vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Saissetia oleae Olivier
Insecta, Homoptera, Lecaniidae .

Cochenille noire de l'olivier

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : grosse Cochenille (2 à 4 mm de long, 1 à 4 mm de large, 2 à 2,5 mm d'épaisseur) très convexe. En vieillissant, la couleur passe du brun châtain au brun presque noir. La carapace porte un relief caractéristique en forme de H (*) .
- Oeuf : quasi ellipsoïdal, long d'environ 0,3 mm, blanc à rose orangé (*) .
- Larve : semblable à l'adulte. Il y a 3 stades larvaires (*) (*) .

[R]Biologie
- Cette Cochenille est particulièrement polyphage. Parmi ses plantes-hôtes : l'Olivier, les agrumes, le Figuier, l'Abricotier, le Lierre (Helix), les Pittosporum, le Laurier-rose (Nerium) (*) , etc.
- Les larves de 2e et 3e stade qui ont hiverné muent et se transforment en femelles en avril-mai. Ces dernières se mettent à pondre rapidement. Chacune peut produire 150 à 2 500 oeufs. La période d'oviposition dure 10 à 15 jours au printemps et le double en automne.
- Oeufs : ils sont stockés par la femelle sous sa carapace. Leur éclosion survient au bout de 15 à 20 jours.
- Larves : les 1ères apparaissent en juin, les dernières début août. En septembre, on observe un mélange de larves de différents stades avec quelques jeunes femelles adultes.
Ces dernières peuvent, si les conditions automnales sont clémentes, donner naissance à une 2e génération partielle.

[R]Cycle de vie
La Cochenille noire possède en principe 1 génération par an. Dans certaines régions, une seconde peut se développer partiellement, ou même totalement.

[R]Dégâts
Cette Cochenille ponctionne la sève du végétal-hôte.
Elle infeste les rameaux et les feuilles (face inférieure de préférence) (*) .
Ses dégâts directs (affaiblissement de la plante par prélèvement de sève) sont difficiles à évaluer. Le miellat provoque le développement de la fumagine qui entravent gravement l'activité photosynthétique : de tels dégâts indirects sont en général plus sérieux.
Les populations de la Cochenille noire se réduisent sur les arbres qui manquent d'eau.

[R]Remarque
Cette Cochenille entretient avec les Fourmis des relations de mutualisme : la Cochenille fournit du miellat (aliment énergétique) et, en retour, la Fourmi, par ses mouvements incessants, limite fortement l'action des entomophages de la Cochenille.
La lutte biologique, notamment par des Hyménoptères Encyrtidae du genre Metaphycus est localement efficace.


[R]Noms communs
DE: Olivenschildlaus ES: Cochonilla negra, Aceiton del olivo FR: Cochenille noire de l'olivier IT: Cocciniglia mezzo grano di pepe PT: Cochonilha da oliveira, Cochonilha negra, Lapa da laranjeira GB: Olive black scale

[R] Images

  1. Saissetia oleae (Bernard) (Coutin R. / OPIE)
    Larves Face inférieure d'une feuille de Laurier-rose.
    .
    .
  2. Saissetia oleae (Bernard) (Coutin R. / OPIE)
    Femelles adultes sur Olivier
  3. Saissetia oleae (Bernard) (Coutin R. / OPIE)
    Individus parasités On distingue les orifices latéraux de sortie des parasites. La fumagine recouvre entièrement les organes du végétal.
    .
    .
  4. Saissetia oleae (Bernard) (BASF)
    Pullulation sur Olivier
  5. Saissetia oleae (Bernard) (Daumal J. / INRA Antibes)
    Jeunes femelles sur un rameau de Myrtus
  6. Saissetia oleae (Bernard) (Daumal J. / INRA Antibes)
    Femelles face ventrale et leur ponte Les boucliers ont été retournés.
    .
    .
  7. Saissetia oleae (Bernard) (Bénassy C. / INRA Antibes)
    Femelle et larve de 3e stade Sur Laurier-rose.
    .
    .
  8. Saissetia oleae (Bernard) Cochenilles femelles adultes sur rameau (Bernard J.-F. / INRA Maroc)

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie