vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary x Tournesol
Sclerotinia libertiana Fuckel,

Mycologia, ASCOMYCOTINA, HELOTIALES, SCLEROTINIACEAE .

Cultures attaquées: Tournesol .


[R]Noms communs :

Pourriture blanche

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Sclérotes et mycélium sont visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
Depuis la formation du bouton floral jusqu'au stade de fin floraison du Tournesol, des plantes fanent dans la culture. A partir de la floraison, sur feuille, pétiole et tige apparaît une décoloration puis un ramolissement des organes atteints ; un mycélium blanc et dense les colonise et est souvent observable à l'extérieur de la tige où il se condense en certains points avant de former des sclérotes ; A ce niveau de moindre résistance des tissus, la tige peut casser et verser.
A maturité, sur la face fleurie du capitule apparaissent des taches translucides ; le mycélium blanc et dense se condense ici en grille de sclérotes. L'intégralité des tissus du capitule est désagrégée par l'agent pathogène. Ne vont subsister que les fibres libéro-ligneuses du sommet de la tige, non attaquées, donnant à celui-ci un aspect de fouet.

[R]Biologie
Ce champignon est inféodé à la parcelle. Il se conserve sous forme de sclérotes et de mycélium libre dans le sol.
Il est également véhiculé par les lots de semences où il se trouve le plus souvent sous forme de sclérotes mais peut également subsister sous forme de mycélium sur les couches superficielles des akênes.
Lorsque les sclérotes se trouvent au contact direct des racines, ils peuvent germer et coloniser la plante au niveau du pivot, du collet ou de la base de la tige. Le plus souvent les sclérotes situés dans les couches supérieures du sol (entre 3 et 5 cm de profondeur) germent sous forme d'apothécies. Ces dernières produisent des asques qui libèrent des ascospores. Les ascospores se déposent sur tous les organes des plantes situées à proximité des foyers d'apothécies.

[R]Epidémiologie
42 heures d'eau libre sur la face fleurie du capitule sont nécessaires pour qu'il y ait contamination de ces inflorescences.

[R]Traitement
Eviter les rotations trop fréquentes en Oléo-protéagineux.
Une visite au champ avant le semis permet de se renseigner sur l'infestation de la parcelle (les sclérotes, lorsqu'ils sont en grand nombre, sont visibles sur la terre nue).
Eviter l'irrigation pendant la floraison.
Ramasser les grilles de sclérotes après une épidémie.
Utiliser des semences saines d'une variété tolérante.

[R]Confusion possible
le Botrytis cinerea sur tige et capitule.
Avec les sclérotes de Sclerotinia trifoliorum et même ceux de B.cinerea mais ces derniers n'ont pas de medulla, ce qui est observable sur une coupe transversale du sclérote.
Avec une attaque bactérienne mais la couleur de l'attaque par le S. sclerotiorum est plus claire.
Le S. sclerotiorum est d'autre part souvent masqué par le B. cinerea dont l'installation secondaire et la sporulation stoppent la colonisation.

[R] Images

  1. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (COURTILLOT M., INRA)
    Pourriture blanche Apothécies (carpophores) de Sclerotinia sclerotiorum à maturité sur un sclérote.
  2. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (LAMARQUE C., INRA)
    Pourriture blanche sur Tournesol Contamination secondaire d'une feuille d'un pied de Tournesol par une plante voisine atteinte précédemment de Pourriture blanche.
  3. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (LAMARQUE C., INRA)
    Pourriture blanche sur Tournesol Capitule de Tournesol montrant ses fibres libéro-ligneuses après désagrégation par la Pourriture blanche.
  4. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (SLAGMULDER C., INRA)
    Pourriture blanche sur Tournesol Formation de sclérotes de Sclerotinia sclerotiorum au niveau d'un noeud d'une tige de Tournesol par agrégation de mycélium.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie