Sauve qui peut ! n°5 (1993)

un homme à Rio
ou la diversité biologique : ambiguïtés, erreurs scientifiques, risques politiques


Le choix de définitions pour " diversité biologique ", " ressources génétiques ", " indigènes ", n'est pas indifférent au sens des textes et à leur interprétation par les médias et les responsables politiques.
La biodiversité recouvre la diversité des écosystèmes, la diversité des espèces (diversité spécifique) et la variabilité intraspécifique.
La réduire à la diversité spécifique, au nombre d'espèces même s'il ne s'agit que d'exemples comme celui de Saugier (1992, Colloque Pernès) qui mentionne 43 espèces de fourmis sur un seul arbre du Pérou, entraîne des confusions qui soulignent la très grande richesse et la très grande valeur de la biodiversité tropicale et font négliger les patrimoines européens et méditerranéens.
Il est insuffisant de compter la diversité en fonction du nombre d'espèces (forêts pluvieuses tropicales), il faudrait y ajouter la diversité des milieux. La diversité représentée par n espèces n'est pas indépendante de la diversité des milieux qu'elles représentent.
" La richesse biologique est au Sud " est une pétition de principe qui ne prend pas en compte la variété des écosystèmes européens et méditerranéens (naturels ou façonnés par l'Homme) : taillis, coteaux calcaires, prairies naturelles...
Enfin, effet pervers, certains seraient prêts à conclure qu'il n'y a rien à sauvegarder chez nous.
Ressources génétiques : il y a ici une notion d'usage au moins potentiel. Souvent, on réduit cette notion à la variabilité génétique intraspécifique des formes domestiques et apparentées.
Une partie de cette richesse est crée par l'homme depuis l'aube de l'agriculture : Pomme d'Api, Pomme de Reinette...
La définition (article 2) de " Pays d'origine des ressources génétiques " pays qui possède ces ressources dans des conditions in situ ", bien que tempérée par la définition de " pays fournisseur de ressources génétiques " est fausse et pernicieuse.
Fausse car cela signifierait que les ressources génétiques de tomates, de pommes de terre ou de haricots façonnées, possédées par la France, l'Europe, sont sans valeur ou n'existent pas. Pernicieuse car ceci conduit les magazines Biofutur (1991, Kloppenburg) et Courrier de la Planète (1992) à conclure que " les ressources génétiques viennent surtout d'Asie et d'Amérique Latine ", la zone euro-sibérienne comptant pour 2,9% et la zone méditerranéenne pour 1,4% ! De quoi laisser rêveur tout sélectionneur, tout protecteur de la nature.
Qui gère la biodiversité ? J.-P. Chanteau (1992) peut écrire en toute bonne foi : les banques de gènes des 13 centres internationaux de recherche (CIMMYT, ICARDA...). Les organismes de recherche, les conservatoires botaniques, les sélectionneurs, le monde rural et paysan, les associations telles que l'AFCEV, tous les organismes de France et de la CEE apparaissent comme inexistants en terme de ressources génétiques. C'est un risque politique grave si l'on songe au débat sur " la brevetabilité du vivant ".
L'opposition Nord-Sud, l'opposition des USA, de la Malaisie, du Japon au reste du monde, les approches diverses, les objectifs différents des ONG dites de développement et des ONG " nature et environnement ", enfin des sciences de la vie et des sciences économiques et juridiques ont entraîné des confusions, quelques incohérences, des dérapages... parfois des affirmations plus idéologiques qu'objectives.
Rio restera plus par une évolution des mentalités, l'émergence de quelques principes (respect des peuples, liaison
développement-environnement), une implication de l'opinion mondiale (peut-être plus faible en France) que par des textes formels.
Rio est un point de départ plus qu'un aboutissement. L'après-Rio est à bâtir. L'AFCEV doit trouver et prendre place dans ce futur.
AFCEV : Association française pour la conservation des espèces végétales Mairie de Mulhouse 2, rue Pierre?Curie, 68200 Mulhouse.

article paru en éditorial du numéro 3 de janvier 1993 de Foliaison, repris avec l'aimable autorisation de la revue.

[R]