vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Meloidogyne spp.
Nematoda, Tylenchida, Heteroderidae .

Nématodes à galle des racines

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : le mâle est filiforme (*) ; la femelle, globuleuse, mesure environ 0,5 mm de diamètre (*) .

[R]Biologie
Les 4 espèces les plus répandues sont M. arenaria, M. incognita, M. javanica, M. hapla, cette dernière étant adaptée à des climats plus froids. Une espèce particulière, M. naasi, a une gamme d'hôtes plus étroite et attaque en particulier les céréales.
- Plantes-hôtes : très polyphages, les Méloïdogynes sont des ravageurs dangereux qui attaquent toutes les cultures. Les cultures les plus sensibles sont les Solanées (Tomate, Aubergine, Pomme de terre), les Cucurbitacées (Melon, Concombre), les Légumineuses (Haricot), la Carotte, la Scorsonère, la Laitue, l'Endive, l'Artichaut, la Bette, le Céleri, etc.
- A sa sortie de l'oeuf, la larve se déplace dans le film d'eau qui recouvre les particules de terre et se dirige vers les jeunes racines. Elle perfore la paroi des cellules à l'aide de son stylet, pénétre dans la racine, se dirige vers les vaisseaux conducteurs et induit la formation de cellules géantes nécessaires à sa croissance.
Il en résulte l'apparition d'une galle caractéristique qui l'enveloppe bientôt complètement et obstrue les vaisseaux conducteurs de sève (*) .
Après plusieurs mues, la larve se transforme en mâle ou en femelle. Le mâle est libéré à l'extérieur de la racine. La femelle, immobile, reste dans les tissus (*) et pond 1 000 à 2 000 oeufs englobés dans une gangue gélatineuse qui les maintient rassemblés. Ces masses d'oeufs font saillie à la surface des jeunes racines.

[R]Cycle de vie
- La durée du cycle dépend de la température ; lorsqu'elle est maintenue basse, ce qui est le cas des cultures de Laitue sous serre, en hiver, l'infestation se développe lentement. Dès que la température s'élève, le cycle s'accélère : il est de 3 semaines à 28°C.
Plusieurs générations peuvent se succéder dans des conditions favorables et l'infestation atteint alors des niveaux considérables.
- Par ailleurs, tous les oeufs n'éclosent pas en même temps, certains n'éclosent que plusieurs mois après la ponte et résistent au froid et à la sécheresse. Le sol conserve donc son potentiel infectieux pendant l'hiver ou pendant une mise en repos du sol.

[R]Dégâts
- En cas d'attaque très grave et sur certaines plantes sensibles (Concombre), les galles peuvent devenir très volumineuses et envahir tout le système racinaire qui est alors réduit à un moignon boursouflé sans aucun chevelu. Les tubercules deviennent fourchus ou verruqueux (*) .
La partie aérienne peut présenter une croissance réduite accompagnée d'un jaunissement des feuilles. Les plantes infestées sont très sensibles à la sécheresse.
- Par ailleurs, la présence des Meloidogyne favorise ou aggrave les attaques de Champignons tels que Fusarium ou Verticillium albo-atrum qui, à partir du sol, peuvent envahir les vaisseaux conducteurs de toute la plante.


[R]Noms communs
DE: Wurzelgallenälchen ES: Nematodo de las raices FR: Nématodes à galle des racines IT: Nematodi galligeni delle radici PT: Nemátodo das galhas GB: Root knot nematode

[R] Images

  1. Meloidogyne spp. (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur Concombre Racines noueuses dues à la présence de M. incognita.
    .
    .
  2. Meloidogyne spp. (Paitier / SPV)
    Dégâts sur Persil Racines déformées par M. incognita.
    .
    .
  3. Meloidogyne spp. (INRA)
    Dégâts sur racines de Concombre Dus à M. incognita.
    .
    .
  4. Meloidogyne spp. (Coutin R. / OPIE)
    Femelles de M. incognita A l'intérieur d'une racine noueuse de Concombre. La racine a été ouverte. Photo avec fort grossissement.
    .
    .
  5. Meloidogyne spp. (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur racines de Scorsonère Présence de galles dues à M. hapla.
    .
    .
  6. Meloidogyne spp (Ritter M. / INRA Antibes)
    Femelle dans une racine de Tomate On remarque le renflement de la racine et la déformation des vaisseaux conducteurs.
    .
    .
  7. Meloidogyne spp. (Ritter M. / INRA Antibes)
    Mâle Non encore libéré de sa dernière mue.
    .
    .

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie