vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Pyrenophora teres Drechsler
Pyrenophora trichostoma (Fr.) Fuckel

Mycologia, ASCOMYCOTINA, DOTHIDEALES, PLEOSPORACEAE .

Cultures attaquées: Orge .


[R]Noms communs :

Rayure réticulée de l'Orge,

Présent dans tous les pays européens où l'Orge est cultivée.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
.

[R]Description
Il existe un grand polymorphisme des symptômes foliaires dûs à D. teres . Mais toutes les formes ont en commun des nécroses brun foncé de taille et de forme variables plus ou moins auréolées de halos chlorotiques et disposées en réseau.
Cette maladie cause de gros dégâts en zone de culture intensive.
Le poids de 1000 grains est notablement réduit.

[R]Biologie
Le champignon se conserve localement sur les pailles pendant environ deux ans sous forme de chlamydospores et de périthèces.
Les conidies formées à partir des chlamydospores à l'automne sont responsables des attaques primaires sur feuilles.
Il se conserve également dans les semences, sous forme de mycélium. Les semences pourront donc jouer un rôle fondamental dans l'extension de la maladie à de nouvelles zones.
Le mycélium des semences contamine directement les coléoptiles.
Les repousses et les graminées adventices du genre Hordeum servent également de réservoir d'inoculum.
Pendant l'hiver le parasite ralentit son activité jusqu'au printemps.
La phase épidémique de la maladie s'observe du gonflement jusqu'à l'épiaison.
Les périthèces sont formés sur les pailles et les chaumes après la récolte.
Les ascospores participent à la conservation et la dissémination de la maladie.

[R]Epidémiologie
Les conidies sont formées vers 20 C. à forte humidité relative.
Elles sont disséminées par le vent sur de courtes distances.
Elles germent à une humidité relative très élevée et dans une large gamme de températures (3 à 31 C.) avec toutefois une température optimale entre 18 et 24 C.
Pendant la phase épidémique, la durée d'incubation est de 4 jours pour une température de 20 C.
Les contaminations par ascospores ont lieu entre 4 et 30 C. avec une température optimale de 18 C.

[R]Traitement
Semer des semences traitées.
Eviter les semis directs sur façons culturales superficielles.
Déclencher la lutte chimique, selon les conseils locaux, lorsque les symptômes apparaissent sur l'une des trois dernières feuilles de l'Orge.
En cas de forte attaque, un premier traitement au stade "un noeud" peut retarder l'épidémie.

[R]Confusion possible
.

[R] Images

  1. Helminthosporium teres , Helminthosporiose (VEGH I., INRA)
    Helminthosporiose sur Orge Aspect réticulé des taches d'Helminthosporiose sur feuilles d'Orge.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie