vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Insecta


[R] Les Insectes sont des animaux articulés, revêtus d'un squelette externe (tégument), appartenant à l'embranchement des Arthropodes, qui les réunit aux Arachnides, aux Crustacés (dont les Cloportes) et aux Myriapodes (Symphyles, Diplopodes, Chilopodes), communément appelés mille-pattes.
Les Insectes possèdent un corps typiquement divisé en trois parties :.
- la tête porte les pièces buccales, les antennes (une paire), les yeux (composés chez les adultes) ;.
- le thorax, dont chacun des 3 segments porte une paire de pattes articulées et dont les deux derniers sont munis d'ailes (chez les adultes ailés) ;.
- l'abdomen, d'une dizaine de segments, renfermant les organes génitaux et terminé éventuellement par des appendices (cerques) et/ou par des pièces génitales servant à l'accouplement (génitalia) ou à la ponte (ovipositeur).
.
La croissance des Insectes et de tous les Arthropodes se fait par des mues successives. Chaque mue marque le début d'un stade.
De l'oeuf, sort une larve qui grandit à travers plusieurs stades larvaires (appelés L1, L2, L3, L4, L5, etc.) jusqu'à la métamorphose. La larve ne possède pas d'ailes (tout au plus des ébauches) ; elle est incapable de se reproduire.
L'état adulte (ou imago) est caractérisé par la faculté de reproduction et, chez les espèces ou formes ailées, par la possession d'ailes. L'adulte ne mue pas (excepté chez quelques Insectes primitifs).
Le passage de la larve à l'adulte se fait en une mue (dite mue imaginale) chez les Insectes hétérométaboles.
Il se fait en 2 mues successives chez les holométaboles, où existe une étape intermédiaire, l'état nymphal (résultant de la mue nymphale). Durant la nymphose, la larve devenue nymphe subit de profonds remaniements (p. ex. de la chenille au papillon chez les Lépidoptères). La nymphe ne se nourrit pas, ne se déplace pas.
Le développement des Insectes, gouverné par des hormones, est souvent entrecoupé d'arrêts (durant lesquels l'évolution embryonnaire, la croissance, la prise de nourriture, la locomotion, le cas échéant la reproduction sont arrêtées) ; ces arrêts sont de deux types :.
- la quiescence, qui dépend directement des conditions (thermiques) du milieu de vie de l'individu (les Insectes sont des animaux poïkilothermes, dépourvus de régulation de leur température interne) ;.
- la diapause, qui est déclenchée par un événement extérieur (p. ex. la réduction de la longueur du jour en automne, qualité de la nourriture, etc.).
La reproduction des Insectes est généralement bisexuée. Cependant la parthénogenèse (la femelle engendre un descendant sans intervention du mâle) peut être la règle ou encore le propre de certaines phases du cycle (p. ex. chez les Pucerons) ou bien être facultative.
Certains Insectes ont une vie brève (quelques jours) et plusieurs génération se succèdent dans l'année (Insectes multivoltins). Le cycle de vie de la plupart des espèces dure un an (Insectes univoltins). Quelques uns vivent plusieurs années. Certains, assez nombreux, ont des cycles compliqués et variables...
L'oeuf des Insectes est relativement gros. Son enveloppe est appelée chorion. A l'intérieur, un vitellus assure l'alimentation de l'embryon au cours de son développement. Certains groupes d'Insectes pondent des oeufs groupés, en "pontes" ou "ooplaques", d'autres sécrètent une enveloppe protectrice, oothèque ou ovisac.
Les Insectes ont des régimes alimentaires variés. La prise de nourriture est assurée par des pièces buccales (PB) adaptées soit au broyage d'aliments solides (PB broyeuses des Orthoptères, des Coléoptères, des larves des Lépidoptères (chenilles), des Hyménoptères, etc.), soit à la ponction de liquides (PB piqueuses-suceuses des Hétéroptères, des Homoptères, de certains Diptères), soit au prélèvement de liquides libres (PB suceuses-lécheuses des Lépidoptères (papillons), de nombreux Diptères, etc.).
.
La classe des Insectes est riche d'environ 1 million d'espèces répertoriées. On les divise en une trentaine d'ordres, dont les plus importants, pour la protection des plantes, sont les Coléoptères, les Lépidoptères, les Diptères, les Hyménoptères, les Hétéroptères, les Homoptères, les Thysanoptères, les Orthoptères et les Planipennes.
La plupart de ces ordres rassemblent des espèces potentiellement nuisibles, disputant à l'Homme ses ressources (ravageurs des cultures et des forêts, déprédateurs des denrées, ennemis de l'Homme et des animaux domestiques ou gibier) et des espèces utiles (auxiliaires ennemis de ceux-ci, pollinisateurs, décomposeurs... et animaux-ressources, comme l'Abeille domestique, le Ver à soie...).

[R] Images

* Schéma d'un Insecte typique (adulte) ()
1: tête (*) .
a: antenne; b: oeil composé; c: pièces buccales.
2: le thorax.
e: patte antérieure (*) ; f: patte moyenne; g: patte postérieure; h: aile antérieure; i: ailes postérieure.
3: abdomen.
j: tergites abdominaux; k: sternites abdominaux; l: cerques; m: ovipositeur (femelle).

* Tête d'un Insecte (INRA)
D'après un Insecte primitif, aux pièces buccales broyeuses.
a: antenne; b: ocelle; c: oeil composé; d: prothorax; e: clypeus; f: labre; g: palpe maxillaire; h: mandibule; i: palpe labial.


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie