vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Pêcher


[R] Prunus persicae Miller (Rosaceae).
En: Peach ; De: Pfirsichbaum ; Pt: Pessegueiro ; Es: Melocotonero ; It: Pesco.
- Arbre fruitier, haut de 2 à 5 m, à fleurs roses, à floraison précoce, dont la culture est concentrée dans les régions méridionales.
- Le fruit (pêche), principalement consommé frais, est une drupe presque sphérique (*) . La récolte, manuelle, a lieu en été ; les fruits, fragiles, sont rapidement placés en chambre froide.
- Les principaux pays producteurs européens sont l'Italie, la Grèce, l'Espagne et la France.
- Il existe de très nombreuses variétés, comprenant des pêches à chair jaune et des pêches à chair blanche. On distingue aussi les pêches proprement dites, avec la peau duveteuse, des brugnons (peau lisse et noyau adhérent) et des nectarines (peau lisse et noyau libre).
- Le Pêcher est cultivé soit en plein vent, notamment dans les vignes d'Europe, soit en espalier. Un verger peut produire pendant 15 à 20 ans.
- La multiplication se fait par semis ou par voie végétative. On utilise comme porte-greffe un Pêcher, un Prunier ou encore un hybride Pêcher x Amandier.
- La connaissance des stades phénologiques permet de mieux raisonner la surveillance et la lutte phytosanitaires (*) .
.
- Maladies : les plus redoutables sont la Cloque (Taphrina deformans), le Chancre à Fusicoccum (Fusicoccum amygdali), les Monilioses (Monilia laxa,M. fructigena) et le Dépérissement bactérien (Pseudomonas syringae), la Sharka (Maladies à virus transmise par des Pucerons) et le Chancre à Cystopora (surtout Cytospora cincta et secondairement C. leucostoma) qui prend de l'importance dans les zones septentrionales. Vis-à-vis de la Sharka, il est recommandé de n'utiliser que des plants certifiés.
.
- Principaux ravageurs européens : les ravageurs les plus importants sont communs aux arbres fruitiers à pépins et à noyaux. Le plus préjudiciable reste la Tordeuse orientale du pêcher (Cydia molesta), ainsi que les Pucerons : le Puceron vert du pêcher (Myzus persicae), le Puceron cigarier du pêcher (Myzus varians), le Puceron brun du prunier (Brachycaudus prunicola), le Puceron farineux du prunier (Hyalopterus pruni) et le Puceron noir du pêcher (Brachycaudus persicae).
Le Péritèle gris, Peritelus sphaeroides (Germar), Col., Curculionidae, et le Phyllobe, Phyllobius oblongus (L.), même famille, attaquent les feuilles. Enfin, la Petite mineuse du pêcher (Anarsia lineatella) attaque les jeunes pousses et les fruits. Le Thrips du pêcher (Thrips meridionalis) attaque les fleurs.

[R] Images

* Pêcher (Minost C.)
1a: feuille étroite, allongée (10-15 cm), aiguë, dentée et à pétiole court; 1b: fleur; c: pêche (drupe).
2a: pédoncule; 2b: chair; 2c: noyau.

* Stades phénologiques du Pêcher (Minost C.)
A: bourgeon d'hiver; B: bourgeon gonflé; C: on voit le calice; D: on voit la corolle; E: on voit les étamines; F: fleur ouverte; G: chute des pétales; H: fruit noué; I: jeune fruit.


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

Consulter HYP3 : HYPP Phytopathologie.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie