vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Athelia rolfsii (Curzi) Tu et Kimbrough
Corticium rolfsii Curzi

Mycologia, BASIDIOMYCOTINA, APHYLLOPHORALES, CORTICIACEAE .

Cultures attaquées: Artichaut .


[R]Noms communs :

Pourriture du collet

Cette maladie est présente dans tous les pays où est cultivé l'Artichaut.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Sclérotes et mycélium sont visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
Les symptômes sont les mêmes que ceux provoqués par Sclerotinia sclerotiorum .
Sur les parties atteintes, apparaît un mycélium blanc à accroissement concentrique, sur lequel se forment de nombreux sclérotes globulaires, foncés, de 2-3 mm de diamètre, souvent réunis en groupes.

[R]Biologie
Le champignon peut survivre dans le sol, soit comme mycélium vivant en saprophyte sur diverses matières organiques, soit comme sclérotes qui peuvent rester viables pendant de nombreuses années.
En conditions favorables, les sclérotes reprennent leur activité en formant un mycélium qui pénètre directement dans les tissus tendres non encore lignifiés.

[R]Epidémiologie
Les attaques sont favorisées par des températures élevées (de 25 à 30 C.) et de fortes hygrométries (80 p. cent d'humidité relative), et sont plus fréquentes dans les sols légers.

[R]Traitement
Voir la fiche Pourriture du collet due à Sclerotinia sclerotiorum .

[R]Confusion possible
les pourritures du collet dues à Sclerotinia sclerotiorum et Rhizoctonia solani , souvent coexistantes.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie