vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Botrytis fabae Sardina

Mycologia, DEUTEROMYCOTINA, HYPHOMYCETALES, MONILIACEAE .

Cultures attaquées: Féverole, .


[R]Noms communs :

Maladie des taches chocolat

Se rencontre dans toutes les zones de culture de la Fève. Son incidence semble plus importante dans les pays méditerranéens.

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Le champignon peut être cultivé sur milieu nutritif artificiel.
Les conidies observables en microscopie optique sont de taille supérieure à celle des conidies de B. cinerea .

[R]Description
En début de végétation, nombreuses ponctuations appelées "taches-chocolat", de quelques milimètres, de forme circulaire sur les folioles, les pétales et les gousses et de forme plus ovalisée sur les tiges.
Coalescence et évolution des taches en nécroses de couleur brun-rouille et de forme irrégulière sur tous les organes de la plante.
Chute précoce des feuilles et verse des plantes.

[R]Biologie
La conservation du champignon se fait sous forme de sclérotes qui sporulent pour donner des conidies au printemps, par temps humide. Les conidies contaminent tous les organes de la plante et déterminent les taches-chocolat.

[R]Epidémiologie
L'optimum thermique de progression de la maladie est de 15-20 C.
Unehumidité relative importante (> 80 p. cent) est nécessaire pour qu'il y ait sporulation de conidies sur les taches. Les conidies se disséminent par le vent. Il n'est pas nécessaire qu'il y ait de l'eau libre sur les feuilles pour que la contamination par les conidies soit possible, une forte hygrométrie (> 90 p. cent) suffit.
Par temps sec, le champignon reste à l'état latent dans les tissus de l'hôte ou croît lentement. Par temps humide, croissance rapide de façon intra et extra cellulaire.

[R]Traitement
La sélection de cultivars tolérants est en cours.

[R]Confusion possible
Ascochyta fabae quand des périodes de conditions humides puis de conditions sèches alternent, les taches de B. fabae présentent des zones concentriques. Les taches de B. fabae ne présentent jamais de pycnide.
Avec les lésions du B. cinerea qui se cantonnent le plus souvent à l'extrémité des feuilles ou sur les bords préalablement nécrosés.

[R] Images

  1. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (TIVOLI B., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Taches chocolat sur feuilles de Féverole (symptômes agressifs).
  2. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (TIVOLI B., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Maladie des taches chocolat sur feuilles de Féverole.
  3. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (LAMARQUE C., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Nécroses de Botrytis fabae sur folioles de Féverole (phase agressive).
  4. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (BASF)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Rougissement d'une tige de Féverole atteinte de la Maladie des taches chocolat.
  5. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (TIVOLI B., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Sclérotes de Botrytis fabae sur tiges de Féverole.
  6. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (TIVOLI B., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Début d'épidémie de Botrytis fabae : le parasite attaque feuilles et fleurs de la Féverole.
  7. Botrytis fabae , Maladie des taches chocolat (TIVOLI B., INRA)
    Maladie des taches chocolat de la Féverole Forte épidémie de Botrytis fabae provoquant la défoliation et la coulure des fleurs de Féverole.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie