vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Thanatephorus cucumeris (A.B. Frank) Donk x Artichaut
Corticium solani (Prill. et Delacr.) Bourdot et Galzin,

Mycologia, BASIDIOMYCOTINA, TULASNELLALES, TULASNELLACEAE .

Cultures attaquées: Artichaut .


[R]Noms communs :

Pourriture du collet

Cette maladie est présente dans tous les pays où est cultivé l'Artichaut.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Mycélium et pseudosclérotes sont visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
Les symptômes sont les mêmes que ceux provoqués par Sclerotinia sclerotiorum .
Sur les parties atteintes, apparaît une moisissure claire, comme une fine toile d'araignée, d'abord blanc-grisâtre puis brun-rougeâtre, parsemée de pseudosclérotes globulaires de 0,5 mm de diamètre.

[R]Biologie
Le champignon peut survivre dans le sol, soit comme mycélium vivant en saprophyte sur diverses matières organiques, soit comme pseudosclérotes pouvant rester viables pendant 6 à 7 ans.
La forme sexuée apparaît très rarement.

[R]Epidémiologie
Des températures élevées (optimum entre 25 et 30 C.) et un état hydrique du sol plutôt élevé favorisent la maladie. Ce champignon préfère les sols argileux et compacts.

[R]Traitement
Voir la fiche Pourriture du collet due à Sclerotinia sclerotiorum .

[R]Confusion possible
Confusion possible avec les pourritures du collet due à Sclerotinia sclerotiorum et Sclerotium rolfsii , souvent coexistantes.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie