vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Globodera rostochiensis (Wollenweber), {Globodera pallida (Stone)}
Heterodera rostochiensis

Nematoda, Tylenchida, Heteroderidae .

Nématode à kystes de la pomme de terre, Nématode doré

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
Longtemps considéré comme une seule espèce, le Nématode doré ou Heterodera rostochiensis, est en fait constitué de 2 espèces distinctes rapportées au genre Globodera : G. rostochiensis et G. pallida.
- Le mâle et les larves des 2 sexes sont mobiles, filiformes et mesurent moins de 1 mm de long.
- La femelle, après fécondation, se transforme en une poche sphérique de 0,1 à 0,8 mm de diamètre, résistante, brun doré et remplie d'oeufs, qui fait saillie à la surface des jeunes racines : le kyste (*) (*) .
- Oeufs : le kyste contient 200 à 1 000 oeufs.

[R]Biologie
- Plantes-hôtes : très spécifique, ce Nématode ne parasite que les Solanées, essentiellement la Pomme de terre et la Tomate ainsi que l'Aubergine et quelques plantes spontanées telles que la Morelle douce-amère (Solanum dulcamara) et la Jusquiame (Hyoscyamus niger).
- L'éclosion des oeufs, favorisée par l'humidité et par une substance sécrétée par les racines de la plante-hôte, n'est jamais totale et une partie d'entre eux peut rester à l'état de vie latente pendant de nombreuses années.
- La jeune larve perfore la cuticule des radicelles de la plante-hôte, pénètre dans les tissus et progresse entre les cellules, provoquant la formation de cellules géantes qui entravent la circulation de la sève. Au bout de quelque temps, les mâles sortent des racines tandis que les femelles se rapprochent de la surface, font éclater l'épiderme et restent fixées à l'hôte par la tête.
Mâles et femelles s'accouplent ensuite ; les oeufs se développent et provoquent le gonflement du corps des femelles, qui se transforment en kystes et meurent. Ces kystes se détachent alors et restent dans le sol. Le cycle complet dure de 50 à 70 jours.

[R]Cycle de vie
- 1 génération par an.
- Les oeufs éclosent de façon échelonnée dès que la température atteint 12°C. Les 1ers kystes apparaissent en petit nombre en juin puis en très grand nombre en juillet et août ; leur formation s'arrête en octobre. Les kystes ne se vident généralement pas en 1 seule saison : la sortie des larves s'échelonne sur plusieurs années. En l'absence de la plante hôte, la population ne décroît que de 30% par an et, en cas de forte infestation, celle-ci peut mettre 20 à 30 ans pour disparaître.

[R]Dégâts
- Sous l'influence des sécrétions du Nématode, les tissus du végétal sont modifiés, la circulation de la sève est entravée et les racines brunissent, se ramifient et prennent un aspect buissonnant. La croissance de la Pomme de terre est ralentie, les feuilles inférieures se fanent et meurent ; les feuilles supérieures se décolorent et présentent des taches brunes en bordure des folioles. La plante reste chétive et peu productive.
- Dans les champs, les attaques se manifestent sous forme d'îlots (*) .


[R]Noms communs
DE: Kartoffelzystenälchen ES: Nematodo de la patata FR: Nématode à kystes de la pomme de terre, Nématode doré IT: Nematode dorato della patata PT: Nemátodo dourado da batateira GB: Potato root nematode

[R] Images

  1. Globodera rostochiensis (Wollenweber) (SHELL)
    Attaque sur tubercules de Pomme de terre Les kystes du Nématode sont visibles à la surface du tubercule.
    .
    .
  2. Globodera rostochiensis (Wollenweber) (INRA Antibes)
    Dégâts sur Pomme de terre
  3. Globodera rostochiensis (Wollenweber) (INRA Antibes)
    Jeune kyste Piqué dans une radicelle de Pomme de terre.
    .
    .
  4. Globodera rostochiensis (Wollenweber) (BASF)
    Kystes sur racines de Pomme de terre

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie