vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Haplodiplosis marginata (von Roser)
Haplodiplosis equestris (Wagner)

Insecta, Diptera, Cecidomyiidae .

Cécidomyie des tiges de blé

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : environ 4 à 4,5 mm de longueur, velu, de couleur jaunâtre ; thorax marron foncé, abdomen rouge (*) .
- Larve : environ 5 mm de longueur, blanchâtre, devenant plus tard rouge orangé à rouge. Le corps est divisé en 14 segments très nets avec une spatule sternale sur la face ventrale du premier segment du thorax. Apode et sans capsule céphalique distincte.

[R]Biologie
Cette Cécidomyie vit sur plusieurs espèces de céréales, les plus attaquées étant le Blé, l'Orge et le Seigle, avec, par endroits, l'Avoine. Elle vit aussi aux dépens d'autres Graminées, surtout du Chiendent (Agropyron repens) et d'espèces des genres Elymus et Lolium.
- Fécondité : environ 200 oeufs.
- Oeuf : durée de développement, 7 jours à 18°C.
- Vie larvaire : 3 à 4 semaines.
- Nymphose : 6 à 8 jours à 18°C.

[R]Cycle de vie
- Une génération par an.
- Les adultes éclosent de début mai à mi-juin par une température de la couche supérieure du sol d'environ 18°C.
- Les femelles pondent leurs oeufs sur la face supérieure des feuilles parallèlement aux nervures en formant des "chapelets d'oeufs".
- Après leur éclosion, les larves descendent dans les gaines foliaires vers un noeud du chaume sur lequel elles provoquent, par les ponctions qu'elles opèrent, des renflements transversaux caractéristiques (*) . Après avoir atteint leur taille adulte, fin juin ou en juillet, les larves restent en diapause dans le sol entre 6 et 10 cm sous la surface. Au printemps suivant, 10 à 20% des larves poursuivent leur diapause pendant une année supplémentaire, le reste se nymphosant dans les couches superficielles du sol.
- Des pullulations massives suivent des années pluvieuses.

[R]Dégâts
Les parties du chaume au-dessus du noeud enflent (*) . Les chaumes restent courts et se cassent facilement aux endroits endommagés. Les épis des chaumes endommagées restent le plus souvent ancrés dans la gaine et produisent des grains atrophiés.
Cette Cécidomyie se manifeste typiquement par des dégâts importants en bordure de champ.


[R]Noms communs
DE: Sattelmücke ES: Cecidomido del trigo FR: Cécidomyie des tiges de blé IT: Cecidomia a sella delle graminacee PT: Cecidomídeo dos caules do trigo GB: Saddle gall midge

[R] Images

  1. Haplodiplosis marginata (von Roser) (Coutin R. / OPIE)
    Femelle en train de pondre sur Blé
  2. Haplodiplosis marginata (Von Roser) (Coutin R. / OPIE)
    Tiges attaquées On remarque l'éclatement de la gaine et la déformation de la tige.
    .
    .
  3. Haplodiplosis marginata (Von Roser) (Coutin R. / OPIE)
    Larves en place au contact de la tige A droite, une partie de la gaine a été retirée pour montrer les larves en place. Sur la tige de gauche, on constate la formation de 2 excroissances caractéristiques en forme de selle à l'emplacement des larves.
    .
    .

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie