vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Glomerella cingulata (Stoneman) Spaulding et Schrenk x Amandier

Mycologia, ASCOMYCOTINA, POLYSTIGMATALES, PHYLLACORACEAE .

Cultures attaquées: Amandier .


[R]Noms communs :

Anthracnose

G. cingulata est largement répandu dans le monde entier. Un de ses anamorphes, Gleosporium amygdalinum revêt une importance grandissante en Espagne.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
.

[R]Description
Chancres et dépérissements des rameaux d'Amandier.
Fruits sévèrement affectés montrant des lésions profondes recouvertes de mycélium blanc avec des masses rosées de spores formées dans des acervules. La maladie cause une chute importante des fruits.

[R]Biologie
La sensibilité à la maladie dépend de l'état de développement du fruit. Dans les attaques précoces, les lésions provoque la destruction du fruit qui se ride en une masse couverte de mycélium grisâtre. Pour les attaques plus tardives, le champignon ne passe pas dans l'endocarpe et le fruit se développe normalement mais la coque se forme mal.

[R]Epidémiologie
Le champignon peut pénétrer directement dans les fruits à l'aide d'appressoria (= diverticules de tube germinatif) en particulier lorsque les fruits sont mouillés. L'agent pathogène se rencontre préférentiellement dans les zones de production les plus chaudes.
La température optimale de sporulation des conidies est de 31 C.

[R]Traitement
Les variétes d'amandiers présentent des niveaux de sensibilité différentes à la maladie.
Traiter suivant les conseils locaux avec des produits cupriques.

[R]Confusion possible
La chute des fruits peut être confondue avec celle due à une pollinisation défectueuse ou à un pollen .
incompatible.

[R] Images


lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie