vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Hoplocampa testudinea (Klug)
Insecta, Hymenoptera, Tenthredinidae .

Hoplocampe du pommier

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : 6 à 7 mm de long. Noir brillant sur la face dorsale, brun jaunâtre sur la face ventrale, tête jaune. Ailes repliées horizontalement sur le dos, hyalines à nervures brunes (*) .
- Oeuf : 1 mm. Translucide.
- Larve : 12 à 14 mm. Blanchâtre à tête brune. 7 paires de pattes abdominales. Dégage une odeur caractéristique de punaise.

[R]Biologie
- Adulte : la reproduction est surtout parthénogénétique, les oeufs non fécondés donnant des femelles. Fécondité, 30 oeufs.
- Oeuf : durée d'évolution, 8 à 18 jours suivant la température.
- Larve : la durée de développement est de 3,5 à 4 semaines.
- Nymphe : durée de développement, 17 à 20 jours.

[R]Cycle de vie
- 1 génération par an, parfois le cycle s'étend sur 2 années.
- L'adulte apparaît en avril-mai en France, au nord de la Loire. La femelle pond sur les fleurs épanouies (stades F2-F4 (*) ), elle perfore le calice sous les sépales et place l'oeuf à la base des étamines (*) . Le volume de l'oeuf augmente et fait éclater l'épiderme du réceptacle, de sorte qu'il sort en partie du calice à la fin de l'évolution embryonnaire.
- La jeune larve trace une galerie sous-épidermique puis se dirige vers le centre de la pomme (attaque primaire) (*) . Puis elle s'attaque à d'autres pommes (2 à 5), mais en s'enfonçant directement dans le fruit (morsure secondaire). Elle quitte le fruit en faisant un orifice large et à bords très nets, se laisse tomber sur le sol et s'enfonce à 5-10 cm pour tisser un cocon soyeux dans lequel elle reste en diapause pendant 9 ou 21 mois.
- La nymphe se forme en mars.

[R]Dégâts
Les variétés présentant un pourcentage élevé de fleurs épanouies lors de la période de ponte sont plus attaquées que les autres. Les fleurs blanches sont plus attractives. Les fines galeries superficielles provoquent la formation de cicatrices liégeuses caractéristiques qui déforment le fruit (*) . Lorsqu'elles sont importantes sur les jeunes fruits, ceux-ci tombent massivement. La cavité centrale du fruit renferme des excréments et dégage une forte odeur de punaise. Les attaques secondaires provoquent également la chute prématurée des fruits (*) .


[R]Noms communs
DE: Apfelsägewespe ES: Hoplocampa del manzano FR: Hoplocampe du pommier IT: Oplocampa delle mele PT: Hoplocampa da macieira GB: Apple sawfly

[R] Images

  1. Hoplocampa testudinea (Klug) (Coutin R. / OPIE)
    Adulte Butinant le pollen d'une fleur de Pommier ; l'ovipositeur est visible (flèche).
    .
  2. Hoplocampa testudinea (Klug) (Coutin R. / OPIE)
    Oeuf Le calice a été ouvert pour montrer l'oeuf en place au niveau de l'échancrure de 2 sépales.
    .
  3. Hoplocampa testudinea (Klug) (Coutin R. / OPIE)
    Larve La pomme a été coupée en 2 pour montrer la fausse-chenille en train de s'alimenter au centre du fruit.
    .
  4. Hoplocampa testudinea (Klug) (Coutin R. / OPIE)
    Dégât sur jeune pomme La fausse-chenille rejette ses excréments (humides) à l'extérieur.
    .
  5. Hoplocampa testudinea (Klug) (Coutin R. / OPIE)
    Dégâts sur pommes récoltées La galerie de la jeune larve, qui est morte précocément, reste visible et déprécie le fruit.
    .
    .

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie