In memoriam

Le Courrier de l'environnement n°37, août 1999

Macromia splendens

Cette espèce fut découverte par M. Guinard vers 1840 aux environs de Montpellier. Plus d'une quarantaine de publications concernent cet Odonate emblématique à répartition franco-ibérique. Parmi ces articles, seuls quelques uns apportent des informations fondamentales sur la connaissance de cette espèce. Cependant, de nombreux aspects de la biologie (embryogenèse, développement larvaire, etc.) et de l'écologie (niche écologique, impact de l'activité humaine, etc.) restent encore à préciser.

Inféodé principalement aux cours d'eau lents du sud du pays, il s'avère que certains plans d'eau provoqués par les barrages hydroélectriques favorisent localement le développement de cette espèce. Toutefois, les perturbations provoquées par ces retenues sur la dynamique naturelle du cours d'eau sont très importantes (banalisation et eutrophisation du milieu) et ne peuvent être ignorées. Des recherches sont réalisées sur ces aspects par la Société française d'odonatologie (SFO) en étroite collaboration avec l'Office pour l'information éco-entomologique (OPIE) et le ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement.

Jean-Louis Dommanget
SFO, 7, rue Lamartine, 78390 Bois-d'Arcy
j-l.Dommanget@wanadoo.fr

sur Internet : perso.wanadoo.fr/sfo.jean-louis.dommanget

Dessin d'après Ishida et Hamada (1973) pour la position de repos et un individu mâle provenant de la rivière Tarn (Aveyron, France, juillet, 1982) ;
Robert Rousso del.

Voir d'autres In memoriam dans l'Album


Vers la page d'accueil du Courrier de l'environnement de l'INRA