In memoriam

Le Courrier de l'environnement n°48, février 2003

Les bousiers

Les insectes constituent l'immense majorité des espèces vivantes. Ils représentent 70% de la diversité spécifique connue du règne animal et cette classe est encore incomplètement inventoriée. Comment alors peut-on parler " biodiversité " sans parler des insectes ? Pourtant, c'est tous les jours le cas ! On pourrait les nommer " les oubliés de la vie ". Pourtant, ils tiennent un rôle important dans la fécondation des plantes, favorisant la fertilité de nombreux végétaux. Ils sont un élément majeur dans la formation des sols : en France, on dénombre 10 kg d'insectes par hectare de sol dans une prairie normande. Les insectes des prairies sont un maillon indispensable de l'écosystème prairial. Pourtant, de nombreuses espèces sont menacées par certaines actions de l'homme, particulièrement par l'usage de traitements vétérinaires appliqués au bétail. L'usage antiparasitaire de produits insecticides et nématicides, comme ceux à base d'ivermectine, administrés dans certaines conditions pourrait, si l'on n'y prenait garde, réduire de façon drastique les populations de la faune coprophile. Les insectes Coléoptères coprohages, Géotrupidés, Aphodiidés et Scarabéidés, sont de ceux-là. Leur disparition peut à terme avoir des répercutions considérables sur l'équilibre des pâturages.

Robert Guilbot
Office pour les insectes et leur environnement
BP 30, 78041 Guyancourt cedex
opie@insectes.o

[R]