vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie

.
Euphyllura olivina (Costa)
Insecta, Homoptera, Psyllidae .

Psylle de l'olivier

Description, Biologie, Cycle de vie, Dégâts, Noms communs, Images


[R]Description
- Adulte : Psylle assez petit, long d'environ 2,5 mm, bossu, la tête penchée en avant, et d'aspect robuste, avec les ailes repliées en toit sur le dos. Il saute avant de voler. Il possède des ailes puissantes, à la nervation caractéristique. Teinte générale vert clair, avec les pattes antérieures tirant sur le brun clair.
- Oeuf : à peu près ellipsoïdal, quelque peu pointu à son extrémité antérieure, arrondi à l'autre pôle, avec un pédicelle par lequel il est fiché dans le végétal. Il mesure 0,35 X 0,14 mm. Blanchâtre à la ponte, il devient peu à peu jaune orangé.
- Larve : elle subit 4 mues larvaires, puis la mue imaginale. Sa longueur évolue de 0,4 à 1,5 mm. Elle est couverte d'abondantes sécrétions cireuses filamenteuses. Les 2 derniers stades présentent des ébauches alaires (*) .

[R]Biologie
- L'espèce est strictement inféodée à l'Olivier.
- L'adulte hiverne abrité dans les fentes et les anfractuosités du tronc de l'arbre. Il reprend son activité au printemps et s'accouple.
La femelle pond plus d'1 millier d'oeufs, à raison de 1 à quelques unités chaque fois.
- Longévité : 2 à 3 mois.
- Oeuf : il éclôt au bout de 8 à 12 jours.
- Les larves se nourrissent en prélevant la sève ; elles sécrètent un abondant miellat, sur lequel peut se développer la fumagine. L'état larvaire dure 24 à 35 jours.

[R]Cycle de vie
- Dans la plupart des cas, E. olivina a 2 générations printanières et 1 automnale. Une 4e génération, facultative, peut se développer en fin d'année.
- Une 1ère génération se développe en mars-avril ; elle engendre une seconde, en mai-juin, laquelle se porte sur les inflorescences et les boutons floraux. Les individus de cette 2e génération entrent en repos estival quand la température dépasse 27°C.
L'activité reprend début septembre, lorsque les jours rafraîchissent. Les adultes pondent, donnant naissance à la 3e génération. Ce sont les adultes de cette génération d'automne qui hiverneront.

[R]Dégâts
Les individus de la 2e génération installés sur les hampes florales se montrent les plus nuisibles, car ils prélèvent la sève nécessaire au développement des fruits.
Les colonies larvaires dépassant 7 à 8 individus par hampe sont dangereuses ; au seuil de 20 larves par hampe, la récolte est diminuée de 50 à 60%.
Les filaments cireux donnent à l'arbre attaqué un aspect caractéristique (*) , (*) . La fumagine qui se développe sur le miellat aggrave la situation.
La lutte contre ce ravageur demande d'intervenir de façon précoce.


[R]Noms communs
DE: Ölbaumblattfloh ES: Algodón del olivo, Pulgón blanco del olivo FR: Psylle de l'olivier IT: Cotonello dell'olivo PT: Algodão da oliveira, Psylla da oliveira GB: Olive psyllid

[R] Images

  1. Euphyllura olivina (Costa) (Daumal J. / INRA Antibes)
    Sécrétions et dégâts sur Olivier Sur boutons floraux.
    .
    .
  2. Euphyllura olivina (Costa) (Evaristo N. / EAN)
    Rameau d'Olivier infesté
  3. Euphyllura olivina (Costa) Oeuf et larves (in Arambourg (Entomologie oléïcole))

Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie