vers la page d'acceuil de
HYPP Pathologie


Armillaria mellea (Vahl) P. Kummer x Figuier
Armillariella mellea (Vahl.ex.Fr.) Karst.

Mycologia, BASIDIOMYCOTINA, AGARICALES, TRICHOLOMATACEAE .

Cultures attaquées: Figuier .


[R]Noms communs :

Pourridié des racines

Identification, Description, Biologie, Epidémiologie, Traitement, Confusion possible, Images


[R]Identification
Les carpophores sont visibles à l'oeil nu.

[R]Description
Ce champignon provoque la pourriture des parties vivantes du bois et entraîne le dépérissement plus ou moins rapide de l'arbre en altérant le système racinaire, puis le collet et la base du tronc. Sous l'écorce des racines profondément altérées, on note la présence de lames mycéliennes ou de plaques blanches.

[R]Biologie
Le champignon se maintient sous forme d'une masse de mycélium dans les racines et le bois morts enfouis dans le sol. A partir de ce mycélium se développent des rhizomorphes capables de s'enrouler autour des racines d'un arbre voisin et de les attaquer.
Le bois infecté peut également contaminer une racine qui arrive à son contact.
Les basidiospores, libérées par les carpophores en surface du sol, ne semblent pas jouer de rôle dans l'infection.

[R]Epidémiologie
Le champignon existe dans tous les types de sols. Mais les rhizomorphes se développent plutôt dans les sols alcalins.

[R]Traitement
Le traitement de ce champignon est dificile car il est installé profondément dans le sol.
Eviter les sites à risques lors de l'implantation.
Extirper soigneusement les anciennes racines.
Lorsqu'un foyer est reconnu on peut tenter de le circonscrire en enfouissant verticalement un film de plastique dans un fossé de 50 à 60 cm de profondeur sur tout le pourtour du foyer.

[R]Confusion possible
.

[R] Images

  1. Armillaria mellea , Pourridié (RIDE M., INRA)
    Pourridié sur Prunier Racines de Prunier attaquées par le Pourridié.

lire cette page en Anglais

Consulter HYP3 en ligne : Especes (nom scientifique), Maladies (noms communs), Glossaire, Cultures.

vers la page d'acceuil de HYPP Pathologie