vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary x Colza
Sclerotinia libertiana Fuckel,

Mycologia, ASCOMYCOTINA, HELOTIALES, SCLEROTINIACEAE .

Cultures attaquées: Colza .


[R]Noms communs :

Pourriture blanche

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Sclérotes et mycélium sont souvent visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
A la fin de l'hiver ou à la reprise de végétation, les feuilles de la rosette peuvent devenir molles et translucides puis se recouvrir d'amas mycéliens blancs, compacts, souvent disposés le long du pétiole : ce sont des sclérotes en formation.
Au printemps, les feuilles en contact avec le sol sont susceptibles d'être infectées ; dans ce cas, l'infection gagne la tige et la plante peut alors disparaître. Ceci ne se rencontre que dans les parcelles fortement infestées, présentant un grand nombre de sclérotes dans le sol et du mycélium libre en surface.
Au collet de certaines plantes, un amas mycélien blanc témoigne d'une attaque au niveau des racines. La colonisation des tissus envahit le collet qui présentera ultérieurement des symptômes d'échaudage et pourra verser.
Au cours de la floraison, des taches décolorées apparaissent au niveau d'un ou plusieurs noeuds. Au niveau de ces noeuds attaqués apparaît parfois du mycélium caractéristique et des sclérotes ; La tige fendue montrera le plus souvent un chapelet de sclérotes du diamètre de la lumière centrale laissée par la destruction des tissus médullaires.

[R]Biologie
Le sclérote est l'organe de conservation et de dissémination passive du champignon. Les sclérotes sont capables soit de germer directement sous forme mycélienne (attaque racinaire visible au collet), soit de donner naissance à des fructifications appelées apothécies situées à la surface du sol. Les ascospores qu'elles libérent se déposent sur toutes les parties de la plante mais ne peuvent germer que sur les pétales. Ces derniers tombent tout infectés sur les feuilles qu'ils contaminent à leur tour. La colonisation par le mycélium envahit le pétiole puis la tige au niveau du noeud correspondant.

[R]Epidémiologie
La contamination par les ascospores, la plus redoutée pour le Colza, dépend de trois facteurs simultanés : .
- La présence d'inoculum sous forme de sclérotes dans la parcelle ;.
- Le stade floraison de la culture (début de chute des pétales) ;.
- Une succession de conditions climatiques favorables (la germination des sclérotes sous forme d'apothécies a lieu à partir de 5 C. Il faut un minimum de 92 p. cent d'humidité relative pour que les ascospores germent sur les pétales. Les pluies fines et brouillards doivent intervenir pour permettre une bonne adhérence du pétale sur la feuille.).

[R]Traitement
Pratiquer des rotations excluant les cultures sensibles.
Eviter les fortes densités de semis et réduire la fumure azotée.
Traitement chimique préventif dans les parcelles à risques au stades F1, F2 du Colza.
Traitement curatif en conditions favorables à la contamination (pétales collés sur les feuilles, humidité relative très élevée et persistante, température moyenne supérieure à 12 C. au champ).
Tout traitement est inutile lorsqu'apparaissent les premiers symptômes sur tige.

[R]Confusion possible
des attaques possibles par le Botrytis cinerea qui peut d'ailleurs s'installer secondairement sur une attaque de S. sclerotiorum , masquer ce dernier et même arrêter son évolution.

[R] Images

  1. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (COURTILLOT M., INRA)
    Pourriture blanche Apothécies (carpophores) de Sclerotinia sclerotiorum à maturité sur un sclérote.
  2. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (BASF)
    Pourriture blanche sur Colza Pourriture blanche du Colza à maturité montrant l'attaque des siliques.
  3. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (BASF)
    Pourriture blanche sur Colza Attaque au niveau d'un noeud d'une tige de Colza par la Pourriture blanche.
  4. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (BASF)
    Pourriture blanche sur Colza Verse de tiges de Colza lors d'une attaque par la Pourriture blanche.
  5. Sclerotinia sclerotiorum , Pourriture blanche (LAMARQUE C., INRA)
    Pourriture blanche sur Colza Attaque d'une tige de Colza au niveau d'un noeud par la Pourriture blanche.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie