Les Brèves du Courrier

n°36


La météo est sombre (la Terre en 2041 et en 2070) ; J'ai un déchet, qu'est-ce que j'en fais ? (les Français et le tri des ordures) ; Ethique et précaution (le nouveau Comité, installé à l'INRA depuis décembre 1998) ; Bioconversions (des agriculteurs passent au bio) ; Messages anthumes (à destination des Homo sapiens de dans 50 000 ans ou de leurs remplaçants) ; Victimes de l'alcool à la barre (10 ans après le naufrage de l'Exxon Valdez en Alaska) ; Pique-prune (Osmoderma eremita...) ; Carnivores (le Loup, le Lynx, le Glouton...) ; Bruits de babottes (mouches artificielles dans la panoplie du soldat du futur) ; Les chocomaniaques et surtout les chocooliques en danger (3 scénarios pour l'avenir des plantations de cacaoyers) ; Ornithométrie (ou comment mesurer le bien-être des Anglais) ; Le dernier amendement (l'urine).


PLANÈTE
La météo est sombre

Des météorologues britanniques du Hadley Centre ont présenté, dans le cadre de la Conférence internationale sur les changements climatiques réunie à Buenos Aires (Argentine), le 2 novembre 1998, un rapport précis - et pessimiste - sur l'état de notre terre en 2041 et en 2070. Un rapport qui insiste sur l'impact de l'évolution de la couverture végétale ? dont les forêts du globe. D'ici une à deux générations, la végétation du globe devra absorber 2 à 3 milliards de tonnes de CO2 par an, tandis que l'homme en produira 3 fois plus. La forêt amazonienne sera morte et beaucoup de terrains cultivés seront des déserts. La température, par suite de l'effet de serre, sera de 3°C supérieure et il y aura plus de malades, d'assoiffés et d'affamés que de nos jours.
D'après BBC News, Grim climate warning, www.news.bbc.co.uk/hi/english/world

FRANCE
J'ai un déchet, qu'est-ce que j'en fais ?

En 1999, près de la moitié des Français va trier ses emballages ménagers et la moitié de ceux-ci seront recyclés.
Sur le bilan de l'année écoulée (1998), on enregistre que 1 Français sur 3 trie ses emballages ménagers (+60% en un an, du fait du choix de la collecte sélective par nombre de communes), que leur taux de valorisation (principalement par recyclage) a été porté à 60% et que le soutien financier à la collecte sélective a été renforcé.
D'après le communiqué de presse d'Eco-Emballages du 9 février 1999.
NDLR : le titre de la brève est lui-même du recyclage. Il est en effet celui du Petit Abécédaire du déchet (de Gérard Bertolini) mis en ligne sur notre Infoservice.

FRANCE
Éthique et précaution

Le conseil d'administration de l'INRA a décidé le 10 décembre 1998 la création d'un Comité d'éthique et de précaution. Présidé par Jean-François Théry, conseiller d'État, il sera composé de douze personnalités extérieures à l'Institut, choisies en raison de leur compétence et de leur intérêt pour les questions d'éthique.
Instance consultative indépendante, ce comité a pour mission de réfléchir aux relations entre la science et la société dans le domaine de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement, aux impacts et à l'acceptabilité, au plan éthique, des applications de la recherche agronomique pour la société civile, et de formuler des avis et recommandations.
Ce comité est placé auprès du président de l'INRA. Il peut être saisi à la demande du Conseil d'administration, du Directeur général de l'Institut ou du Président de son conseil scientifique. Il peut également se saisir de toute question qu'il juge utile d'examiner. Cette initiative sera complétée en interne par la mise en place d'un réseau permettant de favoriser la prise en compte éthique dans les recherches de l'INRA (bioéthique, éthique environnementale, éthique économique et sociale) et par une réflexion et une organisation à venir quant aux questions de déontologie et d'intégrité scientifiques.

FRANCE
Bioconversions

En 1998, deux mille agriculteurs français se sont convertis à la culture biologique, un nombre en forte croissance. Les surfaces cultivées en bio ont augmenté de 50% : elles dépassent désormais les 200 000 ha. Le nombre d'exploitations certifiées progresse pareillement. En 1997, la production de poulets 100% bio avait crû de 135% et celle de poules pondeuses de 53%. Le phénomène ne touche cependant pas toutes les régions. En tête figurent le Languedoc-Roussillon, la Franche-Comté, l'Alsace et la Bretagne.
L'objectif du ministère de l'Agriculture est d'avoir 25 000 producteurs cultivant un million d'hectares en bio en 2005.
D'après Le Petit Bouquet (quotidien électronique : www.le-petit-bouquet.com) du 20 janvier 1999.

PLANETE
Messages anthumes

Ariane, fusée européenne, lancera en 2002 un milliard de messages numérisés à l'attention de nos très lointains descendants. Le projet spatial français KEO ou "l'oiseau archéologique du futur", conduit par des ingénieurs d'Aérospatiale, du Commissariat à l'énergie atomique, des écoles des Mines et de Sup Aéro, et d'Inter-space (filiale du Centre national d'études spatiales), consiste en effet à envoyer dans l'espace un satellite où seront logés une centaine de disques DVD en verre contenant des missives adressées à nos descendants (ou à leurs remplaçants…), une compilation de l'état de nos connaissances (ça pourra leur servir…) ainsi que des échantillons de sang humain, de terre, d'air et d'eau (avec un bon vieux virus ?) préservés dans des billes d'or (s'en f'ront des colliers).
Le satellite suivra une trajectoire telle qu'il retombera sur la Terre dans 50 000 ans. Avec ses messages.
D'après diverses sources de presse. Février 1999.
NDLR : nos lecteurs qui auront scrupuleusement réagi à 16 667 Opérations toilette et seront ainsi restés destinataires génération après génération recevront alors, sauf problème imprévu, le n° 150045 du Courrier de l'environnement.

ÉTATS-UNIS
Victimes de l'alcool à la barre

Il y a un peu plus de dix ans, l'Exxon Valdez, piloté en état d'ivresse, faisait naufrage près de la côte en Alaska, laissant échapper plus de 40 millions de litres de pétrole brut.
Premier bilan : plus de 2 000 kilomètres de côte touchés par la marée noire ; 250 000 oiseaux de mer, 2 800 Loutres de mer, 300 phoques, 150 Pygargues à tête blanche et au moins 22 baleines morts. Ainsi que des millions d'œufs de saumons, de petites plantes et animaux vivant dans cette région. En gros, 28 espèces animales touchées.
Aujourd'hui seuls la Loutre des rivières et le Pygargue à tête blanche (l'oiseau emblème des États-Unis) ont retrouvé leur niveau de population précédant la catastrophe. Selon Molly McCammon, directeur de la commission créée pour restaurer l'environnement de la région (avec 900 millions de dollars payés par Exxon), " Le pétrole est encore présent sur les plages, les Lloutres de mer restent absentes et les personnes qui vivent et travaillent dans la région continuent à subir l'impact de la marée noire ".
D'après une dépêche AFP USA-Environnement (Washington) datée du 10 février 1999.

FRANCE
Pique-prune

La construction de l'autoroute A28 (entre Alençon, le Mans et Tours) fait l'objet, depuis l'enquête d'utilité publique, de l'opposition de nombreux écologistes. La contestation juridique des Verts, fondée sur le non-respect des règles d'appel d'offre, s'est trouvée renforcée par " la découverte de l'existence du scarabé Osmoderma eremita, espèce protégée ". Les travaux sont interrompus au sud d'Ecomoy et les opérations de remembrement figées : il est interdit d'abattre les arbres. Et les agriculteurs de manifester, le 19 janvier 1999, dans les rues du Mans, coups de klaxon et rugissements de tronçonneuses à l'appui.
Mais qui est cet insecte ? Une cétoine (Coléoptère Scarabéidé) assez grosse (25 à 35 mm), brun noir légèrement bronzé, à l'odeur marquée de " cuir de Russie " ou de prune (ou goutte). D'où les noms de Prunier ou de Pique-prune qu'on lui a donnés dans le Lyonnais. Sa larve (un ver blanc) se développe en deux ans dans le terreau des cavités de divers arbres (chêne, hêtre, platane, prunier, pommier, poirier, saule…).
Le passage de l'autoroute pourrait-il être fatal à la population locale ? Les entomologistes sont à l'œuvre pour le déterminer.
Légalement, Osmoderma eremita figure à l'Annexe 2, " Espèces animales et végétales d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de zones spéciales de conservation ", de la directive 92-43-CEE Faune-Flore-Habitat.
D'après Ouest-France du 20 janvier 1999, un mémoire des Verts (www.verts.imaginet.fr/dossiers.html), le glossaire progressif d'entomologie à consulter à l'adresse internautique www.inra.fr/OPIE-Insectes/glossaire.htm et la directive 92-43-CEE qu'on trouve à www.arborea/europe/annexe2.htm

EUROPE
Carnivores

Selon le fonds mondial pour la nature (WWF), il est urgent d'éliminer les préjugés contre les grands carnivores d'Europe, en butte à l'hostilité des éleveurs, notamment. Le Loup, de retour en Suisse, en France et en Allemagne après un siècle d'absence a reçu un " accueil pour le moins hostile ". Les autres espèces voient leurs populations résiduelles très menacées : Lynx ibérique, Lynx d'Europe, Ours brun, Glouton.
Le WWF lance une campagne de sensibilisation " pour les sauver " en sollicitant l'appui du public à ces carnivores " mythiques ".
D'après une dépêche de l'AFP du 23 février 1999.

l PLANÈTE
Bruits de babottes

Peut-on fabriquer une mouche artificielle ? La question ne s'adresse pas aux pêcheurs à la ligne mais se pose aux laboratoires de pointe de l'armée (états-unienne). Les militaires, en effet, sont équipés de drones, sortes d'avions modèles réduits équipés de caméras (voire pire), qui se faufilent jusqu'aux lignes ennemies à la barbe des radars.
Réduire la taille de ces engins jusqu'à celle d'un insecte (qui viendrait se poser sur l'épaule de l'ennemi pour l'espionner, voire lui exploser dans l'oreille ou encore lui inoculer quelque virus) semble hors de portée des chercheurs en polémentomologie. Il leur faut abandonner l'idée de miniaturiser un avion (les lois de portance ne s'appliquent plus en dessous d'une certaine taille) et apprendre à imiter les insectes ptérygotes ailés et leur vol battu. Ceci après avoir mis au point un " moteur " capable de mouvoir durablement les ailes d'un tel engin et brûlant un carburant superconcentré, bref quelque chose comme les muscles d'une abeille fonctionnant au nectar.
D'après Science et vie micro (article de Bertrand Houard) n° 168 de février 1999.
NDLR : voilà enfin les débouchés qu'attendent les entomologistes :
1) constructeurs de caméras volantes, de seringues télécommandées, de microphones rampants et s'insinuant ;
2) destructeurs des mêmes ;
3) installateurs de moustiquaires.

PLANÈTE
Les chocomaniaques et surtout les chocooliques en danger

Pour le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), trois scénarios sont possibles, qui décrivent l'évolution de la production de cacao vers 2010. La production (2,6 millions de tonnes bon an mal an) peut continuer au même train. Elle peut chuter du fait de l'abandon, en Afrique, en Asie ou en Amérique latine de la culture du cacaoyer face à des maladies non maîtrisées et à la sénescence de beaucoup de plantations ; sans compter que bien des consommateurs se seront habitués à des ersatz ou à des parfums de synthèse.
Mais, et c'est le scénario optimiste, un développement durable est possible, à base de nouveaux modes de culture et de variétés améliorées, à inventer par les chercheurs et mettre en place en coopération avec les planteurs.
D'après un communiqué du CIRAD du 22 février 1999.
NDLR : le chocolat n'est pas durable : il faut le manger vite avant qu'il ne blanchisse.

ROYAUME-UNI
Ornithométrie

Comment savoir si la vie s'améliore ou se détériore en dans le royaume ? Pour John Prescott, vice-premier ministre, titulaire du superministère responsable des politiques en matière d'environnement, de transport et des questions régionales, s'exprimant en conférence de presse en novembre 1998 : " La qualité de la vie n'est pas seulement une question économique " et de nouvelles statistiques officielles doivent s'ajouter en 1999 aux indicateurs économiques en usage, portant sur la croissance, l'inflation et le niveau de chômage.
Des indicateurs qui devront devenir aussi familiers que ceux-ci, et qui permettront ? en plus de suivre les progrès réalisés dans divers domaines comme ceux de l'habitation, de la qualité de l'eau, de la pollution de l'air, des émissions de gaz à effet de serre, des flux de circulation, du niveau de scolarisation et de la santé ? de savoir comment se portent les oiseaux.
John Prescott a annoncé qu'il soumettrait d'abord le projet au public. " Les environnementalistes se sont montrés ouverts mais prudents ".
D'après La biodiversité mondiale, vol. 8, n°3, hiver 1998.

AUSTRALIE
Le dernier amendement

Des chercheurs australiens et suédois viennent de mettre au point un système sûr, sain et économe en eau pour fertiliser les terres tout en valorisant une ressource naturelle renouvelable : l'urine.
Le système impose de séparer dès l'émission l'urine des fèces, de stocker la première dans des réservoirs avant de la transvaser dans les citernes des épandeurs, de composter les secondes (le phénomène étant favorisé dans cette configuration). L'urine est riche en azote et pauvre en phosphore : il convient de surveiller surtout les teneurs en nitrates et en sel des eaux souterraines, de la même façon qu'on le ferait avec l'épandage des déjections mélangées.
L'installation est simple et avantageuse dans le cas d'habitat dispersé, " notamment dans les parcs naturels ". Elle devrait pouvoir se décliner en plusieurs tailles : pour une famille, pour un village.
D'après les Media Releases du CSIRO, www.csiro.au/news/mediarel/mr1998/m98290.htm
PS : les docteurs Rhys Leeming et Peter Nichols, du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, ont mis par ailleurs au point des marqueurs " biofécaux " capables d'assurer la traçabilité de ce qui a transité par le tube digestif et d'attribuer toute contamination à sa source : homme, bétail ou oiseau.


Vers l'Album des Brèves