Le Courrier de l'environnement de l'INRA n°30, avril 1997

Sommaire :

En In memoriam : Scherotheca spp. (lombrics) ; l'Urbi et orbi est en wolof.

Les articles de ce numéro sont tous en ligne (L)

PROBLÉMATIQUES ET DÉBATS

Le contrat domestique (par Catherine Larrère et Raphaël Larrère) ; Le peuplier et l'eau, ou l'une des figures de la nature populaire (Sophie Le Floch et Nicole Eizner) ; Chargement animal et pollution nitrique sous prairie (Jean-Claude Simon, Marie-Laure Decau et Françoise Vertès) ;  Les performances environnementales de la France : conclusions et recommandations (OCDE).

Repères dans le PAF  La biodiversité: mode passagère ou révolution conceptuelle? (Jean-R. David) ; Le management environnemental dans l'entreprise (Bernard Vaux) ; Vivent les danses macabres de l'écologie (frère Jacques Arnould) ;   Les agriculteurs et l'agriculture biologique : une situation paradoxale: cas de la production céréalière (Yvan Gautronneau) ; Alerte, danger sur la ville (Jean-Pierre Nicol).

Autres repères, autres paysages

Des agdal et des mouflons (Alain Bourbouze) ; Une poubelle nommée Gaza (Marie-Claude Al Hamchari).

ON EN PARLE ENCORE

De La zootechnie, art ou science ? (C27, avril 1996), par Nicolas Frydlender ; Des Impacts paysagers de la populiculture (C29, décembre 1996), par Jacques Lecomte ; de La maladie de la " vache folle " est-elle ou non transmissible à l'homme ? (C29, décembre 1996), par André Prost.

COLLOQUES

Comptes rendus : La forêt de la Mamora (Claire Villemant et Dominique Titolet),   Les Pays-Bas, une grande puissance agricole au centre de l'Union européenne: quelle ambition pour demain? (par Danielle Barrès) ; L'héritage darwinien, en biologie... et ailleurs (par Marc Jarry).

Annonces : les annonces ont été ou sont encore inscrites dans les pages Colloques.

BIBLIOGRAPHIE
On a lu, on a vu
 ; On signale (livres, comptes rendus, périodiques, documents, plaquettes, autres) ; Textes (Les opinions des Français sur l'environnement et sur la forêt, À propos de l'ouvrage Les nitrates et l'homme, le mythe de leur non-toxicité).

AVEULOUQUE

L'actualité de cet infoservice (voir la page Nouveautés) ;
Internet et l'environnement (par Alain Fraval, d'après notamment une enquête de Gian Carle).
Deux infoservices entomologiques (produits à la DPEnv) :
HYPPZ (encyclopédie en ligne des ravageurs européens, en français et en anglais) et OPIE-Insectes, le site de l'Office pour l'information éco-entomologique et de la revue Insectes.

ART & ENVIR.

La complainte des folles, extrait du Livre des Commencements, par Gilles Tran.

LES BRÈVES DU COURRIER


Ci-dessous, quelques lignes à propos de chacun des principaux articles

[R] Le contrat domestique (L)
Quelque chose s'est rompu dans les relations que l'humanité entretient, depuis des siècles, avec ses animaux domestiques ; la crise de la " vache folle " le fait ressortir. L'idée cartésienne de l'animal - l'animal-machine - a eu son utilité ; on en a vu très vite les inconvénients, pour l'homme lui-même (son âme, son statut...), pour l'homme (dé)considérant l'animal, pour l'animal enfin. Par sensibilité et utilitarisme, on a pris la défense du bien-être de l'animal, l'animal domestique, s'entend. Celui-ci - l'idée est fort ancienne - serait lié par un pacte à l'homme ; pour certains, il serait titulaire de droits... La relation homme-animal domestique est en tout cas complexe et sans doute convient-il de réinventer des règles de civilité pour encadrer les prétentions (zoo)techniques par une éthique.
Par Catherine Larrère, université de Bordeaux III, Domaine universitaire 33405, Talence et Raphaël Larrère, INRA-ESR, 65, bd de Brandebourg, 94205 Ivry.

[R] Le peuplier et l'eau, ou l'une des figures de la nature populaire (L)
La nature est vue le plus souvent à travers des schémas culturels " savants " hérités des peintres et des philosophes. En marge de cette perception générale, une enquête a permis de connaître celle des gens qui fréquentent l'ombre des peupliers autour des marais de la Sensée (Pas-de-Calais), qui y passent de bons moments et en " améliorent " le paysage à coup de mobilhomes et de cabanes. Une nature humble qui est très marquée par les arbres et l'eau et qui est à la fois opposée à la ville et son complément.
Par Sophie Le-Floch, CEMAGREF, 45290 Nogent-sur-Vernisson, et Nicole Eizner, CNRS-GRMS, université de Paris-X, 92001 Nanterre cedex.

[R] Chargement animal et pollution nitrique sous prairie (L)
La prairie constitue près de la moitié de la surface agricole utile de la France ; elle est un écosystème bien particulier au couvert végétal permanent, qui n'est pas bouleversé par le labour et qui comporte une flore et une faune très diverses. Les mécanismes qui gouvernent les flux d'azote et les pertes de cet élément vers les aquifères sont très complexes. La maîtrise de l'azote implique celle de la fertilisation et celle du troupeau, dont l'impact est bien estimé par le chargement : nombre de jours de pâturage par hectare de parcelle et par an.
Par Jean-Claude Simon et Marie-Laure Decau, laboratoire associé de Physiologie et de Biochimie végétales, université de Caen, esplanade de la Paix, 14032 Caen cedex, et Françoise Vertès, station d'Agronomie, 4, rue Stang-Vihan, 29000 Quimper.

[R] Examen des performances environnementales de la France : conclusions et recommandations (L)
" L'examen des performances environnementales de la France met en relief la réduction de la pollution imputable au secteur industriel, l'utilisation innovante et efficace d'instruments économiques, la prévention et le contrôle intégrés de la pollution dans les secteurs de la gestion de l'air, de l'eau et des déchets, le faible niveau des émissions de CO2 par habitant et par unité de PIB, l'action efficace du Conservatoire du littoral en matière d'achat et de protection des sites côtiers de valeur et menacés et l'influente coopération internationale portant sur les questions d'environnement et l'aide en ce domaine.
Le rapport indique que la France a réagi rapidement aux pressions que l'industrialisation et le développement urbain exerçaient sur l'environnement et a mis sur pied des institutions investies de responsabilités particulières dans la lutte contre la pollution et la gestion des ressources naturelles. Dès l'origine, la politique d'environnement de la France a inspiré la politique en la matière au niveau européen et s'en est inspirée.
Parmi ses 58 recommandations, le rapport fait ressortir la nécessité que les autorités municipales appliquent de façon plus stricte les normes et réglementations d'environnement, que les secteurs de l'agriculture et des transports prennent davantage en compte les préoccupations d'environnement et que la planification environnementale s'inscrive dans une perspective à plus long terme.
L'examen des performances environnementales de la France est la seizième publication de cette série. L'Espagne, la Corée, la Finlande, le Mexique et l'Australie feront l'objet d'un examen en 1997. "
Par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 2, rue André-Pascal, 75775 Paris cedex 16.

[R] La biodiversité : mode passagère ou révolution conceptuelle ? (L)
" Les divers niveaux d'intégration des processus biologiques doivent faire l'objet d'analyses spécifiques et simultanées. Le triomphe de la biologie moléculaire a eu tendance à faire oublier cette vérité première. La réhabilitation de la biodiversité sous tous ses aspects devrait permettre de rétablir un équilibre raisonnable. "
Par Jean-R. David, CNRS, Populations, génétique et évolution, 91198 Gif-sur-Yvette cedex.

[R] Le management environnemental dans l'entreprise (L)
Le règlement européen n°1836/93 du 29 juin 1993 " éco-audit " et la norme ISO 14001 incitent les responsables industriels à mettre en place un système de management de l'environnement, pour, à l'instar de la norme ISO 9000 " qualité ", établir les bases d'une confiance solide entre fabricant, sous-traitants et consommateur du produit. Avec 6 exigences : analyse, politique, programme, manuel et audit environnementaux.
Par Bernard Vaux, OMYA, 34, quai André-Citroën, 75725 Paris cedex 15.
Avec une préface de Patrick Legrand, INRA-DPEnv. : Les enjeux de la norme.

[R] Vivent les danses macabres de l'écologie (L)
La mort, celle des hommes et de l'environnement, que l'on voit promenée dans les cortèges écologistes, mène la danse. La conscience qu'on en a soutient notre souci pour l'environnement.
Par Jacques Arnould, couvent Saint-Jacques, 20, rue des Tanneries, 75013 Paris.

[R] Les agriculteurs et l'agriculture biologique, une situation paradoxale. Cas de la production céréalière (L)
L'agriculture " bio " est sans doute une niche économique en expansion et/ou un laboratoire d'idées et de pratiques innovantes. Les agriculteurs qui souhaitent s'y convertir rencontrent des obstacles puissants et doivent affronter des risques techniques et sociaux accrus - notamment en céréaliculture - et l'offre reste bien en deçà de la demande des consommateurs.
Par Yvan Gautoronneau, ISARA : 31, place Bellecour, 69288 Lyon cedex 02.

[R] Alerte, danger sur la ville (L)
Les buffles et les rhinocéros sont au coin de la rue, conséquence du réchauffement planétaire ou tentative d'interprétation de la présence accrue dans lesdites rues de véhicules tout-terrain 4X4 puissants et à l'avant protégé ?
Par Jean-Pierre Nicol, 18, rue Pierre-Bezançon, 94440 Marolles-en-Brie.

[R] Des agdal et des mouflons (L)
Dans une partie reculée du Haut-Atlas marocain, la vie pastorale est organisée au sein des tribus et des fractions, avec notamment la mise en défens temporaire de pâturages d'altitude, les agdal. Une intéressante faune sauvage (les mouflons notamment), des paysages étonnants et des souvenirs émouvants de la résistance au colonisateur - Le Tazigzaout - pourraient y faire venir des visiteurs et, avec eux, un nécessaire essor économique. Ceci dans le cadre d'un parc. L'administration forestière saura-t-elle s'adapter ?
Par Alain Bourbouze, CIHEAM-IAMM, BP 5056, Montpellier.

[R] Une poubelle nommée Gaza (L)
" Gaza qui grouille dans la ville, dans les camps de réfugiés et les villages, Gaza et ses bennes qui débordent d'ordures, ses barbelés omniprésents bien signalés par les sacs en plastique qui s'y accrochent, ses ornières qui trouent les rues. L'eau saumâtre du thé offert chaleureusement, l'eau du linge parcimonieusement économisée pour laver les enfants aux dents noires. "
Où afflux de réfugiés et pression israélienne créent un environnement de pénurie et pollué, où la situation de l'emploi met les préoccupations écologistes au second plan.
Par Marie-Claude Al Hamchari, INRA-ESR, unité STEPE, 65, bd de Brandebourg, 92205 Ivry ; avec la collaboration de Danielle Barrès et Thierry Hommel, INRA-DPEnv.

[R] La forêt de la Mamora
Rencontre du CERASE, Rabat (Maroc), 19-21 décembre 1996.
Par Claire Villemant, Muséum national d'histoire naturelle, Entomologie, 45, rue Buffon, 75005 Paris et Dominique Titolet, 11, rue Jbelabou Iblane, 10000 Rabat-Agdal (Maroc).

[R] Les Pays-Bas, une grande puissance au centre de l'Union européenne : quelle ambition pour demain ?
Colloque organisé par le service agricole de l'ambassade de France aux Pays-Bas, les 2 et 3 décembre 1996.
Par Danielle Barrès, INRA-DPEnv.

[R] L'héritage darwinien, en biologie... et ailleurs
Colloque de la société française de biologie théorique réunie à Saint-Flour (Cantal) du 10 au 12 juin 1996.
Par Marc Jarry, laboratoire de Mathématiques appliquées, UPRES A CNRS 5033, IPPRA-UPPA, av. de l'Université, 64000 Pau.

[R] Notes de lecture :
Bernard Fischesser et Marie-France Dupuis-Tate : Le guide illustré de l'écologie (par Claire Villemant) ; Pierre Donadieu (dir) : Paysages de marais (par P.D.) ; Henri Mourier et Jacques d'Aguilar : 250 animaux et insectes, hôtes cachés de nos maisons (par A.F.) ; Le prix de l'eau (par Jean-Pierre Nicol) et dans la catégorie cédéroms : Nature interactive (par Stéphanie Legrand et Jeanne Bourret) ; Science au quotidien et L'état du monde (par Jeanne Bourret et Rachel Tronche) ; Encyclopédie de la nature (Rachel Tronche).

[R] LES BRÈVES
Le tabac nuit gravement à la santé
(suicides chez les planteurs au Brésil) ; Ne jetez pas l'encre (l'association Handi Terre récupère les cartouches d'imprimante) ; OPEN fermé (l'Observatoire permanent de l'environnement à Bruxelles injoignable ?) ; Logodiversité (synonymes et dénominations dialectales de friche et de jachère) ; Taches vertes (les bases de l'US Army) ; Petite nature (l'"espace nature" du dernier Salon de l'agriculture...) ; Marais-Unis (le réseau WAtER de la DG XII) ; Au poteau (les poteaux télégraphiques américains empoisonnés) ; Radio chevreuils (le radiopistage et ses dérives virtuelles) ; Radio limite (le progrès technique améliore l'enfermement).

Ce numéro 30 est tiré à 11 500 exemplaires est adressé à plus de 10 500 destinataires.