vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Noyer


[R] Juglans regia L. (Juglandaceae).
En: Walnut ; De: Nußbaum ; Pt: Nogueira ; Es: Nogal ; It: Noce.
.
- Arbre de grande taille pouvant atteindre 20 à 25 m, largement cultivé en Europe.
- Le fruit, qui parvient à maturité en automne, est une drupe dont la chair verte et coriace (le brou) est inconsommable (*) . L'amande, appelée cerneau, est consommée comme fruit frais ou sec et peut être utilisée pour la confection d'huile alimentaire. Il est aussi cultivé pour son bois, très dur et très recherché.
- Les principaux pays producteurs européens sont l'Italie et la France.
- Les Noyers sont multipliés par semis, plantés pendant le repos végétatif, vers l'âge de 6 ans, puis greffés. La récolte se fait en automne.
- Ils commencent à produire vers 6 ans, sont adultes à 25-40 ans et peuvent donner des fruits jusqu'à 70 ans.
- Le Noyer est très sensible aux gelées printanières.
.
- Maladies : l'Encre (Phytophtora cambivora, P. cinnamomi et P. cactorum) et surtout le Pourridié (Armillaria mellea et Rosellinia necatrix) sont à l'origine de la disparition de nombreux arbres âgés dans la noyeraie traditionnelle où les plantations successives ont été effectuées en utilisant comme porte-greffe le Noyer commun, espèce particulièrement sensible à ces deux maladies racinaires.
La Bactériose (Xanthomonas campestrispv.juglandis) est susceptible de provoquer des chutes importantes de fruits et entraîner ainsi une baisse très importante de la production dans les vergers denses et vigoureux.
.
- Principaux ravageurs européens : le Carpocapse des pommes et des poires (Cydia pomonella) et la Cochenille rouge du poirier (Epidiaspis leperii) sont les plus importants.
La Cochenille virgule du Pommier (Lepidosaphes ulmi) et le Lecanium du cornouiller et de la Vigne (Eulecanium corni) forment des croûtes sur le tronc et les branches. Le Xylébore disparate (Xyleborus dispar) et la Zeuzère (Zeuzera pyrina) attaquent le bois. La Teigne du noyer, Caloptilia roscipennella Hübner, Lep., Gracillariidae provoque un enroulement des feuilles.
Le (Chromaphis juglandicola), le Gros puceron du noyer, Callaphis juglandis (Goeze), Hom., Callaphididae, l'Acarien rouge (Panonychus ulmi) et le Phytopte du noyer, Eriophyes unguiculatus (Canestrini), Ac. Phyllocoptidae, attaquent les feuilles.

[R] Images

* Noyer (Minost C.)
1a: feuille épaisse, portée sur un long pétiole, composée de 2 à 4 paires de folioles et d'un foliole terminal; 1b: chaton pendant portant les fleurs mâles; 1c: fruit: noix (drupe); 1d: noix contenant l'amande, débarrassée du brou.
2a: épiderme; 2b: brou; 2c: coquille; 2d: amande = cerneau.


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

Consulter HYP3 : HYPP Phytopathologie.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie