vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Colza


[R] Brassica napus De Candolle var. oleifera (Brassiceae).
En: Rape ; De: Raps ; Pt: Colza ; Es: Colza ; It: Colza.
.
- Plante annuelle, à fleurs jaunes en grappe (*) .
- Les fruits sont des siliques renfermant de petites graines riches en lipides, utilisées pour la production d'huile. Le Colza est aussi cultivé comme fourrage vert.
- Le Colza est semé à l'automne et développe, avant l'hiver, une racine en pivot et une rosette d'une vingtaine de feuilles. La montaison se déroule à la reprise de végétation (printemps). La floraison commence alors que la montaison n'est pas terminée et s'étale sur une période de plus d'un mois.
- Les stades phénologiques, distingués dans cette base, sont : levée, plantule, rosette, montaison, floraison et maturité (*) .
- Le Colza oléagineux : les variétés d'hiver sont les plus cultivées. Les graines sont récoltées les plus sèches possible.
Après extraction de l'huile, les résidus riches en protéines sont transformés en tourteaux et utilisés pour l'alimentation animale. Le Colza oléagineux a un débouché éventuel dans la production de biocarburants.
- Le Colza fourrager est beaucoup moins cultivé ; on distingue les variétés d'hiver consommées au printemps et les variétés d'été.
.
- Le Colza souffre de la concurrence des mauvaises herbes, et notamment des Graminées, grosses consommatrices d'azote. Des traitements herbicides sont indispensables.
.
- Maladies : il y a eu récemment une évolution dans l'ordre d'importance économique des maladies du Colza par rapport aux variétés actuellement cultivées. Actuellement (1995) les problèmes, uniquement fongiques, sont dans l'ordre décroissant d'importance : Cylindrosporium concentricum, Pseudo-cercosporella capsellae, la Pourriture blanche (Sclerotinia sclerotiorum) accompagnée de Botrytis cinerea, Phoma lingam, l'Alternaria (Alternaria brassicae), le Mildiou (Peronospora brassicae), l'Oïdium (Erisiphe polygoni) et la Hernie (Plasmodiophora brassicae), qui se répartissent sur toute la période végétative du Colza depuis le stade rosette jusqu'au stade maturité.
.
- Principaux ravageurs européens : ils sont très nombreux et impliquent des traitements importants en relation avec les avertissements agricoles. L'Altise d'hiver du colza (Psylliodes chrysocephala) et l'Altise noire des crucifères (Phyllotreta atra) attaquent les jeunes plantes.
Le Méligèthe du colza (Meligethes aeneus) et le Méligèthe des Crucifères (Meligethes viridescens) attaquent les boutons floraux et peuvent occasionner d'importants dégâts au printemps, notamment sur Colza d'hiver. Le Gros Charançon de la tige du Colza (Ceuthorhynchus napi), le Charançon des siliques du colza (C. assimilis) et la Cécidomyie des siliques des crucifères (Dasineura brassicae) attaquent les siliques. Le Puceron cendré du chou (Brevicoryne brassicae) peut provoquer l'avortement des fleurs et un échaudage.
La Petite Limace grise (Deroceras reticulatum), la Mouche du chou (Delia radicum) sont aussi des ravageurs préjudiciables.
De nombreux autres ravageurs peuvent occasionner de moindres dégâts. Le Puceron vert du Pêcher (Myzus persicae) et le Puceron noir de la Fève (Aphis fabae) déforment les feuilles. Le Pigeon ramier (Columba palumbus) se nourrit des feuilles. Le Charançon du bourgeon terminal, C. picitarsis Gyllenhal, Col., Curculionidae détruit le bourgeon terminal au moment de la montaison.

[R] Images

* Colza (Minost C.)
1: plantule.
a: cotylédons; b: 1ères feuilles.
2: tige fleurie.
a: feuille; b: fleurs jaunes disposées en grappe; c: fruit (silique).

* Stades phénologiques du Colza (Minost C.)
A: levée; B: plantule; C: rosette; D: montaison; E: floraison; F: maturité.


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

Consulter HYP3 : HYPP Phytopathologie.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie