vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Puccinia brachypodii var. poae-nemoralis (Otth) Cumm. et H. Greene
Puccinia poae-sudeticae (Westend.) Jørstad

Mycologia, BASIDIOMYCOTINA, UREDINALES, PUCCINIACEAE .

Cultures attaquées: Paturins, .


[R]Noms communs :

Rouille des Paturins

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
On connaît peu de chose sur l'hôte écidien. La présence des écidies n'est attestée, jusqu'à maintenant qu'en Inde sur le Berberis jaeschkaena (C.K.Schneid.).

[R]Description
Des urédosores de couleur brun cannelle à brun rouille, de forme sphérique à ovale, entourées d'une auréole chlorotique se trouvent à la face supérieure des feuilles. Les urédosores restent peu de temps couvertes par l'épiderme qui éclate. Une attaque sévère conduit à une chlorose de la partie touchée de la feuille ou de la totalité de la feuille. Les dégâts restent limités car les urédosores sont souvent hyperparasitées par le champignon Eudarluca cardicis .

[R]Biologie
En Europe centrale, sur les variétés de Poa , le champignon ne développe aucune téleutospore mais seulement des urédospores.La conservation hivernale a lieu sous forme mycélienne sur les plantes-hôtes.

[R]Epidémiologie
.

[R]Traitement
Les mesures de lutte ne sont pas d'usage malgré une présence fréquente.

[R]Confusion possible
.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie