vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Ustilago nuda (Jens.) Rostr.
Ustilago segetum (Bull.) Roussel var. tritici (Pers.) Brunand

Mycologia, BASIDIOMYCOTINA, USTILAGINALES, USTILAGINACEAE .

Cultures attaquées: Blé, .


[R]Noms communs :

Charbon du Blé et de l'Orge

Dans le monde entier. Cependant il se trouve surtout sous les climats humides et tempérés.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
L'attaque de la semence peut être démontrée (en laboratoire spécialisé) par la coloration du mycélium dans l'embryon.

[R]Description
Les plantules attaquées ont une croissance affectée, le taux de levée est réduit, le système radiculaire est moins développé, le manque de résistance face au froid est accru. Le tallage est en retard, les plantes attaquées n'atteignent pas la taille normale, la longueur du rachis est réduite. La plupart du temps, la taille du grain provenant de semences attaquées est petite. Toutes les pièces florales, y compris les glumes, deviennent brun-noirâtre. Au début, elles sont recouvertes d'une enveloppe gris-blanchâtre. Celle-ci se déchire ensuite et libère une masse de téleutosporespores foncées.
Après la dispersion des spores, les rachis apparaissent dépouillés, légèrement noircis. Ceux-ci restent dans une position verticale rigide et dépassent, à leur maturité, les épis sains inclinés. L'attaque peut apparaître avant l'épiaison sous forme d'une coloration jaune de la feuille supérieure, des tumeurs et stries sur les feuilles supérieures sont rares. Les pertes de récolte sont estimées à 2 p.cent mais peuvent atteindre, dans des cas isolés, 20 à 50 p.cent.

[R]Biologie
Sur les épis attaqués, se forment un grand nombre de spores sphériques brunâtres couvertes de fines papilles les chlamydospores.
Pendant la période de floraison, les chlamydospores sont libérées par les mouvements de l'air et atteignent les épis. Normalement, seuls les spores du charbon qui atteignent les fleurs ouvertes parviennent à se développer.
Elles germent et un mycélium ramifié et infectieux se développe. Les hyphes colonisent le péricarpe de l'ovaire et les différentes parties de l'embryon. Ce processus dure de 18 à 33 jours. Quand le grain mûrit, le mycélium intracellulaire entre dans un stade de repos. Il peut se conserver plusieurs années dans le grain. Avec la germination du grain,.
l'agent pathogène est activé. Il progresse dans des ramifications latérales et dans l'ébauche de l'épi, pendant l'élongation. Dans l'ébauche florale, se forment des hyphes fortement ramifiées et grossies, qui deviennent les spores du charbon.

[R]Epidémiologie
La température optimale pour la germination des spores se situe entre 18 et 20 C. pour l'Orge, et 20 à 26 C .
pour le Blé. La température minimale de germination de spores est de 5 C pour les deux cultures. et le maximun de 30 C. pour l'orge et 35-37 C. pour le blé.
Un temps humide pendant la floraison augmente le risque de contamination. Le moment le plus propice à la contamination se situe entre le 2ème et le 5ème jour de la floraison.
Plus le foyer de l'épidémie est proche, plus le risque de contamination est élevé : dans le sens du vent, elle se propage jusqu'à 150 m, dans le sens contraire jusqu'à 60 m. L'inoculum peut subsister dans un champ pendant 3 à 4 semaines; l'émission des spores dure de 10 à 12 jours et correspond, en règle générale, à la période de floraison.

[R]Traitement
Cultiver des variétés résistantes.
Utiliser des semences saines.
Pratiquer des semis tardifs en automne ou précoces au printemps, pour décaler le stade de floraison Traiter à l'aide de fongicides systémiques.

[R]Confusion possible
.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie