vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Pseudoperonospora humuli (Miyabe et Takah.) G. Wilson

Mycologia, MASTIGOMYCOTINA, OOMYCETES, PERONOSPORALES, PERONOSPORACEAE .

Cultures attaquées: Houblon .


[R]Noms communs :

Mildiou du Houblon

Le mildiou du Houblon se rencontre aujourd'hui dans le monde entier (sauf en Nouvelle-Zélande et en Australie); le plus souvent dans les régions à climat tempéré. L'apparition d'une épidémie peut avoir lieu, si le climat est favorable, pendant toute la période de culture.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
.

[R]Description
Dès les stades précoces, des pousses isolées sont épaissies, de couleur vert jaunâtre et ont une croissance ralentie. Les feuilles de couleur vert clair sont enroulées vers le bas et sur la face inférieure des feuilles se forme un feutrage gris violet (conidies). Des pousses déformées peuvent apparaître à tous les stades. Sur les feuilles les plus âgées, on observe des taches foliaires marron et anguleuses qui sont limitées par les nervures secondaires.
Bandes de coloration rouge brun sur les inflorescences.

[R]Biologie
Le P. humuli est un parasite obligatoire et intracellulaire qui, à l'aide de suçoirs, retire des cellules-hôtes les éléments nutritifs nécessaires à son développement. Des sporanges (= conidies) apparaissent au niveau des stomates à la face inférieure de la feuille. Ces zoosporanges libèrent des zoospores dotées de deux flagelles.
La survie est assurée par les oospores dans les résidus de plantes ou sous forme de mycélium dans les bourgeons des griffes.
La contamination primaire de pousse à pousse se réalise grâce au mycélium, surtout au niveau des pousses basales, tandis que la contamination secondaire a lieu principalement à partir des zoospores.

[R]Epidémiologie
La formation de sporanges a lieu la nuit lorsque l'humidité relative est élevée. La durée de rosée nécessaire à un taux de contamination élevé n'est que de 4 heures par une température de 22 C et de 7 heures à 10 C.
La sporulation apparaît entre 22 et 25 C en l'espace de 3 jours. En conditions de températures non optimales, elle pourra être retardée jusqu'à 11 jours (à 29 C) ou éventuellement 23 jours ( à 5 C).
De nombreuses pluies, légères, par une température moyenne, sont favorables au développement épidémique de la maladie.

[R]Traitement
Utiliser des fongicides pour la réduction ou éventuellement l'élimination de la contamination primaire et la suppression de la contamination secondaire (en traitement préventif).
Détruire les feuilles attaquées et les débris de plantes.

[R]Confusion possible
.

[R] Images

  1. Pseudoperonospora humili , Mildiou du Houblon (BASF)
    Mildiou du Houblon Nécroses foliaires suite à l'apparition de plages sporulantes de Mildiou du Houblon.
  2. Pseudoperonospora humili , Mildiou du Houblon (BASF)
    Mildiou du Houblon Nécroses foliaires le long des nervures principales de feuilles adultes de Houblon s'accompagnant d'un repliement du limbe des plus jeunes feuilles.
  3. Pseudoperonospora humili , Mildiou du Houblon (BASF)
    Mildiou du Houblon Nécroses d'écailles de bourgeons floraux suivant une attaque par le Mildiou du Houblon.
  4. Pseudoperonospora humili , Mildiou du Houblon (BASF)
    Mildiou du Houblon Détail d'une nécrose foliaire le long des nervures principales d'une feuille de Houblon sévèrement atteinte de Mildiou.
  5. Pseudoperonospora humili , Mildiou du Houblon (BASF)
    Mildiou du Houblon Nécroses léthales dues au Mildiou du Houblon sur l'extrémité d'une pousse.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie