vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Leveillula taurica (Lév.) Arn.

Mycologia, ASCOMYCOTINA, ERYSIPHALES, ERYSIPHACEAE .

Cultures attaquées: Artichaut .


[R]Noms communs :

Oïdium

Présent dans toutes les aires de culture de l'Artichaut dans le bassin méditerranéen.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Aspects macroscopiques visibles à l'oeil nu. Loupe binoculaire et microscope optique.
Isolement impossible : parasite strict.

[R]Description
Taches jaunies sur la face supérieure des feuilles adultes ; feutrage blanc poudreux à la face inférieure, en correspondance des taches. Les parties atteintes brunissent ultérieurement, se dessèchent et se déchirent facilement. Souvent les feuilles attaquées perdent de leur consistance et le limbe peut se replier vers le haut. Le déclin progressif de l'appareil aérien comporte un rabougrissement des capitules ou leur flétrissement.

[R]Biologie
En général ce champignon se rencontre dans sa forme imparfaite Oidiopsis taurica . Contrairement à la plupart des Erysiphacées qui vivent en surface de l'hôte, le mycélium se développe aussi dans les tissus parenchymateux intérieurs de la feuille. La sporulation blanche poudreuse est constituée de longs conidiophores portant au sommet les conidies : celles-ci, produites en abondance, disséminent la maladie.
La conservation de l'agent pathogène peut se faire soit sous forme de mycélium, soit au moyen de périthèces à l'intérieur desquels se forment les asques contenant chacune deux ascospores. Les périthèces peuvent apparaître à la fin de l'été, seulement si les conditions sont défavorables à la croissance du mycélium.

[R]Epidémiologie
La maladie apparaît surtout au cours des mois d'automne (mais déjà à la fin de l'été dans les cultures très précoces) et au printemps si les températures se situent au-dessus de 10 C. avec une humidité relative très élevée.

[R]Traitement
Traitements répétés chaque semaine ou quinzaine avec des anti-oïdium spécifiques à partir de l'apparition des premiers symptômes jusqu'à ce que les basses températures empêchent de nouvelles infections.

[R]Confusion possible
les symtômes du mildiou dûs à Bremia lactucae .

[R] Images

  1. Leivellula taurica , Oïdium (NICOT P., INRA)
    Oïdium des Plantes maraîchères Conidies en chaîne de Leivellula taurica .
  2. Leveillula taurica , Oïdium (CORDA P., CORISA)
    Oïdium des Plantes maraîchères Feuille d'Artichaut présentant un feutrage d'Oïdium à sa face supérieure.
  3. Leveillula taurica , Oïdium (CORDA P., CORISA)
    Oïdium des Plantes maraîchères Nécroses laissées, suite à une attaque d'Oïdium, sur un limbe de feuille d'Artichaut.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie