vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Cercospora beticola Sacc.

Mycologia, DEUTEROMYCOTINA, HYPHOMYCETALES, DEMATIACEAE .

Cultures attaquées: Betterave sucrière .


[R]Noms communs :

Cercosporose, Cercosporiose

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
L'examen au microscope optique des conidies permet la reconnaissance de ce champignon.

[R]Description
Petites taches foliaires de 4 à 5 mm de diamètre à centre gris nécrosé et à bordure rouge.
Ces taches se multiplient et provoquent le dessèchement complet des limbes, en commençant par les feuilles de la couronne extérieure et jusqu'à l'anéantissement de l'ensemble du feuillage de la culture.
A la face inférieure des feuilles, des fructifications noires microscopiques peuvent apparaître sur les taches.
La disparition du feuillage et les repousses formées par la plante en réaction à la maladie provoquent d'importantes pertes en poids et en sucre.
Les porte-graines sont également envahis de taches depuis la base jusqu'aux bractées et aux semences.

[R]Biologie
Le champignon se conserve sous forme de pseudo-sclérotes et de conidies sur les semences et les débris de culture. Ce champignon étant systémique, il suffit d'une seule conidie germant sur une feuille pour contaminer toute la plante. La contamination est suivie quelques jours plus tard de la formation des premières taches et de l'apparition en face inférieure des conidiophores de couleur foncée portant de nouvelles conidies.

[R]Epidémiologie
La maladie commence au niveau d'un foyer de quelques plantes puis l'épidémie s'étend à l'ensemble du champ. Les conidies sont disséminées par la pluie et les éclaboussures.
L'humidité (HR supérieure à 90 p. cent) permet la germination des conidies tandis que la chaleur (température supérieure à 17 C. et optimum à 27 C.) favorise le développement du champignon.

[R]Traitement
Désinfecter des semences (glomérules) par la lutte en végétation sur les porte-graines.
Eviter les rotations betteravières courtes.
Utiliser des variétés résistantes.
Si un traitement fongicide est envisagé, il peut se situer entre le début de germination des spores sur les feuilles et leur réelle pénétration dans les parenchymes (attente de 3 à 5 jours dans les chambres sous-stomatiques). Des souches résistantes aux fongicides habituellement employés sont apparues.

[R]Confusion possible
Confusion possible avec les taches de Ramularia beticola dont la sporulation est arrangée en coussinets clairs.

[R] Images

  1. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (INRA)
    Cercosporose de la Betterave Attaque généralisée de Cercosporose sur une culture de Betterave.
  2. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (INRA)
    Cercosporose de la Betterave Dessèchement des feuilles de la couronne d'une betterave dû à la Cercosporose.
  3. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (BASF)
    Cercosporose de la Betterave Forte attaque de Cercosporose sur une feuille de Betterave se traduisant par la coalescence des petites taches primaires.
  4. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (INRA)
    Cercosporose de la Betterave Taches grises, arrondies et bordées d'un liseré brun rouge de Cercosporose sur une feuille de Betterave (vue générale d'une feuille).
  5. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (INRA)
    Cercosporose de la Betterave Tache grise, arrondie et bordée d'un liseré brun de Cercosporose sur une feuille de Betterave (détail d'une tache).
  6. Cercospora beticola , Cercosporose de la Betterave (PUTZ C., INRA)
    Cercosporose de la Betterave Détail de taches de Cercosporose sur une feuille de Betterave chlorosée.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie