vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Phoma medicaginis Mal. et Roum v. pinodella (L.K. Jones) Boer. x Pois
Ascochyta pinodella Jones

Mycologia, DEUTEROMYCOTINA, SPHAEROPSIDALES, PHOMACEAE .

Cultures attaquées: Pois de printemps, .


[R]Noms communs :

Anthracnose

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Le champignon est reconnaissable par :.
- la disposion des pycnides regroupées sur les hyphes, sur milieu de culture.
- la forme des pycniospores de petite taille (< 10 µm) rarement cloisonnées en microscopie optique.
- les nombreuses chlamydospores qui sont formées sur milieu artificiel et confèrent à la culture une couleur foncée.

[R]Description
Ce champignon se caractérise surtout par une nécrose du collet et la présence d'un manchon brun violacé au niveau des entre-noeuds inférieurs de la tige des jeunes plantes.
En cours de végétation, apparaissent sur feuilles et tiges, des taches de couleur brun clair dont la taille s'accroît avec la présence d' eau libre sur les feuilles. Mais leur nombre et les dégâts occasionnés demeurent limités.
Sur gousses et grains, les taches sont délimitées, de couleur marron rougeâtre, en dépression sur l'épiderme de la gousse. Les grains contaminés présentent des taches sombres.
Les dégâts portent surtout sur la disparition des jeunes plantules ( fonte de semis).

[R]Biologie
La conservation du champignon dans le sol est possible pendant environ trois ans sous forme de chlamydospores et également dans la semence qui constitue l'élément essentiel pour la transmission de l'agent pathogène.
L' infection à partir de la semence contaminée est précoce ; elle envahit les racines et la base de la tige des jeunes plantes.
Des pycnides apparaissent sur les taches foliaires permettant la contamination secondaire par les pycniospores.
Des chlamydospores se forment dans les tissus infectés de la plante.

[R]Epidémiologie
Le champignon est transmis par la semence à la jeune plantule qui constitue un foyer primaire.
La maladie est disséminée par la pluie et le vent ( éclaboussures qui transportent des pycniospores).
Des températures froides favorisent l'infection.

[R]Traitement
Utiliser des semences certifiées et traitées.
Rotations de plus de trois ans.
Semer sur un sol ressuyé et suffisamment réchauffé.

[R]Confusion possible
les symptômes de Mycosphaerella pinodes et d' Ascochyta pisi .
Chez A. pinodella peu de symptômes foliaires, peu de pycnides et prépondérance des symptômes en base de tige.

[R] Images

  1. Ascochyta pinodella , Anthracnose (VEGH I., INRA)
    Anthracnose sur Pois Attaque d' Ascochyta pinodella sur gousses de Pois (différents niveaux de gravité).
  2. Ascochyta pinodella , Anthracnose (SIMON M., INRA)
    Anthracnose sur Pois Différents stades de symptômes d'Anthracnose sur gousses de Pois.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie