vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Chou


[R] Brassica oleracea L. (Brassicaceae).
En: Cabbadge ; De: Kopfkohl ; Es: Col ; It: Cavolo ; Pt: Couve.
- On distingue plusieurs variétés de Choux, utilisés en alimentation animale ou humaine : Choux verts, Choux pommés, Choux-navets, Chou de Bruxelles (var. gemmifera), Chou-fleur (var. botrytis), Chou-rave, ainsi que le Chou de Milan, le Chou à grosses côtes, etc.
- Le Chou vert (var acephala) est une plante à tige dressée non ramifiée, haute de 0,20 à 2 m et terminée par une rosette lâche. Le semis a lieu en mars-avril pour un repiquage en mai et une récolte à partir de septembre. Il est essentiellement cultivé comme plante fourragère.
- le Chou-navet est cultivé pour sa racine ou sa tige (~rutabagas~) développée et consommée comme un légume. Semé de mars à juillet en pépinière, il est repiqué un mois plus tard. La récolte débute en juillet et s'échelonne jusqu'en hiver.
- Les Choux pommés (var. capitata) sont des plantes basses bisannuelles, à tige épaisse, dont les feuilles serrées et imbriquées les unes dans les autres constituent la pomme. Ils sont consommés crus ou cuits. Il existe de très nombreuses variétés différant par leur forme, leur couleur, l'aspect des feuilles, leur calendrier cultural et leur utilisation. Le semis s'effectue en pépinière ou en place, parfois sous serre. Le repiquage s'effectue 4 à 6 semaines plus tard, au stade 5-6 feuilles.
- Le Chou-rave (var. gonguloides) présente une tige courte et tubéreuse, de 15 à 20 cm de diamètre au niveau du sol. Le semis s'effectue vers le 15 mai. les principaux pays producteurs européens sont l'Allemagne et l'Italie.
- Le Chou de Milan (var. sabauda) présente des feuilles cloquées et est semé sous abri au printemps.
- Le Chou à grosses côtes (var. tronchuda) présente une tige courte, des feuilles entières à nervures épaisses et charnues. La culture est mise en place à la fin de l'été et la récolte a lieu vers la fin de l'hiver.
.
- Maladies : des dégats sérieux peuvent être occasionnés par des champignons (Phoma, Mildiou, Hernie due à Plasmodiophora brassicae, Alternarioses : Alternaria brassicae, A. brassicicola) ou par des virus (CaMV : Mosaïque du chou-fleur, TurMV : Mosaïque du navet).
.
- Principaux ravageurs européens : Plusieurs espèces de Nématodes s'attaquent aux racines, tel que le Nématode des crucifères (Heterodera schachtii). Le Charançon gallicole du chou (Ceuthorhynchus pleurostigma), le Gros Charançon de la tige du colza (C. napi) attaquent les racines, les collets et les tiges, ainsi que la Mouche du chou (Delia radicum) et le Baris des crucifères, Baris laticollis (Marsham), Col., Curculionidae.
Sur feuilles, on rencontre diverses espèces de Pucerons tels que le Puceron cendré du chou (Brevicoryne brassicae) et le Puceron vert du pêcher (Myzus persicae).
La Piéride du chou (Pieris brassicae), la Noctuelle du chou (Mamestra brassicae), la Noctuelle gamma (Autographa gamma) et la Pyrale des crucifères, Evergestis forficalis (L.), Lep., Pyralididae, se nourrissent des feuilles.

[R] Images


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

Consulter HYP3 : HYPP Phytopathologie.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie