vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Trialeurodes vaporariorum (Westwood)
Insecta, Homoptera, Aleyrodidae .

Aleurode des serres

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte 1 mm environ, couleur jaune très clair ; les ailes, presque horizontales au repos, couvertes d'une pruine cireuse d'un blanc pur (*) .
- Oeuf: de forme approximativement conique, long de 0,25 mm. Blanc jaunâtre lors de la ponte, gris violacé au bout de 2 jours. Sur un court pédoncule, enfoncé dans les cellules épidermiques.
- Larve: vert pâle, ovale, plate, en forme de Cochenille. Au 4e stade, elle mesure 0,8 mm environ (*) .
Le puparium, blanchâtre, en forme de petite boîte ovale ; il est orné de processus cireux marginaux courts et porte dorsalement des tubes cireux longs, quelquefois absents sur certains hôtes (*) (*) .

[R]Biologie
L'espèce, très polyphage, est capable de vivre sur 249 genres de végétaux. Elle attaque surtout les plantes potagères, en particulier la Tomate et l'Aubergine (*) , les Cucurbitacées, ainsi que beaucoup de plantes ornementales, avec une prédilection pour les Astéracées.
Dans les climats froids on ne trouve cet Aleurode qu'en serre, tandis que, dans les régions méridionales, on le trouve en plein air, sur des plantes spontanées et cultivées.
- Les adultes se regroupent au sommet des plantes, sur les organes les plus jeunes ; ils s'envolent rapidement si on les dérange.
- La femelle peut pondre plus de 500 oeufs au cours de sa vie qui dure 3 à 6 semaines. Les oeufs sont pondus disposés en cercle sur les feuilles lisses (*) ; mais, sur les feuilles poilues, ils sont plutôt éparpillés et moins régulièrement disposés.
Peu après la ponte, les oeufs prennent une couleur foncée ; leur éclosion a lieu 9 jours plus tard environ à 21°C.
- Les larves nouveau-nées passent par une courte période de mobilité avant de s'installer pour s'alimenter, leurs stylets enfoncés dans le tissu foliaire, ceci pendant la durée des 3 stades. Puis, elles cessent de s'alimenter, muent, et demeurent dans le puparium durant 18 jours environ.
- La reproduction est essentiellement parthénogénétique.

[R]Cycle de vie
- L'hivernation se passe à tous les stades. Dans le Nord, cet Aleurode survit habituellement dans la serre sur des plantes adventices, ou en été sur des plantes d'extérieur situées à proximité immédiate. Plus au sud, les adultes peuvent également passer tout l'hiver sur des plantes adventices poussant à l'extérieur de la serre, si les conditions climatiques ne sont pas trop rigoureuses.
- La reproduction a lieu toute l'année lorsque les conditions sont favorables ; plusieurs générations se superposent.
En conditions optimales, à 21-24°C, le cycle est achevé en un peu moins de 3 semaines.

[R]Dégâts
Cet Aleurode est responsable dedégâts très graves : prélèvement de sève, émission de miellat et formation de fumagine. Sur une feuille de Haricot, on peut compter jusqu'à 2 000 larves, chacune capable de produire 20 gouttes de miellat en 1 heure.
Les tomates attaquées sont impropres à la commercialisation (*) .
L'espèce peut aussi transmettre des viroses.

[R]Remarque
- L'espèce, originaire d'Amérique Centrale, est surtout tropicale et subtropicale. Introduite accidentellement en Europe septentrionale, elle y est désormais un Ravageur majeur dans les serres.
- Une certaine résistance aux insecticides de synthèse se manifeste, surtout dans les souches parthénogénétiques,.
- Les populations de cet Aleurode sont limitées par l'action d'entomophages : champignons, Coccinelles, Névroptères, Hyménoptères Chalcidiens.
Parmi ces derniers, l'endoparasite Encarsia formosa Gahan (*) est un agent de lutte biologique disponible dans le commerce.


[R]Noms communs
DE: Weiße Fliege der Gewächshäuser ES: Mosca blanca de invernadero, Mosca blanca de las hortalizas FR: Aleurode des serres IT: Aleirode delle serre PT: Mosca branca das estufas GB: Glasshouse whitefly, Greenhouse whitefly

[R] Images

  1. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Onillon J.-P. / INRA Antibes)
    Colonie sur Oranger On aperçoit des oeufs, des larves, des larves âgées ou "nymphes", les exuvies de ces dernières et des adultes à la face inférieure de la feuille.
    .
    .
  2. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Coutin R. / OPIE)
    Ponte Pour pondre, la femelle enfonce son rostre dans les tissus et, s'en servant comme pivot, dépose ses oeufs régulièrement. Des sécrétions cireuses blanchâtres sont abandonnées au cours de la ponte.
    .
    .
  3. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur Tomate Le miellat rejeté par l'Aleurode tache les fruits et retient les exuvies.
    .
    .
  4. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur Aubergine Les feuilles sont couvertes de miellat et envahies par la fumagine.
    .
    .
  5. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Daumal J. / INRA Antibes)
    Parasite Femelle d' Encarcia formosa (Hyménoptère) pondant dans un Aleurode à l'état de "nymphe".
    .
    .
  6. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Gambier J. / INRA Antibes)
    Différents 4330263@stades@ larvaires
  7. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Gambier J. / INRA Antibes)
    Exuvie nymphale et goutte de miellat
  8. Trialeurodes vaporariorum (Westwood) (Onillon J. / INRA Antibes)
    Puparium

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie