses campagnes d’inventaires en France. En suivant ce fil – de soie – il nous est donné à découvrir un monde étonnant et, hélas, mal connu du grand public. La chercheuse du Muséum nous présente la vie et les mœurs des araignées avec la complicité de son co-auteur, le tout en six chapitres : manger, habiter, galoper, se reproduire, combattre et mourir, qui nous emmènent respectivement en Normandie, Brenne, Auvergne, Mercantour, Corse et enfin sur le pavé parisien. La qualité des textes n’a d’égal que la qualité et la beauté des illustrations. Les photographies d’une beauté saisissante sont plus qu’une incitation à la découverte de ces animaux qui trop souvent inspirent la répulsion. Et quelle merveilleuse nature est ici mise en images ! Enfin soulignons la conception graphique de Marcello Pettineo, illustrateur de talent, dont les dessins naturalistes, les collages, les écrits crayonnés donnent à cet ouvrage inclassable une saveur incomparable.

Arachna : les voyages d’une femme araignée, 2011. – 191 p. – Coédition Muséum national d’histoire naturelle / Belin, 8 rue Férou 75278 Paris cedex 06. – Tél. : 08 25 82 01 11 – Sur Internet à www.editions-belin.com

Insectes n°163


Libellules à l'œil

Destinée aux débutants, mais d’une grande rigueur, cette publication se démarque des guides antérieurs d’identification des libellules de France. Les auteurs proposent une démarche originale, facile, avec des entrées par couleurs qui mènent à de petits groupes d’espèces. Les critères servant à progresser dans la clé sont simples à observer, bien mis en évidence et se limitent à l’indispensable. L’accent est mis sur l’identification des mâles de toutes les espèces de France, généralement plus faciles à identifier que les femelles. Cette approche visuelle, qui s’appuie sur 600 belles photographies, permet de mettre rapidement un nom d’espèce sur les spécimens rencontrés. Le format « poche » de ce guide est aussi un véritable atout sur le terrain.

Libellules de France : guide photographique des imagos de France métropolitaine, par Jean-Laurent Hentz, Cyrille Deliry et Christophe Bernier, 2011. – 200 p. – Coédité par Gard Nature et le Groupe Sympetrum. – Chez Gard Nature, 1059 C chemin du Mas-du-Consul 30300 Beaucaire. – Tél. 04-66-02-42-67. – Courriel : gard.nature@laposte.net. – Sur Internet à www.gard-nature.com

Insectes n°163






DU CÔTÉ DES REVUES

L’excellente et chère Tante Hulotte consacre son dernier numéro pour moitié au Citron (Gonepteryx rhamni). Dans quelques semaines, à la sortie de l’hiver, c’est un des premiers papillons que vous verrez sortir. Pour le reconnaître, pas d’hésitation : outre sa magnifique couleur jaune vif, il a le bout des ailes très légèrement taillé en pointe. Comme toujours parfaitement documenté et illustré, un dossier très instructif qui se lit comme un mini-roman. La seconde moitié de ce numéro est consacrée à la suite de la biographie de Tonton Griffon le Vautour fauve, précédemment parue dans les nos 91 et 93 de La Hulotte.

La Hulotte, n° 96, 2e semestre 2011. – La Hulotte, 8 rue de l’Église, 08240 Boult-aux-Bois. – Tél. 03 24 30 01 30. – Sur Internet à www.lahulotte.fr

 
Le Courrier de la nature publie un numéro spécial sur la communication entre les plantes et les animaux, essentiellement les insectes. Au travers de quelques exemples, on y découvre la richesse des adaptations développées par certaines espèces de plantes, soit pour se défendre ou au contraire pour attirer les insectes et être pollinisées par leurs soins. La couleur des orchidées, l’odeur des figues ou des aracées, les plantes myrmécophiles ou les « liaisons dangereuses » entre plantes et pollinisateurs parasites des graines » sont au menu de ce numéro spécial passionnant.

Le Courrier de la nature, n°260 – Spécial communication plantes-animaux, sept. 2011. – 65 p. – Société nationale de protection de la nature 9, rue Cels 75014 Paris – Tél. : 01 43 20 15 39. – Courriel : snpn@wanadoo.fr. – Sur Internet à www.snpn.com

 

ACOREP-France, association de coléoptéristes français, publie les tomes III et IV d’une Contribution à l’étude des Coléoptères de Guyane. Ces suppléments au Coléoptériste, bulletin de l’association, continuent de nourrir la connaissance de la faune entomologique exceptionnellement riche du plus grand département français, avec pour ambition « d’offrir au lecteurs plusieurs aspects de l’entomologie : de la faunistique et de la taxinomie […], mais aussi des réflexions sur les nouvelles méthodes de collecte et quelques articles sur les relations complexes entre les Coléoptères et leur milieux ». Une entreprise qui se poursuivra au cours des livraisons à venir du Coléoptériste, le prochain tome étant d’ores et déjà annoncé pour 2012.

Sous la dir. de Julien Touroult, sept. 2011. – 2 x 88 p. – ACOREP-France, 45 rue Buffon, 75005 Paris. – Sur Internet à www.acorep.fr

Insectes n°163




Les p’tits écolos


Deux albums dans l’air du temps pour sensibiliser les plus jeunes au jardinage écologique d’une part, et aux périls qui pèsent sur l’apiculture d’autre part. Romarin le lapin fait pousser une belle fleur de capucine en jardinier responsable : pas de produits chimiques, récupération de l’eau de pluie, paillage naturel, etc. Ce lapin-malin fait tout ce qu’il faut sur son lopin ! De son côté, Clara,  jeune abeille, voit son tour venir de découvrir le  monde et de battre la campagne à la recherche des précieux nectar et pollen qui nourriront la colonie. Mais les hommes font bien des bêtises ! S’en apercevront-ils à temps et avant que toutes les abeilles aient disparu ?  Chaque album propose un jeu, une animation ou des informations complémentaires. Romarin offre en plus une graine de capucine à faire pousser chez soi, tandis que Clara donne un sachet de graines
« spécial abeilles » en mélange ! Pour chaque album, l’éditeur (« maison d’édition éco-citoyenne pour les p’tits écolos ») lui-même associatif, soutient la démarche d’une association ; ici : Terre d’abeilles et Noé conservation.

Romarin jardine malin par Sophie Tovagliari, ill. Marie Coisnon., 2010, 32 p. ; Alerte à la ruche par Séverine Dalla, 2010, 32 p.
Arthur et Cie, 50BIS rue Turgot 78500 Sartrouville. – Tél. 09 51 20 49 20 Courriel : contact@arthur-et-cie.com. – Sur Internet : www.arthur-et-cie.com

Insectes n°163


Toute(s) une vie

Les célèbres auteurs*  du magnifique The Ants (prix Pulitzer 1990) sont de nouveau réunis ici pour nous conter la vie d’une colonie de fourmis Atta ou fourmis coupeuses de feuilles. Ces insectes d’Amérique tropicale ont inventé une société agricole bien avant l’Homme, récoltant dans l’environnement les fragments végétaux qui leur permettent de cultiver des champignons nourriciers. Cet ouvrage est une version « considérablement augmentée » d’un chapitre du récent ouvrage The Superorganism (Norton, 2009). Les auteurs y développent l’extraordinaire organisation sociale de ces fourmis dans les domaines du travail, de la communication, du mutualisme, de la défense, de l’hygiène, etc. Très richement illustré de photographies et de dessins l’ouvrage ne laisse rien ignorer de la vie d’une colonie, depuis sa fondation par une reine esseulée jusqu’au summum de son activité, partagée par des millions d’individus.

L’incroyable instinct des fourmis : de la culture du champignon à la civilisation par Bert Hölldobler et Edward O. Wilson, 2011. – 201 p. – Coll. Nouvelle bibliothèque scientifique. – Flammarion, 87 quai Panhard-et-Levassor, 75 647 Paris cedex 13 – Tél. : 01 40 51 31 00. – Sur Internet à http://editions.flammarion.com

*E. O. Wilson notamment est considéré comme l’inventeur du mot « biodiversité ».

Insectes n°164


Guide photo des papillons d’Europe
 
Cet ouvrage très exhaustif décrit, classées par familles, les 444 espèces de papillons de jour d’Europe.  En fin d’ouvrage, les espèces endémiques des îles méditerranéennes et atlantiques et des régions proches de l’Europe sont présentées. Chaque espèce est illustrée de belles photos présentant l’ensemble des critères à observer, d’une carte claire montrant sa répartition en Europe et de quelques indications sur son milieu de vie et ses plantes hôtes. Pour le naturaliste initié aux papillons ce sera un ouvrage parfaitement fonctionnel. Malgré l’absence de clé et de présentation générale des différentes familles, le débutant pourra y trouver une vision complète de ce groupe agrémentée de très belles photos et d’indications sur l’écologie des espèces. Bien présenté, agréable, complémentaire des ouvrages de détermination existants, il pourra être le compagnon de terrain du naturaliste souhaitant identifier les papillons qu’il rencontre.
F. Merlet
 Par T. Haahtela, K. Saarinen, P. Ojalainen et H. Aarnio, 2011. – 384 p. – Coll. Les guides du naturaliste. – Delachaux et Niestlé - 18, rue Séguier, 75006 Paris - Tél. : 01 56 81 11 40. – Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°164


L’ABC de la pollinisation au potager et au verger

La grave crise environnementale que nous subissons véhicule de nombreuses craintes. Celles qui sont liées aux menaces qui pèsent sur les pollinisateurs – et en particulier sur l’Abeille domestique – sont souvent traduites en termes de péril alimentaire mondial. Mais quelle est la réalité de ces assertions ? La question sert de fil conducteur à cet ouvrage riche et original. L’auteur explique les principaux mécanismes de la pollinisation et leur importance pour les cultures nourricières, en particulier appliquées au potager et au verger. Il propose un panorama des principaux insectes pollinisateurs et des dangers qui pèsent sur leur vie et leur activité et consacre un chapitre particulier à l’Abeille domestique. La pollinisation – entomophile ou non – des cultures du jardin est ensuite décrite plante par plante, ainsi que son importance pour la production alimentaire comme pour la production des semences. La partie suivante est consacrée à l’accueil des pollinisateurs : les nourrir et les loger pour le plus grand bénéfice du jardin et de la nature environnante, avec un dernier chapitre consacré à la conduite de l’apiculture au jardin. Cet ouvrage regorge d’informations utiles sur la biologie et les bonnes pratiques de culture des plantes du jardin, leurs rapports aux insectes. Bien au-delà, il est à conseiller à tous ceux qui s’intéressent aux plantes, à leur biologie et à leur écologie.

Par Vincent Albouy, 2012. – 191 p. – Terre vivante, domaine de Raud 38710 Mens. – Sur Internet à www.terrevivante.org

Insectes n°164


Précieuse demoiselle

Une jolie histoire dans laquelle l’auteure a su avec intelligence et imagination, et donc avec bonheur, mêler divers ingrédients : amour de la nature et de la musique, amour tout court, une pointe de fantastique… et une autre d’entomologie. Histoire d’adolescence et pour les ados, avec au cœur de l’affaire une petite Demoiselle (Odonate, Zygoptère), un fait divers environnemental, une belle découverte entomologique qui vient apporter la clé du roman. N’en disons pas (beaucoup) plus si ce n’est que l’Opie, cité par l’écrivain, est concerné par ce fait divers franc-comtois.

 Le retour de la demoiselle, par Cathy Ytak, 2011. – 143 p. – Coll. Médium. – Ed. L’école des loisirs 11 rue de Sèvres 75006 Paris. – Sur Internet à www.ecoledesloisirs.fr – Site de l’auteur : http://cathy-ytak.net

Insectes n°164


Les Odonates des îles antillaises

Ce magnifique ouvrage permettra au néophyte de se familiariser avec la diversité exubérante de formes et de couleurs des Odonates caribéens et néotropicaux des Petites Antilles. Les monographies, cartographies et clés de détermination (adultes et larves) raviront les Antillais tout autant que les visiteurs qui trouveront là une référence pour s’adonner à la découverte d’un patrimoine odonatologique jusqu’alors trop confidentiel. Mais plus qu’une plaquette touristique pour rêver le long des itinéraires proposés, vous trouverez dans ce recueil richement illustré, une description complète des 41 espèces et de leurs habitats recensés par les auteurs au cours de leurs prospections en Guadeloupe, sur l’archipel des Saintes, sur Marie-Galante, à la Désirade, à la Martinique, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin.

Les Libellules des Antilles françaises par François Meurgey et Lionel Picard, 2011. – 432 p.- Coll. Parthénope. - Coéd. Biotope et Muséum national d’Histoire naturelle. – Chez Biotope, BP58 34140 Mèze. – Tél. : 04 67 18 65 39. – Courriel : parthenope@biotope.fr – Sur Internet à www.biotope.fr

Insectes n°164


Encore du nouveau à l’ouest !

Saluons ici l’excellent travail de nos confrères du Groupe d’étude des Invertébrés Armoricains (Gretia) (récompensé par le prix Paul-Pesson attribué par la Société entomologique de France) qui édite avec cet atlas des Cérambycidés des départements du Massif armoricain, un ouvrage magistral. Il s’agit d’un travail colossal issu de la compilation de 23 000 données tirées de l’examen minutieux de collections publiques et privées, d’analyses bibliographiques et de prospections spécifiques organisées à cet effet. Ainsi, près d’un millier de naturalistes coordonnés par les auteurs ont contribué au recueil des données de base. Vous retrouverez dans ce numéro spécial des Cahiers du Gretia la cartographie commentée et la description précise des 123 espèces recensées sur l’ensemble des départements du Grand Ouest. Toutes les espèces présentées sont illustrées par de superbes macrophotographies. Voici donc un ouvrage indispensable à tout coléoptériste !

Les Longicornes armoricains par Xavier Gouverneur et Philippe Guérard, 2011. – 225 p. - Invertébrés Armoricains n°7. - Coll. Les Cahiers du Gretia. – Gretia, Bâtiment 25, campus de Beaulieu 35042 Rennes cedex – courriel : gretia-secretariat@wanadoo.fr – Sur Internet à www.gretia.org

Insectes n°164


 La vigne, dans tous ses insectes

Véritable traité des ravageurs et de la faune auxiliaire de la vigne, cet ouvrage collectif rassemble les signatures de 16 spécialistes – dont plusieurs membres de l’Opie. Dans un contexte agricole et viticole où la prise en compte de la « durabilité » est non seulement une nécessité environnementale mais devient également un argument économique de premier plan, la limitation des intrants chimiques est une priorité. La lutte biologique et la connaissance accrue des écosystèmes et de leurs fonctionnements sont au cœur des démarches pour y parvenir. Cet ouvrage, qui servira longtemps de référence dans son domaine, par sa qualité et son exhaustivité, contient toutes les clés pour comprendre et appréhender les équilibres de l’écosystème viticole : présentation des principaux acariens et insectes ravageurs de la vigne ;  principaux auxiliaires ; taux de parasitisme, régulation naturelle et lutte biologique ; moyens de collecte et clés d’identification ; comment préserver les auxiliaires et favoriser leur activité. Une très riche iconographie (plus de 400 photos et une cinquantaine de planches d’identification détaillées) appuie cette somme indispensable aux acteurs de la filière mais aussi bien utile aux étudiants, chercheurs et entomologistes.

La faune auxiliaire des vignobles de France, sous la dir. de Gilles Santenac, 2011. – 422 p. – Éd. France Agricole 25 rue Ginoux 75015 Paris.

Insectes n°164


Restons zen

C’est surtout l’été que quelqu’un s’affole : un frelon stationne près de la porte, une guêpe patrouille autour du sandwich, un cafard (des cafards !) file(nt) se cacher, une souris grise passe le long du mur, une scutigère s’épuise à tenter de s’évader du lavabo…  Pas de panique !  On attrape le « manuel antistress face aux bêtes qui nous embêtent », on lit posément les 3 pages, on savoure les dessins. On apprend (ou révise) ce que fait là la bestiole, on mesure les risques (faibles) qu’on prendrait à l’attraper ou la persécuter et l’intérêt qu’il y a à l’observer autant que possible et surtout à la laisser vaquer. Rassurant, intéressant, pertinent, ce bref ouvrage a fait l’impasse sur des chenilles qu’il ne faut pas approcher et encore moins tripoter, les processionnaires (vues dans Insectes).

Au secours, une bestiole ! par François Lasserre et Roland Garrigue, 2012. – 95 p. – Delachaux et Niestlé, 18 rue Séguier 75006 Paris. – Tél. : 01 56 81 11 40. – Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°165


Insectes en planches

40 histoires mélangeant humour et pédagogie pour en apprendre plus sur le monde passionnant de nos amies les petites bêtes : entre autres que les abeilles dansent pour communiquer, que l’éphémère ne vit que quelques heures à l’état adulte, ou que le crache-sang fait le mort quand il est attaqué. Des bonus en forme de cartes à jouer donnent l’ordre, la famille, le genre ou l’espèce, une brève description, la taille ou les « pouvoirs » de quelques bêtes. Après nous avoir bien divertis, les auteurs ont prévu un quizz de connaissances en fin d’album.
Cet album peut être utilisé dans les classes de cycle 2 abordant la bande dessinée. Chercher et comprendre les onomatopées, décrire les vignettes, les remettre dans le bon ordre, passer du dialogue au récit, reproduire les personnages ou jouer avec les fausses cartes... On aura bien retenu que ce qui a  6 pattes, 2 antennes et un corps en 3 parties, c’est un insecte. Et ce qui a 48 pages, 3 auteurs et beaucoup d’humour, c’est cette BD à ne surtout pas manquer ! Une suite est prévue.
À partir de 7 ans.

Les insectes en bande dessinée par Casenose et Vodarzac, dessin de Cosby, 2012. – 48 p. – Éditions Bamboo, BP3 71012 Charnay-lès-Mâcon cedex. – Tél. : 03 85 34 99 09. – Courriel : bamboo@bamboo.fr . – Sur Internet : www.bamboo.fr

Insectes n°165


Les demoiselles en robe rouge à pois noirs font toute une histoire !

Déjà présentées dans Insectes n°163, les éditions Arthur et Cie éditent un nouvel album très réussi sur l’approche de  la nature et de l’environnement, pour les tout petits. Celui-ci est le fruit d’un partenariat avec l’Opie, dont nous sommes très fiers ! « Demoiselles coccinelles » est un album souple et léger relatant les aventures de deux coccinelles : Maribelle et Élodie. Au fil de l’histoire, vous  découvrirez leur cycle de vie, leur régime alimentaire, comment elles vivent… Le vocabulaire est riche et adapté, on utilise les mots justes des scientifiques. Les idées reçues sont balayées, le message environnemental bien transmis. Les dialogues sont imprimés dans un style de texte différent. Les très jolis collages de Séverine Dalla qui illustrent cet album « éco-conçu » sont faits de papiers de récupération. Et bien sûr les « p’tits plus » chers à l’éditeur : un plan de fabrication pour un abri à coccinelles et une page « actualité » sur les coccinelles asiatiques.
À partir de 3 ans.

Demoiselles coccinelles… par Pascale Rousseau, ill. Séverine Dalla, 2012. – 20 p. – Arthur et Cie, 50bis rue Turgot 78500 Sartrouville.

Tél. 09 51 20 49 20  – Courriel : contact@arthur-et-cie.com. – Sur Internet : www.arthur-et-cie.com

Insectes n°165


Guide complet des Papillons de jour de Lorraine et d’Alsace   

Après une présentation générale des papillons (anatomie, cycle de vie…), quelques pages sont consacrées à l’observation, mois par mois, des espèces d’Alsace et Lorraine. Tout au long du livre des encarts présentent certains aspects de la biologie et de l’écologie ou comment observer et photographier les papillons. Le corps de l’ouvrage décrit les différentes espèces classées par familles, présentées au préalable avec quelques photos et les principaux critères. Un code couleur sert de guide. Les espèces proches ou difficiles à identifier sont présentées sous forme de planches avec des photographies et une description des critères utiles. Chaque espèce est ensuite détaillée sur une à deux pages. Le texte, agréable à lire, décrit le comportement, les conditions d’observation, etc. Enfin les Hespéries (groupe difficile) et certains hétérocères diurnes sont rapidement décrits avec une photographie et quelques lignes.
Cet ouvrage très bien présenté et illustré de superbes photographies pourra accompagner les naturalistes amateurs à la découverte des papillons de Lorraine, d’Alsace et des régions limitrophes. On regrettera cependant le manque de cartes de répartition ainsi qu’une approche par habitat pour aborder, par cortèges d’espèces, les notions de gestion des milieux naturels. Ces deux éléments sont désormais indispensables pour envisager la conservation de nos papillons.                

Florence Merlet

Par Jean-Yves Nogret et Stéphane Vitzhtum, 2012. – 296 p. – Éditions Serpenoise – Chez l’auteur : Stéphane Vitzthum, 56 rue des Mirjolaines, 54136 Bouxières-aux-Dames. – Tél. : 03 83 22 96 50. – Courriel : s.vitzthum@ac-nancy-metz.fr – Sur Internet à http://inspiration.nature.pagesperso-orange.fr/livrepapillons2012OK.htm

Insectes n°165


Album à croquer !

Sur la base de grandes images en noir et blanc, immenses gravures de traits et de pointillés qui reproduisent les textures – parfait pour travailler le graphisme en maternelle – on aborde ici la notion de chaîne alimentaire avec la place qu’y occupent quelques animaux. On abandonne les mots génériques comme « oiseau » ou « insecte » pour nommer les espèces précisément : bergeronnette, martin-pêcheur, bousier ou encore nécrophore. Et, enfin ! on parle d’eux : les asticots et les mouches qui se nourrissent de viande en décomposition, les nécrophores et leurs larves qui mangent les animaux morts, sans oublier le bousier qui adore les excréments… Le texte est court et écrit en gros caractères majuscules, idéal pour l’apprentissage de la lecture en petites sections. Quelques notions un peu plus complexes sont parfois expliquées en marge : par exemple, pourquoi le Grand Duc peut manger un hérisson sans se piquer. La dernière image de l’album est la même que celle du début : la boucle est bouclée, la vie recommence… À noter : une petite erreur de vocabulaire s’est glissée sur la page du nécrophore, mais les insectes ont bien tous six pattes. À partir de 3 ans.

Croque ! La nourrissante histoire de la vie, par Aleksandra Mizielinska, ill. Daniel Mizielinski, 2010. – Éditions Rue du Monde, 5 rue de Port-Royal 78960 Voisins-le-Bretonneux. - Tél. 01 30 48 08 38 – Courriel : ruedumonde@wanadoo.fr. - Sur Internet à www.ruedumonde.fr

Insectes n°165


Chants des Sauterelles de France

Ce guide sonore sur les sauterelles (superfamille des Tettigonioïdés) de France, de Belgique et du Luxembourg présente les chants de 55 espèces appartenant aux familles des Phanéropteridés, (phanèroptères, barbitistes, leptophyes), des Méconématidés (méconèmes), des Conocéphalidés (conocéphales), des Tettigoniidés (sauterelles, dectiques, decticelles, antaxies) et des Bradyporidés (éphippigères) enregistrés directement dans la nature. Pour chaque espèce, plusieurs enregistrements et exemples sont proposés, évoquant la diversité sonore des émissions et des ambiances. En accompagnement, un livret de 12 pages décrit chacune des émissions. Ce CD est un complément indispensable à la découverte et la compréhension de la vie des sauterelles.

Textes, montages, masterings et enregistrements par Fernand Deroussen, 2012. – Durée 72 min. – Éditions Naturophonia – Sur Internet à natuophonia.com. – Distribution Chiff-Chaff, 9 bd. du Général-Ferrié 94100 Saint-Maur-des-Fossés. – Tél. 09 52 34 03 42. – courriel : infos@chiff-chaff.com. – Sur Internet à www.chiff-chaff.com

Insectes n°165


Paradis vert

Un clin d’œil coloré d'Alexis Nouailhat, dessinateur d’Insectes, qui ramène un carnet de voyage très illustré du paradis vert qu’est le Costa Rica. Ce petit pays consacre un tiers de sa superficie à la préservation… Chronique d’un voyage en famille de la mer des Caraïbes à l’océan Pacifique, en camion-stop, en kayak ou à pied, de montagne en mangrove, de plage en forêt, à la rencontre des plus beaux oiseaux du monde mais aussi des gens, sous le soleil ou la pluie tropicale… Alexis aime ce qui vole, oiseaux et papillons, qu’il dessine et peint entre les évocations cocasses d’un périple que toute la famille n’est pas près d’oublier !

Costa Rica en famille : carnet de voyage d’Alexis Nouailhat, 2012. – 100 p. – Éditions du Fournel, ZA Les Sablonnières, 05120 L’Argentière-la-Bassée. – Tél. : contact@editions-fournel.fr. – Sur Internet à www.editions-fournel.fr

Insectes n°165


 Des abeilles au jardin

Ce « petit traité atypique » permet une exploration à la fois instructive et pratique du monde apicole et apiphile recentré sur le jardin. Les abeilles – les espèces sauvages et la domestique – sont d’abord présentées dans leur ensemble. On trouve ensuite les informations habituelles d’un traité d’apiculture : biologie de l’Abeille domestique, histoire de l’apiculture, techniques d’installation et de maintien d’un élevage, pathologies, etc. Mais chaque fois qu’il est nécessaire, l’attention est attirée sur les besoins, les obligations, les possibilités qu’impose ou offre la pratique de l’apiculture dans un jardin : jardiner pour les abeilles et services rendus, quelles plantes installer, loger les abeilles sauvages, choisir sa ruche et la construire, contraintes juridiques, etc. De nombreuses et belles photographies viennent à l’appui d’un texte clair et riche d’enseignements.

 Petit traité d’apiculture atypique à l’usage des amis des abeilles, par Vincent Albouy, 2012. – 147 p. – Coll. Le choix durable.  Edisud, Le Vieux Lavoir, 30 av. des Écoles-Militaires 13100 Aix-en-Provence. – Tél. : 04 42 21 61 44. – Sur Internet à www.edisud.com

Insectes n°165


La lutte biologique au jardin

Qu’elle ait été passive – préservant les auxiliaires – puis active – en les introduisant –, la lutte biologique a toujours accompagné l’agriculture. Après des décennies, le règne de l’agriculture intensive et de son cortège de pesticides est remis en cause. La lutte biologique est présentée comme une alternative et ses méthodes se répandent un peu partout, à commencer par les jardins des particuliers. Vincent Albouy, qui pratique de longue date un jardinage écologique, présente dans cet ouvrage et en deux grandes parties – lutte passive et lutte active – les techniques et les auxiliaires adaptés. Les espèces sauvages à favoriser sont décrites chacune en une double page et en deux questions : quelle aide en attendre, comment favoriser leur présence ? La lutte active considère de même les espèces à introduire sous deux angles : biologie de l’auxiliaire et mode d’application (et un résumé des points forts et points faibles). Utile à tous pour comprendre et maîtriser les équilibres du jardin.

 Par Vincent Albouy, 2012. – 102 p. – Coll. Guide pratique. – Quae, c/o INRA, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Tél. 01 30 83 35 48. – Sur Internet à www.quae.com

Insectes n°165


Api Sancy

Il y a plusieurs ouvrages dans Le volcan aux abeilles. Il y a celui qui raconte la vie d’une famille d’apiculteurs depuis cinq générations, il y a l’histoire de ce métier, l’histoire du Sancy, un pays au cœur de la chaîne des Puys ; il y a  l’histoire des abeilles, celle de l’homme et des abeilles, et l’histoire d’une nature sauvage et préservée… Au fil des saisons elles nous sont livrées au travers d’une magnifique galerie de photographies : les paysages, la faune et la flore, les gestes d’un métier millénaire au service des abeilles et de la vie qu’elles essaiment de fleur en fleur. Le texte vivant est la chronique d’une passion vécue au jour le jour. Un beau livre et un livre enchanteur.

 Le Volcan aux abeilles, par Paul-André Coumes, 2012. – 188 p. – Éditions du Rouergue, 47 rue du Docteur-Fanton 13200 Arles – Tél. : 05 65 77 73 70 – Courriel : info@lerouergue.com – Sur Internet à www.lerouergue.com

Insectes n°165


Les insectes à la loupe

Ce petit ouvrage de la collection L’amateur de nature est à conseiller à tous ceux qui souhaitent s’initier à la science entomologique et faire leurs premières armes un peu sérieuses sur le terrain. Il passe en effet en revue l’essentiel de ce qu’il est nécessaire de connaître pour prospecter et observer, et livre un minimum de biologie et une introduction à la classification. La seconde partie, plus importante, présente les différents groupes : description, caractéristiques, où les observer, quelle est leur écologie, sans compter les « petits plus » : nombre d’espèces dans le Monde et en France, taille, étymologie du groupe, traduction dans plusieurs langues. Pour chacun, un insecte emblématique ou quelques espèces facilement reconnaissables et caractéristiques du groupe sont présentés en une ou deux pages.  Chaque groupe ou espèce est illustré d’une photographie. L’ouvrage se termine par un carnet pratique contenant adresses classées, bibliographie, repères internautiques, un glossaire et des index.

 Par Romain Garrouste, 2012. – 175 p. – Dunod, 5 rue Laromiguière 75005 Paris. – Tél. : 08 20 80 05 0 - Courriel : infos@dunod.com – Sur Internet à www.dunod.com

Insectes n°165


Invasions

Les limites du monde d’hier se sont troublées. L’Homme moderne, hyper-mobile, les a gommées entraînant à sa suite un cortège d’espèces qui ont pris patte ou racine ou nageoire, etc. dans des milieux  où ils n’existaient pas auparavant. Ce faisant elles sont parfois devenu invasives, bouleversant les équilibres naturels. Dans un contexte de changement climatique, de modification profonde de notre environnement planétaire, elles semblent devoir encore se multiplier.  L’auteur retrace leur histoire, explique les causes et les conséquences de ces déplacements, s’interroge sur les moyens de les prévenir. Surtout, il pose la question de leur importance : les invasions biologiques sont-elles toutes égales et donc toutes néfastes, doit-on les craindre, ne peuvent-elles même dans certains cas être bénéfiques ? Les principaux phénomènes qui leurs sont liés sont disséqués et illustrés par de nombreux exemples très documentés, à la portée de tous les publics, « afin de permettre à chacun d’envisager les invasions biologiques le plus objectivement possible ».

 Plantes et animaux venus d’ailleurs : une brève histoire des invasions biologiques par Jacques Tassin, 2010. – Éditions Orphie, Z.A., 71220 Chevagny-sur-Guye – Tél. : 03 85 24 67 67 – Courriel : orphie.hd@orange.fr – Sur Internet à www.orphie.net

Insectes n°165


 100 clés pour comprendre les papillons

Présenter agréablement et savamment le monde des « papillons » est un exercice – et un service rendu aux curieux de nature – qui demande érudition et savoir faire. L’une et l’autre sont très bien associés dans ce livre, qu’on a grand plaisir à parcourir, lisant les 100 brefs articles – les clés du sous-titre repris ci-dessus – dans l’ordre, en papillonnant et butinant de l’un à l’autre, pour l’intérêt et le plaisir d’apprendre, d’en savoir plus ou de se remettre en tête certains aspects.
L’ouvrage, de petit format, s’adresse au grand public – textes bien écrits, sans jargon, didactiques, éclairés par des photos non envahissantes, sujets complexes effleurés – mais l’entomologiste généraliste comme l’amateur de papillons s’apercevra que sa lecture lui est profitable. Il pourra cependant s’agacer de quelques partis pris.
Emporté par le souci d’éviter le plus possible le mot savant de « Lépidoptère », on écrit « papillon » pour désigner tant l’ordre (de l’œuf à l’imago en passant par la chenille) que spécifiquement les adultes. Ce qui n’éclaire pas le discours… Autre remarque de forme, les « clés » sont introduites par des titres en forme de questions, qui trop souvent laissent mal augurer des « réponses », sérieuses et bien rédigées. Enfin, le contenu riche et intéressant du livre aurait pu être valorisé par un index.

Où les papillons passent-ils l’hiver ? par Patrice Leraut, 2012. – 143 p. Éditions Quae, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Sur Internet : www.quae.com

Insectes n°165


AU FOND DES BOIS

Pour découvrir quelques espèces emblématiques de la forêt – moitié flore, moitié faune – par l’image photographique et des textes concis pour chacune (description, habitat, biologie). Le chapitre insectes est conséquent, on découvre également quelques autres arthropodes essentiellement arachnides et des galles. Un ouvrage dense (500 espèces), au format pratique et à la couverture plastique à emmener partout pour avoir sous la même main tous les acteurs vivants de la forêt, du lichen à l’ours.

Le guide de la forêt pour tous, par Eva et Wolfgang Dreyer, 2012. – 386 p. – Delachaux et Niestlé – 18 rue Séguier, 75006 Paris - Tél. : 01 56 81 11 40. – Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°166

BIJOUX

Entre art et science, cet album expose plus de soixante-dix espèces de Coléoptères dont les illustrations sont réalisées à partir de collages de papiers. Après une brève présentation du groupe et de l’anatomie de ces insectes, chaque illustration est accompagnée d’un court texte présentant une particularité de l’espèce : soit de son anatomie, soit de sa biologie ou de ses mœurs. On apprend par exemple que Melanophila notata elegans a sur le corps des récepteurs capables de sentir la chaleur d’un incendie à plus de 30 kilomètres, ou que le gyrin a deux paires d’yeux : une paire pour voir au-dessus de l’eau et une autre pour regarder sous l’eau. Pour la plupart, la taille réelle est donnée par un dessin de la silhouette. L’ensemble, d’une très belle qualité graphique, donne un aperçu de la richesse et de la diversité de ce groupe, le plus important des insectes par le nombre d’espèces.

Insectes – Coléoptères, par Steve Jenkins, 2012. – 40 p. – Éd. Circonflexe, 12 rue de la Montagne-Sainte-
Geneviève, 75005 Paris. – Tél. : 01 46 34 78 78
Courriel : info@circonflexe.fr. – Sur Internet : www.circonflexe.fr

Insectes n°166


ENTOMO CONSTRUCTIS

Qui sait façonner une boule de crotte en forme de poire, mouler  – avec sa bouche – un petit pot de terre en le collant sur une tige, ou qui encore peut faire tenir une cloison de feuilles mâchées ?
J’ai nommé les insectes, des architectes bien particuliers ! Autour de nous, de nombreuses petites bêtes sont capables de concevoir des nids plus originaux les uns que les autres pour protéger leur progéniture. De plus, nos bâtisseurs à six pattes n’oublient jamais d’approvisionner le gîte : excréments, nectar, pollen ou encore chenilles anesthésiées attendront patiemment d’être dévorés par la future larve.
Du bousier à l’Osmie bicolore en passant par la guêpe potière, vous découvrirez toutes les étapes de construction de leur nid, de quoi donner des idées à nos ingénieurs en bâtiment !
Cet album fera un support idéal pour travailler l’histoire de l’art, dans le domaine des arts de l’espace, pour étudier  la façon dont  les architectes s’inspirent des insectes pour construire de grands bâtiments. Les  élèves pourront à leur tour observer et s’inspirer de la nature pour réaliser diverses figures  géométriques, qui deviendront peut-être un jour, la huitième merveille du monde.

Les insectes, d’ingénieux bâtisseurs, par Anna Möller, trad. Claudie Brossier, 2010. – 36 p. – Coll. Dame nature. – Gulf Stream éditeur, Impasse du forgeron CP 910 Saint-Herblain cedex. – Tél. : 02 40 48 06 68
Courriel : contact@gulfstream.fr. – Sur Internet à www.gulfstream.fr

Insectes n°166


MISE EN QUESTIONS

Un album cartonné et entièrement plastifié de la collection Mes p’tites questions répondra effectivement à certaines curiosités d’enfants que peuvent éveiller les insectes – principalement – mais aussi d’autres Arthropodes voire des escargots. Les illustrations simplifiées mais réalistes, très colorées, sont un support attractif et efficace en classe. Les textes courts qui les accompagnent vont au-delà des réponses suscitées par les questions et ouvrent à d’autres connaissances sur le même sujet. À partir de 6 ans.

Les petites bêtes, par Pascale Hédelin ill. par Julien Martinière 2012. – 40 p. – Éditions Milan, 300, rue Léon-Joulin, 31101 Toulouse cedex 9. – Tél. 05 61 76 64 64 Sur Internet à www.editionsmilan.com


Insectes n°166


LESTES DE BREST

L’Hermine vagabonde publie un numéro spécial consacré aux libellules de Bretagne. 21 espèces dessinées en pages intérieures avec le critère à observer absolument pour les identifier, et les mêmes reproduites sous forme de poster. Afin d’éduquer les futurs odonatologues, un mini-glossaire et des conseils sur les bons coins à libellules et l’indispensable matos, une fiche enquête pour localiser ces espèces en Bretagne (à retourner au journal). Une manière utile et ludique d’aborder ce beau groupe avec les dessins et l’humour d’Alexis Nouailhat en prime !

21 Libellules de Bretagne : guide illustré du petit odonatologue, ill. Alexis Nouailhat, Sylvain Leparoux, Eric Vaneste, 2012. – 15 p. + 1 poster. – L’Hermine vagabonde n°47. – Bretagne Vivante-SEPNB BP 63121 Brest cedex 3. – Courriel : hermine.vagabonde@bretagne-vivante.org
Sur Internet à www.bretagne-vivante.org


Insectes n°166


BIOHISTOIRE DES PAPILLONS

Un ouvrage véritablement complet par son approche qui va très largement au-delà des seules fiches descriptives et des monographies consacrées aux espèces. Résultat de 15 ans de recherches de l’Atlas entomologique régional (Nantes), toutes les observations et notes de Loire-Atlantique et Vendée concernant ce groupe de papillons le mieux connu ont été épluchées. Les deux premières parties présentent le territoire d’étude et deux siècles d’étude régionale (relevés de faune et muséologie) du groupe d’insecte étudié. La partie principale passe en revue toutes les espèces déjà observées sur les départements, avec des monographies illustrées notamment d’exemple de biotopes actuels locaux et une cartographie inédite (carré UTM). Il est intéressant de voir signalée la distinction faite entre « Habitats signalés autrefois » et « habitats actuels ». Un chapitre traite de l’érosion de la biodiversité et de la conservation, thématiques hautement actuelles. La dernière partie : « dictionnaire des lépidoptéristes et témoins », est le recensement – accompagné d’une biographie – de tous les entomologistes et naturalistes  ayant œuvrés à la cartographie historique et contemporaine des espèces. Un bémol : on regrettera, pour un ouvrage aussi complet, que toutes les espèces n’aient pas leur chenille en photo.

Alexis Borges

Sous la dir. de Christian Perrein, 2012. – 621 p. – Presses Universitaires de Rennes, campus de la Harpe, 2 rue du doyen Denis-Leroy, 35044 Rennes cedex. – Sur Internet à www.pur-editions.fr

Insectes n°166


ET DE TROIS !

Ce troisième volume présente, dans la continuité des précédents, les Hétérocères des familles des Brachodidae, Zygaenidae et Crambidae soit plus de 1 000 espèces. Il contient 112 planches et 2 300 photos d’espèces en collections et les dessins des pièces génitales mâles et/ou femelles pour les espèces dont cet examen est nécessaire à une détermination sans équivoque. Chaque espèce est décrite, ainsi que sa biologie, des cartes de répartition complètent l’information. Un ouvrage de référence au moins au niveau national, également publié en version anglaise. À noter : dans cet ouvrage la Pyrale du maïs correspond à Ostrinia maysalis (sur maïs – Zea mays mays principalement). La pyrale du maïs des agronomes, Ostrinia nubilalis est, elle, dénommée Pyrale de l’armoise (se développant sur armoise et plantes autochtones). Ceci a été établi après l’examen par l’auteur de nombreux spécimen ex-larva des 2 plantes citées. L’auteur signale effectivement que la confusion règne dans le genre Ostrinia et que les 2 espèces notamment, sont encore confondues.
Alexis Borges

Papillons de nuit d’Europe, Vol. 3 – Zygènes, Pyrales 1, de Patrice Léraut, 2012. – 600 p. – NAP éditions, 3 chemin des Hauts graviers 91370 Verrières-le-Buisson – Tél. 01 60 13 59 52 – Courriel : contact@napeditions.com – Sur Internet à www.napeditions.com

Insectes n°166


L’ENTOMOLOGISTE CHARLES DARWIN

Voici un ouvrage passionnant d’Yves Carton qui nous relate précisément la place de l’entomologie dans l’œuvre du « grand homme » que fût Darwin. L’auteur y retrace avec moult exemples la part d’observations entomologiques qui lui servit à développer la théorie de l’évolution dans l’Origine des espèces. La première partie de ce livre s’attache à nous révéler la nature des pratiques entomologiques de Charles Darwin à travers des extraits de correspondance particulière ou encore de son célèbre journal qu’il tint lors de son voyage sur le Beagle. Dans la seconde partie, l’auteur décrit concrètement comment l’étude des insectes a contribué à forger la théorie de Darwin. Puis, il dépeint comment cette théorie révolutionnaire fût accueillie et diffusée au sein de la communauté des entomologistes anglais. La troisième partie est inédite. Elle décortique les réactions ou plutôt l’absence de réaction de l’entomologie française, qu’elle soit parisienne, bordelaise, toulousaine ou lyonnaise, vis-à-vis du darwinisme sans oublier les échanges épistolaires avec Jean-Henri Fabre qu’il estimait pour ces qualités d’inimitable observateur.
Un livre à offrir aux passionnés d’histoire des sciences et aux amoureux des p’tites bêtes !

Xavier Houard

Entomologie, Darwin et darwinisme par Yves Carton, 2011. – 224 p.-XVII p. de pl. – Coll. Histoire des sciences. – Hermann, 6 rue Labrouste 75005 Paris. – Tél. 01 45 57 45 40 – Sur Internet à www.editions-hermann.fr

Insectes n°166


LE DAUPHIN DU PAYS DE GALLES


Auteur d’une précédente publication beaucoup plus académique (Les galles de France, éd. Société linnéenne de Bordeaux, 1993), Patrick Dauphin propose ici un guide nature de terrain efficace, à la portée du plus grand nombre, pour découvrir les galles ou cécidies. Une centaine, d’origine animale – insectes et acariens – les plus typiques et faciles à observer ont été choisies parmi les quelque 1 500 qu’on peut trouver en France métropolitaine et en Europe. 300 autres sont également signalées dans les fiches. Le classement permet d’identifier rapidement la galle trouvée : par plante parasitée et par localisation sur la plante. Chaque fiche en deux pages décrit la galle, donne une brève description de la biologie du cécidozoaire ainsi que sa répartition, indique les autres galles possibles sur la même plante et les risques de confusion. Plusieurs photographies permettent de confirmer visuellement qu’on a affaire à la bonne galle (vue globale, différents stades, vue ouverte ave l’animal cécidogène à l’état larvaire…). L’ouvrage comporte une introduction générale, une clé simplifiée, un glossaire et un index. Il comble une lacune dans l’édition naturaliste en permettant de découvrir tout un cortège d’insectes et d’acariens qui, bien cachés, échappent aux investigations habituelles.

Guide des galles de France et d’Europe par Patrick Dauphin, 2012. – 240 p. – Coll. Fous de nature. – Belin, 8 rue Férou 75278 Paris cedex 06. – Tél. : 01 55 42 84 00 – Sur Internet à www.editions-belin.com

Insectes n°166




Papillons d’Europe (DVD)

66 papillons européens, dont 29 nocturnes, ont fourni les images étonnantes qui constituent un portrait filmé de ce groupe dans leur milieu naturel. Couleurs, légèreté, miracle de la métamorphose mais aussi quotidien souvent dramatique de la chaîne alimentaire. 3 axes principaux soutiennent ce très beau documentaire : le cycle de vie, de l’œuf à l’adulte du Machaon, une série de scène de prédation qui nous montre en action les nombreux ennemis des papillons et les nombreuses stratégies de défense que ceux-ci ont adopté (mimétisme, protections, goût exécrable…). Soutenu par une musique originale et un commentaire sobre, ce film tire notamment un beau parti de multiples scènes de ralenti.

Étonnants papillons d’Europe, l’envol par nature (27 min 30 s), suivi de : Esprits de la jungle (5 min 30 s), réalisé par Nathalie Truchet et Yves Lanceau, 2012. – DVD – Images de nature, Les Hauts de Gauchère, 41210 Montrieux-en-Sologne. Tél. : 02 57 97 75 38. – Sur Internet à www.imagesdenature.com Courriel : lanceau.truchet@imagesdenature.com

Insectes n°168

« Votre civilisation… »

Un Grand Capricorne (Cerambyx cerdo) sort du bois et nous livre sa vision – aux multiples facettes – d’un grand péril : le couple homme-nature est en crise et cette crise affecte non seulement l’humanité mais le reste du monde vivant. Tout débute par une leçon d’économie appliquée à la biodiversité : a-t-elle un coût, une valeur, un prix, peut-on compenser, etc. Plutôt que de chercher à « manager » la nature, il faudrait songer à la ménager et aussi à nous en inspirer. Comme les insectes, nous devrions apprendre à coopérer, à développer une intelligence collective – sans nous départir de nos individualités. Le monde durable existe, il a des millions d’années et nous offre son modèle. Alors que notre civilisation de dépendance au pétrole (drogue dure) et productiviste est appelée à disparaître en même temps que l’abondance des ressources sur laquelle elle se base, il est temps de revoir notre mode de fonctionnement. Et de parler d’économie circulaire, de révolution doublement verte, de  villes bio-inspirées, d’engagement citoyen et associatif… Mais tout n’est pas perdu, sinon « je ne me serais pas donné la peine de sortir du bois… ». Un ouvrage de réflexions et de bon sens pour ouvrir nos yeux sans… facettes.

L’économie expliquée aux humains, par Emmanuel Delannoy, 2011. – 141 p. – Coll. Sur le vif. – Wildproject éditions, 8 rue du Panier 13002 Marseille. Sur Internet à www.wildproject.org

Insectes n°168

Les riches heures du jardin

Un ouvrage remarquable, tant sur le fond que sur la forme, et dont l’intérêt s’étend bien au-delà des limites de l’Alsace et de la Lorraine. Les espèces (insectes, mollusques, mammifères…) sont rassemblées selon les principaux écosystèmes du jardin. Les « fiches » qui leur sont consacrées obéissent à une organisation désormais éprouvée, de petits encadrés (ici : identité, « à noter » et « sympa » ou « pas sympa ») autour d’un texte toujours  très clair et allant à l’essentiel. Le tout est complété de nombreux encadrés tout aussi instructifs. Les nombreux clichés (de Stéphane Vitzthum) sont tous d’excellente qualité et choisis avec soin pour illustrer ou compléter les articles. Si le contexte du jardin est l’angle principal, s’il y est dispensé de nombreux conseils pour jardiner avec la nature (compostage, purins de plantes, accueil des auxiliaires, etc.), il y a là matière à former du naturaliste !

 À la découverte des petites bêtes du jardin de Lorraine & d’Alsace, par Jean-Yves Nogret et Stéphane Vitzthum, préf. Laurent Péru, 2013. – 251 p. – Éd. Serpenoise, BP 70090, 57004 Metz cedex 1. – Tél. 03 87 34 19 79. – Sur Internet à www.editions-serpenoise.fr – Courriel : LRLserpenoise@republicain-lorrain.fr

Insectes n°168

Jeux d’insectes

Un cahier de jeux entièrement consacré aux petites bêtes ! Discrimination visuelle, dessin, coloriage, jeu de société, jeu numérique, graphisme, activité manuelle, et même autocollants… autant de supports pour aborder le thème des petites bêtes de manière ludique. De courtes anecdotes façon « le savais-tu ? » ponctuent le cahier d’informations scientifiques. Les réponses sont à la fin. Public : dès 3 ans.

Insectes et petites bêtes par Malcolm Davis, 2012. – 24 p. – Elcy, 48 rue de Montmartre 75002 Paris – Tél. 01 40 28 12 70

Insectes n°168

Irremplaçables

Dans ce conte écologique, peint à la gouache, une princesse contrarie le peuple des insectes qui vivent dans la forêt de son royaume. Lorsque ces derniers quittent les lieux, la petite fille se rend vite compte de leur importance et elle part à leur recherche pour réparer ses torts. On aborde ici la notion d’équilibre écologique et des thèmes comme la prédation, la décomposition, la pollinisation ou encore les cycles de vie. En classe, on pourra revenir sur le thème comme sur l’histoire, rechercher les petites bêtes dans le texte et dans les illustrations, découvrir les aspects plus particulièrement entomologiques (comme le cycle de vie des libellules) et comprendre en quoi les petites bêtes ont aidé la petite fille dans la suite de l'histoire. On pourra prolonger à l’écrit (rédaction) comme à l’oral (dictée à l'adulte) selon le niveau : inventer la suite de l’histoire ou encore demander aux enfants ce qu’ils auraient fait à la place de la princesse.
Presque un classique, toujours disponible. Public : dès 7 ans.

 La princesse et les insectes, par Jennifer Dalrymple, 2002. – 34 p. – École des loisirs, 11 rue de Sèvres, 75006 Paris. – Tél. : 01 42 22 94 10 – Sur internet à www.ecoledesloisirs.fr

Insectes n°168

À la loupe

En ouvrant ce livre animé, le lecteur peut se livrer à une découverte active du monde des insectes. Grâce à une loupe fournie, les illustrations révèlent leurs secrets au rythme d’une lecture ludique, ponctuée par des volets et pages coulissants offrant encore plus d’images et d’explications. Plusieurs thèmes sont abordés : le camouflage, l’attaque et la défense, la métamorphose, la chasse et la nourriture…Avec des sujets originaux comme les insectes bâtisseurs ou les insectes préhistoriques. Public : dès 7 ans.

Insectes, par John Woodward, ill. Nicholas Forder, 2010. – 32 p. – Les dossiers du Muséum. – Milan, 300 rue Léon Joulin, 31101 Toulouse Cedex 9. Sur Internet à http://milanpresse.com

Insectes n°168

Élodie jolie

Bienvenue dans la vie d’Élodie la fourmi ! Élodie est une princesse, qui aimerait fonder sa propre colonie. Mélangeant le vrai et l’imaginaire, l’auteure aborde des vérités scientifiques tout en maintenant l’intérêt grâce à de jolies figures, qui déforment sans trahir. Pas d’accouplement, mais l’image d’une danse en plein vol (la réalité) avec son prince pour la future reine vêtue d’une belle robe. La suite est respectée : la jeune reine mangera ses ailes avant de pondre ses œufs. Bientôt les ouvrières nouveau-nées iront à la recherche de nourriture et construiront la fourmilière, chacune d’elles ayant un rôle bien précis dans cette société. Un album beaucoup utilisé en maternelle grâce aux nombreuses activités pédagogiques qu'il suggère. Par exemple, la lecture d'images, les dernières en particulier, proposant de nombreux détails. Ou bien encore remettre dans l’ordre les étapes de la vie d’Élodie. Public : dès 3 ans

Élodie reine des fourmis, par Ophélie Texier, 2011. – 30 p – École des loisirs, 11 rue de Sèvres 75006 Paris. – Tél. : 01 42 22 94 10 – Sur Internet à
www.ecoledesloisirs.fr

Insectes n°168

Des nouvelles cartes sorties de la Manche pour les libellules !

L’association Manche-Nature vient de faire paraître une enquête menée entre 1999 et 2010. Il s’agit d'un magnifique ouvrage, richement illustré et savamment documenté, présentant à qui souhaiterait pouvoir s’émerveiller de la beauté des libellules, la richesse odonatologique (Zygoptères et Anisoptères) connue autour de la presqu’île du Cotentin. Sur une double page par espèces, vous pourrez retrouver, en plus d’un texte relatant les observations et les considérations des naturalistes ayant coordonné cette enquête, la carte des communes et un diagramme indiquant où et quand l’espèce a pu être observée dans le département. Un beau livre et un véritable concentré de connaissances odonatologiques patiemment compilées et fameusement distillées.

XH

Atlas des Libellules de la Manche, coord. Alain Livory, Philippe Sagot, Philippe Scolan et Éric Lacolley, 2012. – Les Dossiers de Manche-Nature, n°9. – Éd. Manche-Nature, 83 rue Geoffroy-de-Montbray, 50200 Coutance. – Tél. 02 33 46 04 92. – Sur Internet à http://manche-nature.free.fr – Courriel : manche-nature@orange.fr

Insectes n°168

Reliques

Quand nous avons reçu l’ouvrage, toute l’équipe de l’OPIE s’est pressée autour pour admirer les photographies de ce beau livre ! L’auteur, spécialiste renommé des Orthoptères Tettigoniidés et photographe nous offre ici un carnet de voyages à travers le monde, à la rencontre d’organismes qui ne sont pas des « fossiles vivants » (terme rejeté par la communauté scientifique) mais bien des êtres parfaitement adaptés aux conditions de leur environnement actuel. Cependant, leur morphologie, leur comportement peuvent donner une idée de ce qu’était la vie en des temps reculés.
Depuis les montagnes de Papouasie jusqu’aux plages du New Jersey, vous découvrirez cycas, limules, mais aussi beaucoup d’insectes, auxquels 3 chapitres sont consacrés : Des insectes particulièrement évolués (les blattes), Des insectes reliques entre glaces et déserts (les Notoptères) et Un grillon « primitif » dans la steppe à armoises. Les magnifiques illustrations sont accompagnées des commentaires de l’auteur, toujours clairs, accessibles et souvent drôles…

MdF

Reliques, Voyages à la découverte des témoins vivants de l’évolution par Piotr Naskrecki, 2012. – 360 p. – Ulmer, 8 rue Blanche 75009 Paris. – Tél. : 01 48 05 03 03. – Sur Internet à www.editions-ulmer.fr  Courriel  : ulmer@editions-ulmer.fr

Insectes n°168

Arbres & Pollinisateurs

L’association Arbre & Paysage 32, qui promeut l’agroforesterie, mode d'exploitation agricole associant des plantations d'arbres à des cultures ou des pâturages, édite une petite brochure soulignant l’importance des arbres pour le maintien des pollinisateurs dans les zones agricoles - où ils sont indispensables. Les haies, bosquets, ripisylves et parcelles agroforestières offrent de nombreux habitats aux insectes. Leurs floraisons, diversifiées et étalées dans le temps, notamment grâce aux arbres de « pays », permettent aux insectes – pollinisateurs sauvages et Abeille domestique – de se maintenir en dehors des courtes périodes de floraisons des cultures qu’ils pollinisent.

Des arbres champêtres pour le maintien des insectes pollinisateurs, 2012. – 23 p. – Arbres & Paysage 32, 10 av. de la Marne 32000 Auch. – Tél. 05 62 60 12 69. – Brochure téléchargeable sur le site  www.arbre-et-paysage32.com – Courriel : contact@arbre-et-paysage32.com

Insectes n°168

Bibliothèque verte

La Garance voyageuse a publié cet hiver son numéro 100, consacré à… 100 plantes insolites. La Garance, c’est 25 ans de publications dédiées à la connaissance, à l’étude et à la protection du monde végétal. Comme toujours lorsqu’il est question des plantes, les insectes ne sont pas loin. Dans ce numéro exceptionnel de la jeune « centenaire », on lira entre autres : un article consacré aux orchidées du genre Ophrys qui présentent de remarquables exemples de coévolution avec les Hyménoptères qui les pollinisent ; le cas d’une autre orchidée – en forme de canard –, qui piège brièvement l’insecte qui vient la polliniser ; enfin, Markea formicarum, une solanacée cultivée dans des jardins de fourmis. Autant d’articles qui auraient tout à fait leur place dans Insectes ! Souhaitons à La Garance voyageuse un bon anniversaire et une longue vie !

La Garance voyageuse. – 48370 Saint Germain-de-Calberte. – Tél. : 04 66 45 94 10. – Sur Internet à www.garance-voyageuse.org – Courriel : info.garance@wanadoo.fr

Insectes n°168

« Le théâtre de l’apparence »

 Ce livre s’affirme comme une mise au point capitale sur un des aspects les plus fascinants de la biologie et de l’évolution, une stratégie de survie d’espèces animales appartenant à des groupes les plus divers et fondée sur la ressemblance. Le propos est étayé par une très riche iconographie, constituée pour l’essentiel de photographies réalisées par l’auteur lui-même. Outre une introduction et une conclusion  substantielles, l’ouvrage comprend quatre chapitres fondant la science du mimétisme : historique, fonctions et caractéristiques, genèse et théories explicatives, modalités multiples du mimétisme. Un important glossaire bilingue de près de 70 pages et une bibliographie (sur support numérique) d’une exhaustivité inégalée à ce jour le complètent. En accompagnement est fourni sur support numérique un ensemble de plus de 250 illustrations commentées. Cette publication, longtemps retardée, a nécessité un très important travail de synthèse, historique et bibliographique. Elle s’adresse à un très large public de chercheurs, d’enseignants, d’étudiants, de philosophes évolutionnistes, ainsi qu’à un public averti ou simplement aux curieux de nature.

Mimétisme. Usages biologiques du paraître, par Michel Boulard, ; préf. Georges Bernardi (†) ; postface Patrick Tort, 2012. – 230 p. + support numérique – Éd. Boubée, distribué par l’auteur, Michel Boulard, MNHN-Entomologie, 45 rue Buffon 75005 Paris. – Courriel : mbkcicada01@yahoo.fr

Insectes n°168

Cheminez, minots !

L’exploration naturaliste est à la portée de tous. Il suffit d’emprunter le premier chemin venu pour en découvrir la flore et la faune à portée de bras. Ces « lisières » révèlent souvent une diversité insoupçonnée, qu’elles se situent en plaine ou en forêt, servant de milieu refuge à des dizaines d’espèces animales et végétales. Muni de ce petit guide, la plus anodine des promenades sera l’occasion de belles découvertes : plantes extraordinaires, abeilles pollinisatrices et Coléoptères, araignées de grands chemins. Ludique et instructif.

Je découvre la nature sur les bords de chemin, réd. Laëtitia Garlantézec, 2013. – 23 p.  Les Cahiers du jeune naturaliste. – Fédération des Clubs CPN 08240 Boult-aux-Bois. Tél. 03 24 30 21 90. – Sur Internet à www.fcpn.org – Courriel : info@fcpn.org

Insectes n°168


L’Escargot des haies

40 ans : La Hulotte aura toujours le bel âge tant qu’elle continuera à nous mitonner des numéros aussi savoureux que ces deux opus (nos 97 et 98) consacrés à l’Escargot des haies  ! Ce petit gastéropode autrefois si commun – mais en repli partout où l’Homme étend ses activités – nous livre ici tout de sa vie jusque dans ses secrets les plus intimes. Les mystères de sa célèbre panoplie aux multiples variétés, sa morphologie, sa locomotion, son si délicat et si vital rapport à l’eau, son alimentation constituent le corps du n° 97. Dans le suivant, plus intime, la reproduction sous toutes ses coutures – et elles sont nombreuses quand on a affaire à un hermaphrodite – suivi d’une large partie consacrée à ses prédateurs ou à ceux qui utilisent sa coquille vide : Silphe noir, Drile, Ver-luisant, Osmie bicolore et Osmie dorée pour ne citer que les insectes. Passionnant ! Et la prochaine fois que vous le rencontrerez au jardin ou en promenade, sûr que vous le verrez d’un autre œil.

La Hulotte (nos  97 et 98). – 2 x 40 p. – La Hulotte, 8 rue de l’Église 08240 Boult-aux-Bois. – Tél. : 03 24 30 01 30. – Sur Internet à www.lahulotte.fr

Insectes n°168

Villes en vie

La nature est aussi présente en ville et plus nous adoptons des pratiques respectueuses de l’environnement plus nous la voyons se rapprocher de nos zones de vie quotidienne : elle s’invite au jardin potager ou d’agrément, investit les parcs comme les friches, dans les cimetières ou encore sur les balcons. Présenté sous forme de fiches, ce petit guide aborde 5 groupes : Annélides, Arachnides, Crustacés terrestres, Insectes, « Mille-pattes » et Mollusques. Chaque groupe, par exemple les « Osmies et Mégachiles » ou les « Piérides jaunes ») est décrit en une page avec les photographies en regard. Reconnaissance, biologie, confusions possibles et observation en ville servent de trame à ces fiches. Glossaire et index des noms communs et scientifiques.

Guide des petites bêtes des villes et des jardins par Vincent Albouy, 2013. – 239 p. – Coll. Fous de nature. – Belin, 8 rue Férou 75278 Paris cedex 06. – Tél. : 01 55 42 84 00 – Sur Internet à www.editions-belin.com

Insectesn°169                                    

Travailleuses

La découverte et l’étude des insectes sociaux et en particulier des fourmis est passionnante et occupe une place à part en entomologie. Les systèmes de caste, les modes de communication, la division du travail, l’impact environnemental ou encore les constructions sont autant de sujets passionnants et complexes. La première partie de cet ouvrage, introductive, leur est consacrée. Une clé de détermination – en 8 pages – précède « Les fourmis en fiches » réparties en quatre sous-familles, les principales présentes en France métropolitaine : Ponérines, Dolichodérines, Formicines et Myrmicines. Chacune de ces fiches de 2 pages, illustrée de plusieurs photographies, est consacrée à une espèce, à un genre ou à un sous-genre et présente les caractères distinctifs, l’habitat, le mode de vie, les observations et la distribution. Ce guide, réalisé par quatre spécialistes des fourmis, sera utile à tout entomologiste voulant accéder à la découverte de ces insectes sociaux et les myrmécologues y verront un outil de terrain fort pratique. Glossaire, bibliographie et index.

Guide des fourmis de France, par Thibaud Monnin, Xavier Espalader, Alain Lenoir et Christian Peeters, 2013.  – 159 p. – Coll. Fous de nature. – Belin, 8 rue Férou 75278 Paris cedex 06. – Tél. : 01 55 42 84 00 – Sur Internet à www.editions-belin.com

Insectes n°169

Guide

Couvrant la plupart des groupes d’insectes de nos régions (360 espèces) c’est le dernier ouvrage de cet auteur réputé et souvent cité – notamment pour ces guides sur les Hyméroptères ou Orthoptères d’Europe. Les notices comprennent une brève description anatomique, l’habitat et un « À savoir » où se retrouvent des informations diverses (biologie, chant, comportement, etc.) et les espèces avec lesquelles il y a risque de confusion. Chaque animal est photographié dans son milieu. Code couleur pour retrouver rapidement le groupe désiré, glossaire, index des noms communs et scientifiques.

Insectes, par Heiko Bellman, 2012. – 191 p. – Rossolis, rue Montolieu 5, 1030 Bussigny, Suisse. - Tél. fax : (0)21 701 42 35. – Courriel : rossolis@rossolis.ch – Sur Internet à www.rossolis.ch – Pour la France : Ulmer France, 8 rue Blanche 75009 Paris . – Tél. : 01 48 05 03 03 – Courriel : ulmer@editions-ulmer.fr – Sur Internet www.editions-ulmer.fr

Insectes n°169

Dans le nid

Spécialiste des insectes sociaux et concepteur d’une exposition sur les « insectes bâtisseurs », Éric Darrouzet développe dans cet ouvrage les résultats d’une technique exploratoire particulière qu’il applique aux nids de termites, guêpes et frelons (voir Insectes n°150). Grâce à la tomographie à rayons X nous découvrons au travers de nombreuses photographies la structure intime de ces constructions et les prouesses architecturales dont sont capables ces insectes sociaux.

Les insectes bâtisseurs, 2013. – 108 p. – Coll. Sciences biologie. – Connaissances et savoirs, 14 rue des Volontaires 75015 Paris. – Tél. 01 53 69 65 33. – Sur Internet à wwww.connaissances-savoirs.com


Insectes
n°169

À croquer

Les pratiques entomophages sont une tradition largement répandue de par le monde. Si elles ont été majoritairement  abandonnées par les civilisations occidentales, nos ancêtres humains et, – plus loin encore – primates, mangeaient des insectes. De très nombreux peuples, principalement dans les zones tropicales, en consomment encore aujourd’hui. Après ce tour d’horizon, l’auteur s’intéresse à l’intérêt nutritionnel de ces arthropodes, à ce qu’on peut en attendre et sous quelle forme. Les recommandations régulières de la FAO en faveur de l’entomophagie entraînent en effet des questions sur la domestication et la production : les techniques d’élevage de masse, les aspects réglementaires, les risques sanitaires. Et enfin, comment faire accepter ces produits dans les pays où ils ont été oubliés. Un panorama concis et clair d’un sujet très médiatisé.

Les insectes nourriront-ils la planète ? par Jean-Baptiste de Panafieu, 2013. – 125 p. – Éd. du Rouergue, 47 rue du Docteur-Fanton 13200 Arles – Tél. : 05 65 77 73 70 – Courriel : info@lerouergue.com – Sur Internet à www.lerouergue.com

Insectes n°169

À Gaïa

Septine est un conte, très dense – un roman, qui met en scène une reine d’Abeille domestique. En toile de fond, les menaces, nombreuses, qui pèsent sur les abeilles et sur la biodiversité et un message à transmettre aux hommes, parfaitement résumé par cette citation : « Le monde est davantage menacé par ceux qui tolèrent le mal que par ceux qui s’emploient à le faire »… Au cours de sa longue quête, Septine sera confrontée à une multitude d’acteur : insectes, animaux, plantes, humains. L’auteure a enrichi son récit d’une multitude d’informations – pointues – sur la vie des Abeilles comme sur la nature environnante. Une œuvre originale et riche, agréable à lire, nombreuses illustrations.

Septine, Reine de la ruche n°36, fille de Gaïa, demande une réponse aux humains, par Anaïg Fers Troadec, 2013. – Chez l’auteure : Anaïg Fers Troadec, Maison neuve 61560 Bazoches-sur-Hoëne - Courriel : annick.fers@orange.fr

Insectes n°169

Papillons 

Les papillons sont les insectes les plus attractifs pour qui veut découvrir le monde des insectes. Avec ce petit guide, 40 espèces représentatives ont été sélectionnées par les auteurs pour aborder aisément leur monde chatoyant de couleurs et de légèreté. Principalement des papillons de jour (Rhopalocères) et quelques papillons de nuit, tous sont décrit avec précision, la biologie de la chenille et du papillon sont détaillées et ces deux états illustrés (photographie et dessin). Le tout complété d’une présentation générale, d’informations utiles (comment les observer, les photographier, adresses) et d’un carnet de terrain pour noter vos observations.

Par Vincent Albouy, photos de Lucas Baliteau, 2013. – 127 p. – Coll. Les mosaïques nature. – Glénat, Couvent Sainte-Cécile, 37 rue Servan 38000 Grenoble. – Sur Internet à www.glenatlivres.com


Insectes n°169

Mares et étangs
  
Dix sept auteurs, tous grands spécialistes écologues des milieux humides, ont participé à ce nouvel ouvrage de référence en écologie. Au long de ces douze chapitres, tous les sujets tournant autour des mares et des étangs sont traités. Pour n’en citer que quelques-uns, les auteurs passent en revue la place de ces milieux dans notre société, leurs fonctionnements écologiques, leurs principes de gestion, leurs techniques d’aménagement ou encore les façons de les valoriser. La force de cet ouvrage réside dans l’association de la théorie et de la pratique qui rend la lecture de sujets pointus compréhensible par un grand nombre. Ainsi, il s’adresse aussi bien à des naturalistes qu’à des étudiants en écologie ou encore à des gestionnaires et praticiens de l’environnement.    
                       
Mares et étangs : écologie, gestion, aménagement, et valorisation, dir. par De Beat Oertli et Pierre-André Frossard, 2013. – 480 p. – Coll. Gérer l’environnement. – Presses universitaires et polytechniques romandes, EPFL, Rolex Learning Center, CP 119, 1015 Laussanne, Suisse. – Courriel : ppur@epfl.ch - Sur Internet à www.ppur.org
 

Insectes n°169

Amis pour la vie

Cette la belle histoire d’amitié entre une chenille et un oison, qui survivra au temps et aux différences. On y aborde le cycle de vie de ces deux animaux si différents. Pistes pédagogiques : on peut se servir de l’histoire pour travailler les déplacements des animaux, les différences physiques et les métamorphoses. On peut aussi interrompre la lecture au moment où la chenille se retire et demander aux enfants ce qui va se passer (moment où l’enseignant pourra apporter du contenu sur la soie, le cocon, la chrysalide…).
On regrettera une chenille avec beaucoup trop de pattes ! Et un style peut-être pas assez simple, gênant pour donner le bon ton…
Public : dès 3 ans.

Farfallina & Maurice, par Holly Keller, 2003. – 26 p. – Coll. Kaléidoscope – École des loisirs, 11 rue de Sèvres 75006 Paris. – Tél. : 01 42 22 94 10. –
Sur internet à www.ecoledesloisirs.fr


Insectes n°169

Facettes

Toujours disponible, cet album un peu ancien permettra au jeune public de découvrir un insecte généralement peu apprécié, la mouche, intrigante et utile comme l’explique le texte introductif. Puis nous suivons un de ces insectes dans son incursion domiciliaire en découvrant certaines de ses particularités. Pistes pédagogiques : l’histoire suscite des questions : « comment fait la mouche pour marcher au plafond ? », « Pourquoi est-ce difficile d’en attraper une ? » ou encore « Comment fait-elle pour manger avec cette étrange bouche ? » L’occasion d’aborder de nombreux sujets tels que le cycle de développement de la mouche, son régime alimentaire et sa place dans la chaine alimentaire. On pourra aussi découvrir son anatomie et exploiter l’illustration : six pattes, deux ailes, la trompe, deux gros yeux à facettes, des petites antennes… Public : dès 3 ans.

Une mouche passe… par Véronique Boutinot, 1994. – 25 p. – École des loisirs, 11 rue de Sèvres 75006 Paris. - Tél : 01 42 22 94 10. – Sur Internet à www.ecoledesloisirs.fr

Insectes n°169

Je suis…

Pour commencer on fait le point avec un petit quizz. Puis on entre dans le vif du sujet : une vingtaine de petites bêtes – que des invertébrés à part le Colibri – se présentent (à la première personne) chacune en une double page. Cycle de vie, alimentation, déplacement, reproduction, records… Et des petits dessins très rigolos façon bédé. En fin d’ouvrage, une spécialiste explique : « Ces petites bêtes sont résistantes et intelligentes ! » À exploiter en classe en lisant une description aux enfants afin qu’ils découvrent de quelle bête il s’agit, ou en leur faisant rédiger le portrait d’une autre bestiole sur le même mode que les auteurs.
Public : dès 6 ans.

Espèce d’animal ! Les minuscules, par Nicolas Guillas et Annie Forté, ill. par William Augel, 2012.– 48 p. – Apogée, 11 rue du Noyer 35000 Rennes. – Tél. : 02 99 32 45 95. – Sur Internet à www.editions-
apogee.com


Insectes n°169

Le bonheur c'est le chemin

Mariage d’un texte clair et d’une iconographie lumineuse, cet ouvrage qui incite à la balade bucolique – mais ô combien enrichissante – est en lui-même une véritable promenade. Le talent d’écrivain et de photographe du naturaliste Marc Giraud est d’apporter un regard et un sentiment d’authenticité sur cette nature qu’on découvre si proche, si étonnante mais également si fragile. L’auteur nous propose une série de tableaux, à travers les saisons et les terroirs, explorant lieux et milieux dont il expose en quelques clichés les « acteurs », animaux ou végétaux. À nous de lui emboîter le pas et nous comprendrons qu’il n’est pas nécessaire de chercher le chemin du bonheur, car le bonheur, c’est le chemin…

La nature en bord de chemin, par Marc Giraud, photographies Fabrice Cahez et Marc Giraud, 2013. – 245 p. – Delachaux et Niestlé – 18 rue Séguier, 75006 Paris - Tél. : 01 56 81 11 40. – Sur Internet à www.delachaux-niestle.com

Insectes n°169

Les invasions biologiques

Phénomène naturel de dispersion des espèces animales ou végétales, accéléré par l’Homme lui-même et par la mondialisation à outrance, favorisé par les changements climatiques, les invasions biologiques prennent aujourd’hui des proportions souvent inquiétantes, aux dépens de la biodiversité. En première partie de cet ouvrage, on trouvera un exposé clair de l’histoire et du déroulement des invasions biologiques, cet « immense chassé-croisé non maîtrisé d’espèces banalisant toutes les régions de la Terre et contribuant à la dégradation constante du tissu vivant de la planète ». La seconde partie : « Les scientifiques en action » décrit la mobilisation autour du phénomène, les façons d’appréhender et les moyens de lutte (scientifiques et législatifs). Alimenté des très nombreux exemples et de photographies couleur. Index et abondante bibliographie.

Les invasions biologiques : un danger pour la biodiversité, par Jean-Claude Lefeuvre, préf. Gilles Bœuf, 2013. – 330 p. –
Buchet/Chastel, 7 rue des Canettes 75006 Paris – Tél. : 01 44 32 05 60. – Courriel : informations@libella.fr – Sur Internet à
www.buchetchastel.fr


Insectes n°170

 Les ravageurs des végétaux d'ornement

Cet ouvrage de référence, classique de la littérature entomologique, a été publié pour la première fois en 1994 en France. Alain Fraval et Remi Coutin en avaient été les traducteurs au côté de Marie-France Commeau et ils l’avaient complété d’un chapitre consacré aux ravageurs méridionaux. Cette seconde édition apporte quelques changements substantiels. D’abord il a fallu l’adapter aux bouleversements importants consécutifs à l’accroissement des échanges internationaux : de nouvelles espèces apparaissent avec le commerce des végétaux d’ornement d’un continent à l’autre. Le changement climatique contribue également à ces apparitions. Plus de 60 ravageurs ont ainsi été ajoutés et près de 90 nouvelles photos. Dans cette édition, les préconisations de lutte n’ont pas été reprises, en raison notamment des disparités des politiques phytosanitaires entre les pays concernés (Îles Britanniques et majorité de l’Europe continentale mais de nombreux ravageurs mentionnés sévissent aussi dans d’autres régions du Monde) et aussi « pour privilégier aux stratégies de l’industrie celles de la lutte intégrée ». La consultation est à présent facilitée par un classement alphabétique des genres au sein de leur famille, et seules les sous-familles des pucerons sont mentionnées. Un contenu toujours inestimable, que ce soit pour les professionnels du secteur, pour les entomologistes ou les jardiniers amateurs.

Les ravageurs des végétaux d’ornement : arbres, arbustes et fleurs, 2e édition, par David V. Alford, trad. Mickaël Legrand, 2012. – 480 p. - Éditions Quæ, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Sur Internet à www.quae.com


Insectes n°170

Fièvre

Destiné aux spécialistes, chercheurs, enseignants et étudiants, cet ouvrage fait le point des connaissances sur le Virus du Nil occidental. Ce virus, transmis par des moustiques, possède plusieurs hôtes animaux et peut affecter les hommes. (Ré-)apparu au début des années 2000 dans le Sud de la France, il pose de sérieux problèmes de santé publique en Amériques, en particulier aux États-Unis. Neuf chapitres sont consacrés à l’histoire et l’épidémiologie de la Fièvre du Nil occidental, à la biologie, aux différents éléments du cycle, au diagnostic de l’infection, et au suivi épidémiologique, en particulier en France. Importante bibliographie.

Le Virus du Nil occidental, coord. par Dominique J. Bicout, 2013. – 239 p.  Collection Synthèses. - Éditions Quae, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Sur Internet à www.quae.com

Insectes n°170

Des Clip ! Crap ! Des Bang! Et surtout des Bzzzz !

Le sujet est bien évidemment inépuisable : après le succès du premier opus, les bestioles coincent la bulle dans une nouvelle série d’histoires, sous la drôle de plume du dessinateur Cosby. Gerris, forficule, empuse, Queue fourchue, Ver à soie, Taon des bœufs, collembole et bien d’autres sont parmi les héros de ces aventures parfois assez librement adaptées de la réalité. La trame est pédagogique, certes : mais n’oublions pas le principal, on est quand même là pour rigoler.

Les insectes en bande dessinée, tome 2, scénario par Cazenove et Vodarzac, 2013. – 48 p. – Bamboo éditions, BP 3, 71012 Charnay-les-Mâcon cedex. – Tél. 03 85 34 99 09. – Courriel : bamboo@bamboo.fr – Sur Internet à www.bamboo.fr 

Insectes n°170

Ardéchois, coeur de libellule

Une revue odonatologique complète et détaillée de l’Ardèche, un des départements de France métropolitaine les plus riches en libellules, servie par une belle mise en page. Après quelques courts chapitres de présentation des libellules et du contexte, le cœur de l’ouvrage est consacré aux 69 espèces recensées en 2009. 25 000 données ont été compilées pour produire ces monographies de deux pages chacune. Les espèces recensées au sein du PNR des Monts d’Ardèche sont d’abord présentées. Chaque fiche propose le nom scientifique et vernaculaire, le statut, la répartition, les milieux fréquentés, les menaces… De nombreuses notes complètent utilement le texte principal. Une (petite) carte permet de localiser les lieux d’observation et au moins une belle photographie de l’espèce est proposée. En fin d’ouvrage, quelques sites remarquables sont présentés. Destiné à un large public de sensibilité naturaliste, pour découvrir les libellules de ce territoire contrasté, entre influences continentales et méridionales.


Libellules d’Ardèche : Atlas des libellules du Parc naturel des Monts d’Ardèche et du département de l’Ardèche par Alain Ladet, Pierre Juliand et Cyrille Deliry, 2013. – 236 p. – Collection Monts d’Ardèche - Horizon patrimoines. – Éd. Parc naturel régional des Monts d’Ardèche, Maison du parc, Domaine de Rochemure 07380 Jaujac. Sur Internet à www.parc-monts-ardeche.fr

Insectes n°170

Histoire d'ailes

Un album documentaire reprenant les grands thèmes et étapes de la vie des papillons : la croissance, la métamorphose, le camouflage, les records de taille, la composition des ailes…
Chaque double page est organisée sur le même modèle : de belles illustrations réalisées à l’encre et à l’aquarelle, une phrase d’accroche « un papillon, c’est créatif », et un court texte, simple à comprendre. Pour chaque papillon ou chenille, le nom scientifique et le cas échéant le nom vernaculaire sont indiqués. Deux doubles pages présentent chacune une trentaine de chenilles et autant de papillons. À partir de 7 ans.

L’histoire d’un papillon par Dianna Hutts Aston, illustrations de Sylvia Long, 2012. – [30 p.] –  Circonflexe, 12 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève 75005 Paris. - Tél. : 01 46 34 78 78 – Sur Internet à www.circonflexe.fr

Insectes n°170

Vite !

Ce grand album poétique retrace la courte vie d’un courageux éphémère bien décidé à ne pas laisser le sort décider pour lui. Dépourvu de bouche, il émerge un soir de la rivière et mourra à l’aube… Il lui faut échapper à ses nombreux prédateurs, tapis à chaque page, pour vite se reproduire. Bien dessiné (à l’exception des longues antennes, de trop) l’insecte possède des ailes nervurées et de longs filaments (cerques) au bout de l’abdomen. Le texte est court, en rimes plates. On adore : la chute très humoristique et philosophique, ainsi que les magnifiques décors sur fond bleu nuit. D’un point de vue pédagogique, on exploitera cet album de bien des manières : lister et décrire les protagonistes (prédateurs), retrouver l’un d’eux (phasme) dans le décor, aborder la notion de chaîne alimentaire. Au niveau du vivre ensemble, c’est un bon support pour parler de la mort et du sens de la vie. Pour les arts plastiques, travailler sur le changement de point de vue (en se mettant « à la place de… »). Le début de l’histoire est à découvrir en vidéo à http://vimeo.com/64305581. À partir de 4 ans.

Éphémère par Frédéric Marais, 2013. – [n.p.] – Édition Les fourmis rouges, 16 rue Lucien-Sampaix 75010 Paris. - Tél : 01 42 40 74 42 – Sur Internet à : editionslesfourmisrouges.com/

Insectes n°170
n = 282

Une pour toutes

Au travers d’une histoire simple, l’auteur nous présente quelques notions sur la vie des fourmis. Ainsi un dialogue est illustré par deux fourmis se touchant les antennes : on comprend que c’est ainsi qu’elles communiquent. L’essentiel réside dans les questions que le lecteur est amené à se poser : pourquoi la mante est-elle aux aguets dans l’herbe ? Que veut dire « butiner » ? Pourquoi les fourmis veulent-elles rapporter la libellule dans la fourmilière ? Etc. On aborde ainsi plusieurs thèmes : la coopération (« l’union fait la force »), le recyclage, le rôle de décomposeur… Pour les plus petits, on s’amusera à retrouver les petits personnages au travers des pages. À partir de 3 ans.  

La marche des fourmis par Toraji Ishibe, 1992. – [25 p.] – École des loisirs, 11 rue de Sèvres 75006 Paris. – Tél. : 01 42 22 94 10. – Sur Internet à www.ecoledesloisirs.fr

Insectes n°170

Interactions insectes-plantes

Ce n’est pas au lecteur d’Insectes qu’on apprendra que beaucoup d’insectes s’alimentent aux dépens des plantes et que d’autres en assurent la reproduction ; qu’au fil des temps, les uns et les autres ont évolué, qui pour mieux exploiter les ressources végétales et qui pour résister aux phytophages ou profiter plus des pollinisateurs. Ni que ces relations se traduisent actuellement par des dégâts et des profits.
Audit lecteur (étudiant, prof, amateur…) l’occasion est offerte de disposer des meilleures connaissances actuelles sur ce vaste et complexe sujet, sous forme d’un gros volume écrit dans un français précis et dense. Cette parution vient combler une grosse lacune, d’autant que pour bien des aspects, les connaissances ont beaucoup progressé récemment.
Du travail et de la discipline des nombreux auteurs est né un ouvrage important et riche, qu’on pourra lire dans l’ordre des 44 chapitres ou en papillonnant. La matière est présentée en 8 parties : les insectes, la plante, exploitation et mutualisme, le choix de la plante par l’insecte, la défense de la plante contre les insectes, les réseaux trophiques autour des plantes, l’évolution des interactions et la protection des plantes contre les ravageurs. Avec les références principales et un glossaire (léger).

Sous la direction de Nicolas Sauvion, Paul-André Calatayud, Denis Thiéry et Frédéric Marion-Poll, 2013. – 784 p. – Éditions Quæ, RD 10, 78026 Versailles cedex. – Sur Internet à www.quae.com

Insectes n°171

Nouveau catalogue des Lépidoptères des Deux-Sèvres

En 1912 paraissait le Catalogue des Lépidoptères de l’Ouest de la France. Un siècle après cette parution importante, il devenait nécessaire de l’actualiser. Pour ce faire, N.Thibaudeau, Ch. Lemoine et A. Guyonnet publient les données tirées de leurs collections (celle de N.Thibaudeau incluant la collection de Marius Guimard) témoignant ainsi d’un siècle d’évolution de la faune des papillons dans les Deux-Sèvres. L’ensemble représente près de 1 500 espèces recensées des années 1870 à 2011 et est synthétisé dans deux volumes.
Le 1er volume (224 p.) rassemble les notices de chaque espèce. Après une présentation de sa répartition et de sa biologie, un premier paragraphe reprend les données parues dans le Catalogue et ses divers compléments. Le second rassemble les données tirées des collections des trois auteurs, parfois complétées par des informations obtenues via le site www.papillons-poitou-charentes.org. Le second volume (174 p.) rassemble les fiches illustrées, un calendrier des périodes d’activité des adultes et une carte permettant de visualiser les données dans le temps et dans l’espace.

Par N. Thibaudeau, Ch. Lemoine et A. Guyonnet. Cahiers de l’OPIE Poitou-Charentes n°2, mai 2013, 2 volumes. – OPIE-PC, chez Vincent Albouy, 13 chemin des Melles 17350 Annepont. – Courriel : opiepc@orange.fr

Ces deux volumes sont librement téléchargeables au format pdf aux adresses suivantes :
www.insectes.org/insectes/expertises-regions-de-France.html
www.papillon-poitou-charentes.org/-Documentation-.html

Insectes n°171

 Le premier Cent !

Notre consœur La Hulotte sort, ce mois de novembre 2013, son centième numéro ! Depuis 1972, le célèbre reporter de ce magazine, « le plus lu dans les terriers », Adrien Desfossés, vit sous la plume de Pierre Déom et parcourt le merveilleux monde de la nature qui nous entoure. Depuis 41 ans, ses reportages ont sans aucun doute été à l’origine de nombreuses vocations de naturalistes. Au sommaire de ce numéro, la seconde partie de la famille Martin-Pêcheur et la vie fabuleuse du plus petit mammifère du monde, la Musaraigne étrusque. À noter qu’à cette occasion, La Hulotte réédite également ses 5 premiers numéros, depuis longtemps épuisés.

La Hulotte, 8 rue de l’Église CS 70002, 08240 Boult-aux-Bois. – Sur Internet à www.lahulotte.fr

Insectes n°171

 À table !

Oui, les insectes sont délicieux… Les 60 recettes de cet ouvrage illustré dans la riche tradition des beaux livres gastronomiques sauront, chacune à leur manière, vous en convaincre. Une douzaine d’insectes, parmi les plus faciles à se procurer chez les spécialistes – et quelques scorpions – vous permettront de pimenter apéritifs, entrées, plats et desserts. Les recettes sont détaillées et précises, introduites chacune par un petit commentaire et des conseils d’accompagnements. Leur inspiration vient des quatre coins du monde, mais la tradition culinaire française n’est jamais bien loin. En annexes, de précieuses fiches sur la composition et les apports nutritifs des insectes ainsi qu’un guide « Où trouver des insectes comestibles en France ? ». Croustillant !

Délicieux ! 60 recettes à base d’insectes, par Romain Fessard – 2013. – 143 p. – Héliopoles, 22 rue des Taillandiers 75011 Paris. – Tél. : 01 78 10 38 99. – Sur Internet à www.heliopoles.fr. – Courriel : editeur@heliopoles.fr

Insectes n°171

Surprenants insectes

Le monde des insectes est immense et compliqué avant d’être plein de surprises. Un livre sur les insectes, tous les insectes, c’est à la fois une très ancienne tradition et un défi à chaque nouvelle mouture d’un sujet qu’il paraît bien difficile de renouveler. Le moderne Surprenants insectes de Vincent Albouy en est un exemple réussi. Grâce en premier lieu au choix des photographies, puisées dans un riche fonds d’agence, toutes de grande qualité, saisissant des insectes exotiques et banals, de très près comme dans leur milieu de vie, enrichies de légendes précises. Grâce aussi aux textes que l’on aborde dans un second temps et qui donnent en très peu de pages un panorama assez complet des particularités des insectes ; rédigés dans une langue simple mais rigoureuse, ils sont accessibles à tous. Ce livre facile et agréable à prendre en main, est vite lu. Il fournit la clé pour entrer dans un monde proche mais différent et étonnant, qu’on aura envie de mieux connaître, morceau par morceau et via d’autres médias sans doute, qu’on apprendra à considérer et à respecter.

Par Vincent Albouy, 2013. – 190 p. – Glénat, 37 rue Servan 38000 Grenoble. – Tél. : 04 76 88 75 75. – Sur Internet à www.glenat.com

Insectes n°171

Les insectes, quelles vedettes !

Plus qu’une galerie de portraits comme l’annonce l’éditeur, il s’agit d’un recueil d’anecdotes classées, destinées aux plus jeunes (à partir de 9 ans). Le monde des insectes en est riche ! On y découvre de nombreux « cas à part » qui donnent un panorama de la diversité des adaptations et des modes de vie des insectes, ainsi que des aspects les plus originaux de leurs interactions avec le monde des hommes. Sans doute les auteurs ont-ils beaucoup lu et retenu d’Insectes et de nos pages d’éco-entomologie à www7.inra.fr/opie-insectes/. Dommage cependant qu’ils se soient laissés aller à quelques approximations. Par exemple, sur la page « Les as du venin », on peut lire : « Il ne faut jamais toucher une chenille, car ses poils irritent la peau », c’est un peu rapide ; plus loin il aurait fallu préciser que la Mouche espagnole (la Cantharide Lytta vesicatoria) n’est pas une mouche (Diptère), mais un Coléoptère ! Reste un très bel album magistralement et très originalement illustré grâce à une technique joignant dessin, peinture, photos, collage numérique, crayons de couleurs et acrylique...

Insectes superstars par Sol Camacho-Schlenker et Antonio Fischetti ; ill. par Ale + Ale. 2013. – 77 p. – Actes Sud junior, 18 rue Séguier 75006 Paris. – Tél. : 01 55 42 63 12. – Sur Internet à www.actes-sud-junior.fr

Insectes n°171

Syrphes de la Sarthe

Cela faisait bien longtemps qu’un livre en langue française uniquement consacré aux syrphes n’était pas paru. Le travail de Cyrille Dussaix, résultat de vingt ans de recherches dans son département de la Sarthe, était donc fortement attendu. Après quelques généralités, l’essentiel de l’ouvrage est consacré aux monographies des 198 espèces contactées dans la zone d’étude. Tous ces syrphes sont également illustrés, le plus souvent par des photos d’individus en collection (au mauvais rendu à l’impression, parfois). L’originalité des textes c’est notamment la place importante faite à la description du développement de la larve, issue des observations de l’auteur qui a réalisé l’élevage de nombreuses espèces. Un livre indispensable à toute personne, confirmée ou débutante, qui souhaite approfondir ses connaissances sur ces Diptères passionnants.               
Mael Garrin

Syrphes de la Sarthe. Éthologie, écologie, répartition et développement larvaire, par Cyrille Dussaix, 2013. – 283 p. – Invertébrés armoricains, les Cahiers du Gretia, n° 9. – GRETIA, Bât. 25, université de Rennes 1, 35042 Rennes Cedex. – Courriel : gretia-secretariat@orange.fr

Insectes n°171

À vos pattes, prêts, partez !

Un criquet défie les humains au cours des jeux olympiques des insectes. Les hommes deviennent tout petits, comme dans le « bus magique », et tous se rendent à Termitia : célèbre stade olympique construit par les termites. Le concours tourne à l’avantage des insectes qui gagnent toutes les épreuves : proportionnellement à leur taille, leurs exploits surpassent largement ceux des hommes. La fourmi est capable de soulever 20 fois son poids, ou encore la puce saute 60 fois sa propre taille… De nombreux chiffres sont donnés au lecteur pour lui permettre de bien comparer les performances des insectes (à la représentation relativement réaliste) à celles des hommes. Un support intéressant pour travailler la proportionnalité en mathématique avec les enfants du cycle 3.  À partir de 4 ans.

Les jeux olympiques des insectes par Eugène et Tom Tirabosco, 2011. – [28 p.] – La joie de lire, 5 chemin Neuf, 1207 Genève (Suisse). – Sur Internet à www.lajoiedelire.ch/catalog/nouveautes   

Insectes n°171

Une bête très familière   

Il y a eu les phasmes, les fourmis (et bien d’autres bestioles), voici dans la même série (des albums documentaires grands format, très colorés) le pou ! Quoi de plus approprié pour commencer à parler des insectes aux enfants, qu’un animal très proche d’eux. L’auteur (fictif) est Tatsu Nagata, figuré par un petit personnage – un scientifique – qui accompagne le lecteur tout au long de l’histoire et auquel il est facile de s’identifier. On apprend l’essentiel sur la biologie, les déplacements, les habitudes et le régime alimentaire du pou, sujet parfois délicat à aborder en classe. Pour les plus grands, l’album peut servir de base pour une leçon de vocabulaire sur les expressions (laid comme un pou). Les illustrations sont informatives et complètent le texte. À partir de 3 ans.

Le pou par Tatsu Nagata, 2011. – [32 p.] – Seuil jeunesse, 25 bd Romain-Rolland 75014 Paris. – Sur Internet à www.seuil.com//catalogue-jeunesse.htm


Insectes n°171

Le béaba de la puce

De la lettre A à la lettre Z, les mœurs fascinantes de la puce : les habitudes alimentaires, le cycle de vie, les modes de déplacement, la classification, le parasitisme… mais aussi des sujets originaux comme  l’histoire, la technologie ou la langue française. Les faits décrits sont mâtinés d’humour et les illustrations sont drôles : on y apprend de façon ludique ! « A, comme antenne : minuscules, presque ridicules, la puce ne capte ni la télé ni la radio. Elle hume le délicat parfum des fleurs ou celui, moins raffiné, des chiens mouillés ». De ce véritable outil pédagogique, les enseignants se serviront aussi bien pour parler de cet insecte mal connu, que pour aborder l’explication des expressions françaises. Les plus imaginatifs sauront transposer ce support à un autre thème en le déclinant dans toutes les lettres de l’alphabet. À partir de 5 ans.

La puce de A à Z par Patrick Pasques et Véronique Mazière, 2010. – [48 p.] – Circonflexe, 12 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève 75005 Paris. - Tél. : 01.46.34.78.78 – Sur Internet à www.circonflexe.fr


Insectes n°171

Au-dessus de la mare

Pour nous faire partager sa passion pour les libellules et autres demoiselles, l’auteur met en scène sous forme de roman, et vue de « l’intérieur », la vie de l’une d’entre elles. Quentin, Sympétrum rouge sang mâle, quitte la vie larvaire subaquatique pour découvrir son nouveau corps et le monde aérien… De cette renaissance à l’inévitable hiver, une saison, une existence s’offre à lui… à condition d’échapper à de nombreux périls animaux et humains ou simplement météorologiques. La chasse, la rencontre avec une femelle de son espèce, tous les événements d’une vie de libellule nous sont livrés sous forme d’un récit d’aventures empreint d’humour. C’est une fiction : les insectes parlent, pensent, éprouvent des sentiments. Reste que l’auteur s’est attaché à introduire un certain réalisme, complété hors texte de notes indiquant par exemple le nom scientifique des animaux ou expliquant tel ou tel point de leur biologie. C’est aussi un sympathique roman sur l’amitié pour jeune public.

L’incroyable destin de Quentin Libellule par Gwenaël David, 2013. – 183 p. – Éditions Hélium 18, rue Séguier 75006 Paris. – Tél. : 01 45 87 99 15. – Courriel : info@helium-editions.fr – Sur Internet à http://nouvelles-des-livres-helium.blogspot.fr/

Insectes n°171


Insectes n°17

À suivre dans les colonnes d'Insectes...

Précédentes signalisations

Certains titres sont en vente à la boutique de l'OPIE


Vers la page d'accueil d'OPIE-Insectes