vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Prolasioptera berlesiana Paoli
Insecta, Diptera, Cecidomyiidae .

Cécidomyie des olives

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : très petit, à peine 2 mm de long. Corps roussâtre ; les parties dorsales du thorax et de l'abdomen, ainsi que les antennes sont noires. Ailes transparentes, courtes, ne dépassant l'abdomen que de peu (*) .
- Oeuf : très petit ; 0,20 à 0,25 mm de long, blanchâtre.
- Larve : corps rouge orangé, 2,5 à 2,8 x 0,5 mm.
- Nymphe : pupe ovoïde, brune, ne dépassant pas 2 mm de long.

[R]Biologie
- Espèce inféodée à l'Olivier.
- Les adultes apparaissent fin juin - début juillet. Les femelles fécondées pondent dans les olives déjà attaquées par la Mouche de l'olive (Dacus oleae), en profitant du trou de ponte de cette dernière.
Le plus souvent, 1 seul oeuf est pondu, mais il peut y en avoir plusieurs.
- L'oeuf a un développement embryonnaire 2 fois plus rapide que celui de la Mouche de l'olive et éclôt avant ce dernier (au bout d'1 à 2 jours).
- La larve nouveau-née s'attaque à l'oeuf de B. oleae qu'elle vide de son contenu par succion.
En même temps apparaît un champignon Sphaeropsis dalmatica (Macrophoma dalmatica) introduit par la femelle de la Cécidomyie au moment de la ponte. Celui-ci se développe aux dépens de restes de vitellus de l'oeuf de B. oleae puis des tissus du fruit. Une tache ovale caractéristique apparaît à la surface de l'olive.
La larve achève son développement, en 8 à 10 jours, en se nourrissant de ce champignon.
-Nymphe : la larve, une fois son développement achevé, quitte l'olive par l'orifice de ponte, tombe au sol, rentre sous terre, tisse un cocon et se nymphose.
La nymphose dure 7 à 8 jours.

[R]Cycle de vie
L'espèce développe 3 à 4 générations par an, jusqu'à la mi-octobre ou la fin octobre. L'hibernation se passe à l'état de larve.

[R]Dégâts
Les taches provoquées par le champignon associé sont caractéristiques. Les fruits, par la suite, noircissent et tombent.

[R]Remarque
Le statut de cette Cécidomyie est curieux.
Vis-à-vis des olives précoces, c'est incontestablement un ravageur agissant essentiellement via le champignon transporté.
Vis-à-vis des olives tardives, c'est un auxiliaire (à protéger) car sa larve détruit beaucoup de larves de la Mouche de l'olive.


[R]Noms communs
DE: Olivengallmücke ES: Mosquito de la aceituna FR: Cecidomyie des olives IT: Cecidomia dell'olivo PT: Mosquito da azeitona GB: Olive fruit midge

[R] Images

  1. Prolasioptera berlesiana Paoli Femelle (Dessin in Arambourg)

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie