vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Tetranychus urticae Koch,
Tetranychus telarius L., Tetranychus altheae Hanstein

Arachnida, Acari, Tetranychidae .

Tétranyque tisserand, Acarien jaune

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
Deux formes distinctes de Tétranyque tisserand ayant des biologies très proches et produisant les mêmes dégâts peuvent être rencontrées :.
- forme jaune, plus ou moins verdâtre (*) ; il s'agit de 2 espèces T. urticae Koch et T. turkestani Ugarov et Nikolski (= T. atlanticus Mac Gregor), cette dernière ne se trouvant généralement pas en serre et étant plus méridionale (*) ;.
- forme rouge brique : T. cinnabarinus Boisduval (*) .
A l'automne, il apparaît en outre des individus de couleur nettement orangée, sans taches, qui sont les formes hivernantes de T. urticae.
- Les adultes ont 2 taches sombres typiques sur le dos et 4 paires de pattes. La femelle mesure 0,5 mm de long ; le mâle, plus petit et élancé n'atteint que 0,3 mm.
- Oeuf : sphérique, d'un diamètre inférieur à 0,1 mm, lisse, blanchâtre et translucide après la ponte, il s'opacifie et prend un aspect jaune nacré avant d'éclore. L'oeuf de T. cinnabarinus est rose mauve.
- Larve : de taille réduite, elle possède 3 paires de pattes.
- Nymphe : morphologiquement semblable à la femelle.

[R]Biologie
- Plantes-hôtes : cet Acarien est extrêmement polyphage et près de 200 hôtes sont susceptibles de l'accueillir : des plantes sauvages, des plantes légumières, florales, des espèces fruitières. Il est particulièrement redouté sur la Vigne, le Haricot, le Concombre, le Houblon, le Cotonnier, le Trèfle, le Tournesol, les arbres fruitiers.
- Les femelles ayant hiverné migrent sur les adventices ou autres plantes herbacées et, après une période d'alimentation, y pondent un nombre élevé d'oeufs (*) ; fécondité : une centaine d'oeufs à raison de 10 par jour. La 2e génération retourne sur la Vigne et autres plantes cultivées courant juin. A tous les stades actifs, ce Tétranyque tisse à la face inférieure des feuilles des toiles soyeuses qui retiennent l'humidité et assurent une excellente protection de toutes les formes contre le vent, les prédateurs et les traitements (*) .
Pour se nourrir, l'Acarien pique les feuilles et aspire le suc cellulaire (*) . Son développement est optimal entre 23 et 30°C et à une humidité relative inférieure à 50%.
- Larve : le développement larvaire dure 16 jours à 20°C et 7 jours à 31°C.

[R]Cycle de vie
- 6 à 7 générations d'été.
- Les générations se suivent à un rythme très rapide et l'Acarien pullule. La dissémination du Tétranyque se fait par passage d'une plante à l'autre (si elles se touchent), par le sol pour de faibles distances, par transport sur des objets ou des personnes ou par le vent, son fil de soie constituant un aérophore. A la fin de l'été, la forme orange devient prédominante et va hiverner sous divers abris ou, dans les serres, près des sources de chaleur.

[R]Dégâts
- Les dégâts directs sont dus aux piqûres nutriciales : les feuilles prennent un aspect moucheté puis se dessèchent (*) . En cas de pullulation, la plante peut mourir.
- Par ailleurs, les toiles peuvent enserrer les organes de la plante et entraver leur développement. De tels dégâts indirects sont à craindre en serre où les colonies de cet Acarien peuvent atteindre des densités très élevées.


[R]Noms communs
DE: Gemeine Spinnmilbe, Bohnenspinnmilbe, Hopfenspinnmilbe ES: Araña roja FR: Tétranyque tisserand, Acarien jaune IT: Ragnetto giallo dei giardini PT: Ácaro amarelo da vinha, Aranhiço amarelo GB: Glasshouse spider mite, Two spotted spider mite, Carmine spider mite

[R] Images

  1. Tetranychus urticae Koch (Coutin R. / OPIE)
    Feuilles de Haricot gravement attaquées On aperçoit les tissages qui réunissent les différentes parties de la feuille, sur lesquels les acariens se déplacent.
    .
    .
  2. Tetranychus urticae Koch (Coutin R. / OPIE)
    Feuille d'Aubergine attaquée Les petits points blancs correspondent aux groupes de cellules vidées.
    .
    .
  3. Tetranychus urticae Koch (Coutin R. / OPIE)
    Détail du tissage de soie Quelques acariens circulent sur le tissage.
    .
    .
  4. Tetranychus urticae Koch (Coutin R. / OPIE)
    Adulte On aperçoit les formes mobiles, les oeufs sphériques, et les exuvies transparentes (fort grossissement).
    .
    .
  5. Tetranychus urticae Koch (Cotton D. / INRA Montpellier)
    T. cinnabarinus Forme rouge de T. urticae.
    .
    .
  6. Tetranychus urticae Koch (Cotton D. / INRA Montpellier)
    Femelles et oeufs sur feuille de Maïs
  7. Tetranychus urticae Koch (AGPM)
    Attaque sur Maïs
  8. Tetranychus urticae Koch (BASF)
    Attaque sur fraise
  9. Tetranychus urticae Koch (Cotton D. / INRA Montpellier)
    Dégâts sur Fraisier
  10. Tetranychus urticae Koch (Cotton D. / INRA Montpellier)
    Femelle de T. turkestani Ugarov et Nikolski Forme jaune du Tétranyque tisserand.
    .

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie