vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Mycosphaerella graminicola (Fuckel) Schöter

Mycologia, ASCOMYCOTINA, DOTHIDEALES .

Cultures attaquées: Blé, .


[R]Noms communs :

Septoriose

Répartition géographique très différente suivant les régions d'Europe.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
.

[R]Description
A tous les stades de développement, on peut distinguer sur les feuilles des lésions de couleur vert clair au début, jaunâtre à brun-rouge par la suite, d'abord de forme ronde à ovale puis plus tard de forme allongée. Elles sont limitées par les nervures et s'élargissent rapidement en longues taches marron clair d'environ 1 cm. Sur les bordures de feuilles, elles se rejoignent de temps en temps pour former des bandes. Les chaumes et les glumes ne sont que rarement attaqués. Les lésions sont souvent mouchetées, par la formation de nombreuses pycnides de couleur sombre. Celles-ci sont disposées en rang le long des nervures. Le tissu foliaire jaunit et dépérit en commençant par l'extrémité du limbe.
Sur les céréales d'hiver, au début de l'automne peuvent apparaître des nécroses sur les feuilles les plus basses.
Une attaque de l'épi est rare, mais l'ampleur des dégâts sur feuilles peut provoquer une perte allant jusqu'à 20% de la récolte.

[R]Biologie
La conservation du champignon a lieu dans les résidus de cultures restés sur la surface du sol. Sous l'action de la lumière du jour (optimum 8000 lux), le champignon pénètre dans le tissu foliaire par les stomates. La croissance du mycélium ainsi que la production des pycnides sont aussi stimulées par la lumière. Les pycnides de couleur allant du jaune au marron foncé, sont profondément instalées dans les tissus attaqués et contiennent les pycnidiospores. Quelquefois des microconidies unicellulaires arquées apparaissent.
La dissémination des spores sur les populations a lieu, comme pour Septoria nodorum , par l'intermédiaire des pluies.
Des infections par l'Oïdium augmentent la réceptivité du Blé et de l'Orge à la Septoriose.
Les Graminées sauvages sont, surtout pour le Blé, une source d'inoculum.

[R]Epidémiologie
Un taux élevé d'humidité relative est continuellement nécessaire pour provoquer la sporulation du champignon.
La quantité d'inoculum sur les débris végétaux contribue à l'importance de l'attaque de la culture suivante. Pour réaliser la contamination, une durée minimale d'humidité de 15 heures sur les feuilles et une température supérieure à 12 C.sont nécessaires. Une attaque sévère apparaît lors de pluies prolongées (35 heures), suivies d'un taux élevé ininterrompu (48 heures) de forte hygrométrie de l'air. Cela favorise la formation de pycniospores, leur sortie des pycnides, la dissémination, le développement de l'infection et l'extension des lésions.

[R]Traitement
Enfouir les restes de chaumes.
Supprimer les repousses de Céréales sourtout entre deux cultures.
Utiliser des semences saines de variétés tolérantes.
Pratiquer une bonne rotation des cultures.
Fertiliser correctement les sols.
Renoncer aux réducteurs de chaumes.
Traiter avec des fongicides appropriés.

[R]Confusion possible
.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie