vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Fusarium roseum (Link) Snyd. et Hansen x Graminées

Mycologia, DEUTEROMYCOTINA, HYPHOMYCETALES, TUBERCULARIACEAE .

Cultures attaquées: Avoine, .


[R]Noms communs :

Piétin, Fusariose

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Les nécroses des racines et du coléoptile sont visibles à l'oeil nu.
Le champignon peut être isolé et cultivé sur milieu nutritif artificiel.

[R]Description
- Fonte de semis :.
La maladie survient lors de l'émergence et se traduit par des manques à la levée. La germination a lieu mais les racines se nécrosent ou meurent au cours de leur développement. Le coléoptile se nécrose également, il s'enroule, empêchant la première feuille de sortir du sol.
Les racines pourrissent et entraînent le déssèchement de la plante puis sa disparition.
Les plantules attaquées plus faiblement présentent des lésions brunes à bordures plus foncées sur le coléoptile.
- Attaque de type Piétin :.
Brunissement diffus des gaines de la base de la plante et d'une partie du système radiculaire. L'attaque de proche en proche des gaines successives peut mener à la destruction de la jeune plante.
- Dégâts sur épis et sur grains :.
L'épi peut être contaminé dès la formation.
Echaudage de tout ou partie de l'épi.

[R]Biologie
Le champignon peut se conserver dans le sol pendant plusieurs mois sous forme de chlamydospores ou de mycélium capable de se propager sur les débris végétaux.
Des conidies se forment au niveau de coussinets roses sur les débris végétaux et à la base des tiges atteintes de Piétin.

[R]Epidémiologie
Une température de 18 C. et une humidité relative importante de l'air pendant 12 heures consécutives sont nécessaires pour la contamination des épis.
Les conidies sont libérées et transportées par la pluie et le vent.

[R]Traitement
Utiliser des semences saines.
Eviter les rotations Maïs - Blé dur.
Eviter l'utilisation excessive de fumure azotée sans augmentation des fumures phosphatées et potassiques.
Enfouir profondément les débris végétaux.

[R]Confusion possible
F. nivale mais ici, il n'y a pas de zone décolorée cernée de brun à la base des .
glumes.

[R] Images

  1. Fusarium roseum , Fusariose (VIDAL L., INRA)
    Fusariose des Céréales Comparaison entre un épi de Blé tendre atteint de Fusariose avec un épi sain.
  2. Fusarium roseum , Fusariose (PONCHET J., INRA)
    Fusariose des Céréales Epis de Blé fusariés.
  3. Fusarium roseum , Fusariose (FOUCHARD M., INRA)
    Fusariose des Céréales Détail de spores asexuées (conidies), pluricellulaires de Fusarium roseum observées au microscope optique.
  4. Fusarium roseum , Fusariose (FOUCHARD M., INRA)
    Fusariose des Céréales Echaudage d'épis de Blé dû à une attaque de Fusarium roseum .
  5. Fusarium roseum , Fusariose (FOUCHARD M., INRA)
    Fusariose des Céréales Epi de Blé échaudé par le Fusarium roseum .
  6. Fusarium roseum , Fusariose (FOUCHARD M., INRA)
    Fusariose des Céréales Détail des épillets échaudés par le Fusarium roseum d'un épi de Blé.
  7. Fusarium roseum , Fusariose (FOUCHARD M., INRA)
    Fusariose des Céréales Echaudage d'épis par le Fusarium roseum dans une parcelle de Blé.
  8. Fusarium roseum , Fusariose (CASSINI R., INRA)
    Verse parasitaire de Maïs Pied de Maïs versé, suite à une attaque parasitaire de Fusariose.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie