vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie
.
.
.

Pommier


[R] Malus domestica Borkhausen (Rosaceae).
En: Apple ; De: Apfelbaum ; Pt: Macieira ; Es: Manzano ; It: Melo.
.
- Arbre fruitier, de 4 à 10 m, épineux à l'état sauvage. Le Pommier commun, non épineux se rencontre à l'état.
spontané dans les haies (*) .
- Le Pommier est l'arbre fruitier le plus cultivé dans les zones tempérées depuis la plus haute antiquité. Il existe actuellement un très grand nombre de variétés.
- Il est cultivé pour ses fruits à pépins (Pommes), consommés comme fruit de bouche ou utilisés pour la confection du cidre. La conservation des fruits a évolué et les conditions en sont de plus en plus perfectionnées et soigneusement contrôlées (conservation en chambre froide et en atmosphère modifiée).
- Les principaux pays producteurs européens sont l'Allemagne, l'Italie, la France, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce et la Belgique.
- Sujet d'une arboriculture intensive, des espèces très pollinisatrices, telles que la Reine des reinette, la Golden delicious et les variétés rouges, doivent être présentes dans tout les vergers.
- La productivité est maximale entre 10 et 15 ans.
- Beaucoup de ravageurs et de maladies sont liés à un stade phénologique précis du Pommier, qu'il importe de bien savoir repérer pour mieux raisonner la surveillance et la lutte phytosanitaires (*) .
- Il est reproduit par semis, mais surtout par greffage, sur franc ou sur porte-greffes multipliés par marcottage ou bouturage.
.
- Maladies : les principales maladies fongiques qui atteignent le Pommier sont la Tavelure (Venturia inaequalis), l'Oïdium (Podosphaera leucotricha) et le Chancre du collet (Phytophtora cactorum).
Les maladies à virus sont moins à redouter depuis que les plants certifiés apportent une garantie vis-à-vis de la Maladie du bois souple (due à un mycoplasme), la Mosaïque du Pommier, la Maladie des proliférations et la Maladie des taches liégeuses ou Russet ring.
.
- Principaux ravageurs européens : communs aux arbres fruitiers à pépins et à noyaux.
De nombreux autres ravageurs sont communs avec le Poirier : la Cochenille virgule du pommier (Lepidosaphes ulmi), la Cochenille ostréiforme (Quadraspidiotus ostraeiformis) et la Cochenille jaune des arbres fruitiers (Quadraspidiotus piri) colonisent les rameaux.
La Tordeuse rouge des bourgeons (Spilotona occellana), le Puceron vert migrant du pommier (Rhopalosiphum insertum) et le Puceron vert non migrant du pommier (Aphis pomi) attaquent les feuilles. La Sésie du pommier (Synanthedon myopaeformis) creuse le bois.
Enfin, on rencontre de nombreux ravageurs spécifiques : le Puceron lanigère du pommier (Eriosoma lanigerum) sur les racines ou les plaies du tronc ; l'Hoplocampe du pommier (Hoplocampa testudinea) détruit les bourgeons floraux. On note aussi des dégâts de Puceron cendré du pommier (Dysaphis plantaginea), de l'Hyponomeute du pommier (Yponomeuta malinellus). Le Cémiostome du pommier (Leucoptera malifoliella) creuse des mines dans les feuilles.
Enfin, sur fruits, les principaux dégâts sont dûs à l'Hoplocampe du pommier (Hoplocampa testudinea).

[R] Images

* Rameau de Pommier et coupe du fruit (Minost C.)
1: rameau de Pommier.
a: feuille; b: fleur; c: fruit: pomme.
2: coupe longitudinale d'une pomme.
a: pédoncule; b: cuvette pédonculaire; c: parenchyme cortical (chair); d: coeur; e: loge ovarienne; f: pépins; g: cuvette oculaire ou oeil.

* Stades phénologiques du Pommier (Minost C.)
A: bourgeon d'hiver; B: début de gonflement; C,C3: gonflement apparent; D,D3: apparition des boutons floraux; E,E2: les sépales laissent voir les pétales; F: première fleur; F2: pleine floraison; G: chute des premiers pétales; H: chute des derniers pétales; I: nouaison; J: grossissement des fruits.


Voir cette fiche en anglais

Consulter HYPPZ en ligne : Espèces (nom scientifique), Ravageurs (noms communs), Glossaire, Cultures.

Consulter HYP3 : HYPP Phytopathologie.

vers la page d'accueil de
HYPP Zoologie