vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary x Artichaut
Sclerotinia libertiana Fuckel,

Mycologia, ASCOMYCOTINA, HELOTIALES, SCLEROTINIACEAE .

Cultures attaquées: Artichaut .


[R]Noms communs :

Pourriture blanche

Cette maladie est présente dans tous les pays où l'Artichaut est cultivé.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Sclérotes et mycélium sont visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
Flétrissement des feuilles extérieures qui jaunissent, se couchent sur le sol et enfin se dessèchent. Puis les feuilles intérieures et celles, plus jeunes du coeur, se ratatinent et se dessèchent.
Au niveau du collet, on voit une pourriture de la partie basale des pétioles et des tissus de la souche. Cette pourriture peut descendre dans l'appareil racinaire.
Un mycélium dense, blanc, apparaît à la surface des parties atteintes, et rapidement de gros sclérotes noirs se forment, même dans les tissus médullaires en voie de destruction. A la suite de la mort de la tige principale, la plante émet des rejets qui meurent à leur tour et ainsi de suite jusqu'à épuisement des bourgeons, de sorte que les cultures paraissent constituées de plantes d'âges différents et montrent des zones plus ou moins étendues de sol nu.

[R]Biologie
Le champignon peut survivre pendant plusieurs années dans le sol, sous forme mycélienne saprophyte, ou sous forme de sclérotes. En conditions favorables, ceux-ci germent pour donner des apothécies dans lesquelles se forment des asques libératrices d'ascospores. Ces dernières sont à l'origine des infections primaires. D'autres infections peuvent également prendre naissance à partir du mycélium du sol.

[R]Epidémiologie
Les attaques sont favorisées par des températures relativement élevées (22 à 25 C.) et de fortes hygrométries (80 p. cent d'humidité relative) et sont plus fréquentes dans des sols meubles et riches en matières organiques.

[R]Traitement
Pratiquer des rotations appropriées.
Enlever et détruire les débris végétaux de cultures atteintes.
Eviter de forcer la culture par une fumure azotée trop forte, des buttages anticipés et des irrigations trop fréquentes.
Traiter le collet si nécessaire.

[R]Confusion possible
Confusion possible avec les pourritures du collet dues à Sclerotiorum rolfsii et à Rhizoctonia solani .

[R] Images

  1. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (COURTILLOT M., INRA)
    Pourriture blanche Apothécies (carpophores) de Sclerotinia sclerotiorum à maturité sur un sclérote.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie