vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Verticillium dahliae Klebahn x Artichaut

Mycologia, DEUTEROMYCOTINA, HYPHOMYCETALES, MONILIACEAE .

Cultures attaquées: Artichaut .


[R]Noms communs :

Verticilliose

Cette maladie a été signalée en France, Italie, Grèce, Israel.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Maladie reconnaissable par ses aspects macroscopiques.
Observation des microsclérotes à la loupe binoculaire.
Isolement sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
Les plantes malades sont atteintes de rachitisme, et les feuilles jaunissent, s'enroulent et se déssèchent partiellement ou totalement, à commencer par les plus externes.
Parfois, atrophie des capitules dont la production sera maigre ou nulle.
En coupe transversale, les tiges, les côtes et les racines principales montrent un brunissement prononcé des vaisseaux du bois.

[R]Biologie
Le champignon peut se conserver comme parasite sur hôtes cultivés ou spontanés ou comme saprophyte dans les débris des plantes atteintes.
Il peut être enfoui très profondément et rester viable dans le sol pendant plusieurs années, grâce à la formation de microsclérotes.
La dissémination est réalisée par les conidies transportées par l'eau ou par les animaux vecteurs, ou par l'emploi de sol contaminé. Le champignon pénètre dans l'hôte au travers de lésions au niveau des racines et s'implante dans les vaisseaux ligneux qu'il colonise même à partir de fragments d'hyphes transportés par la sève.
L'action toxique se répercute non seulement sur le système conducteur mais aussi au niveau métabolique.

[R]Epidémiologie
Des températures douces (optimum de développement de l'agent pathogène : 22 à 24 C.) et des réserves en eau du sol insuffisantes, constituent des facteurs favorables à la maladie.

[R]Traitement
Pratiquer des rotations longues avec des cultures résistantes (Graminées).
Veiller à l'état sanitaire du sol et des plant-mères.
N'employer que des oeilletons (ou autre matériel de propagation) sains ou désinfectés.
Eloigner et détruire les débris de plantes atteintes. Eliminer les adventices, hôtes possibles du parasite.
La désinfection du sol, bien que coûteuse, peut être très utile.

[R]Confusion possible
le flétrissement dû au stress hydrique mais dans ce cas la plante se rétablit lors de la reconstitution des réserves en eau.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie