Le Courrier de l'environnement n°42 février 2001

*Have a look on our marvelous web!

Encadré 1. En ligne début février 2001
Encadré 2. Les douze-plus-cliqués


Quoi de remarquable depuis la dernière fois sur le reste de l'Internet - c'est-à-dire ailleurs que sur le site du Courrier, page à la gloire duquel cette rubrique Aveulouque est en fait écrite ?
En vrac, le peu de choses qui suit, fruit d'un échantillonnage fait au hasard sur le Net, via une souris blasée et tendancieuse, en plus.
Un livre a été proposé au téléchargement - par Baen Books, libraire en ligne états-unien - gratis pro deo en ligne et in extenso, autrement dit pour zéro dollar et je n'écrirai pas le rituel " à peu près autant en euros " car, ici-bas, le téléphone coûte. Bref, par le bouche à oreille d'internautes ravis du système autant que captivés par le contenu du " bouquin ", la version papier dudit livre fut propulsée en tête des ventes. Un argument pour ceux qui militent pour la gratuité sur Internet, qu'il s'agisse des livres, des journaux et revues ou des disques. La plupart des " cyberpirates " sont en fait des amateurs qui écument aussi librairies et disquaires (lu sur www.tf1.fr, le 15 janvier 2001).
Quant à Ginger, ce qu'on en sait, c'est que c'est " la plus grosse rumeur du Web ". " Ce n'est pas une invention médicale, ça s'assemble facilement et ça a un côté fun, puisqu'une fois mis en route, il aurait bien fait rire Jeff Bezoz ". Ce personnage de la taille d'un cybergourou, qui préside Amazon, a déclaré " Ce produit est si révolutionnaire qu'il n'y aura aucun problème pour le vendre. La question est plutôt de savoir si les gens auront le droit de l'utiliser ". Dixit TF1 sur son site (le 15 janvier 2001) sous la manchette " Décalé ". Stupéfaction au Courrier. Se pourrait-il qu'un objet créé pour l'an 2000, offert sur une page du site /dpenv/ uniquement aux internautes visiteurs de la page www.inra.fr/dpenv/aa00.htm " pour lutter contre l'effet de serre ", ait traversé l'Atlantique et se soit retrouvé sous l'œil des prophètes du Web dans un bunker de la Silicon Valley ?
À part ça, les Français sont de plus en plus nombreux à être connectés, surtout en ville. Mais la belle courbe grimpante mollit alors que le prix des bécanes montre une tendance nette à enfler. Mais un tiers des personnes interrogées affirment qu'ils ne seront jamais branchés sur Internet. Le courrier électronique et la participation à des listes de discussion ou à des parties de tchatche (chat), les acquisitions en ligne, les jeux de rôle historico-littéraires et la consultation de sites instructifs sont les principales activités des gens assis devant un écran d'ordinateur. L'analyse fine des usages d'Internet se poursuit, révélant que d'aucuns y ont trouvé un outil performant pour des trafics moins risqués que - disons, pour rester dans le contexte de l'agro-environnement - voler une poule tandis que d'autres travaillent grâce à lui dans une campagne agricolo-rurale verdoyante et stimulante.
À propos de courrier électronique, un gros quart des destinataires du Courrier a une adresse déclarée, professionnelle ou personnelle, et beaucoup en usent dans leur correspondance avec nous. Les auteurs - potentiels et patentés - nous envoient désormais leur projet de texte par ce moyen, qui permet, par la suite des échanges instantanés pour les travaux de mise au point et les apports d'illustrations. Ainsi, depuis son bureau, le rédac-chef travaille avec le Pérou et l'Espagne (cas de ce numéro), tout autant qu'avec sa collaboratrice sise juste de l'autre côté de la cloison.
Ma boîte aux lettres (BAL) fraval@paris.inra.fr - c'est écrit dessus - (qui est aussi celle du Courrier) reçoit également tous les messages échangés sur la liste ESB, forum électronique créé en mai 1999 par Yves Le Pape pour être le lieu de débats (en français) sur les encéphalopathies spongiformes, principalement la maladie de la vache folle. Actuellement, plus de 600 personnes sont inscrites, échangeant informations, réflexions et opinions, dans le respect d'un nécessaire art de vivre (ton modéré, confidentialité, brièveté…). L'administration (douce) du forum mobilise désormais une demi-douzaine de bénévoles. Les colistiers proviennent d'horizons très divers ; en ce lieu virtuel se rencontrent des scientifiques, des vétérinaires, des éleveurs, des journalistes, des parents d'élèves, etc. Les archives sont à disposition des colistiers. Un premier thème - celui de l'abattage total ou partiel des troupeaux, qui a nourri des débats approfondis durant l'été 2000 - a fait l'objet d'une synthèse, publiée sur Internet à www.inra.fr/dpenv/vchfol-d01.htm (avec d01 comme dossier n°1 - il y aura d'autres).
Nous voilà arrivés pas loin de la page " Vache folle en ligne ", à vchfol00.htm, où tout internaute trouve chaque jour sa ration de brèves et de dépêches sur les aspects scientifique, réglementaire, technique, politique et médiatique de la crise. Où tout curieux peut remonter la pile des informations accumulées depuis fin 1997 et se plonger dans deux documents de synthèse, l'un ancien (1996), signé Stéphane Petitjean : La crise de la vache folle (vchfol00.htm#crise) ; l'autre plus frais (2000), établi par Gisèle Derpet : Le point sur la vache folle ! (vchfol2000.htm). Et, à un clic de souris (à vchfoliste.htm), les explications pour s'inscrire à la liste ESB. La page " Vache folle en ligne ", depuis la relance de la crise en octobre 2000, est la plus visitée, et de loin, de toutes nos pages. Le calme un peu revenu, elle se fait cliquer 700 fois par jour, en ce début de février et a reçu, en 10 jours, plus de 3 000 visiteurs " distincts ".
Pas de jeux, qu'ils soient de hasard, de rôle ou même éducatifs, en ligne sur notre site. Cybergamins, passez votre chemin. Des " acquisitions " à faire, oui. Fournisseurs de systèmes blindés de paiement sécurisé, passez votre chemin. C'est gratuit - mais tout n'est pas rigolo. Cependant, il nous revient aux oreilles que d'aucuns auraient télédéchargé des bruits d'animaux trouvés dans une soi-disant exploitation cyber@gricole ou à la Meuglothèque. Et ça sur un site instructif ?
Car, comme site instructif, catégorie déclarée prisée par les internautes, nous nous posons un peu là. Le site /dpenv/ s'enrichit des articles du Courrier, mis en ligne un numéro ou deux après leur parution, de nombreux éléments importants de gros dossiers (comme Lutte biologique II), voire de dossiers entiers, de pages spéciales et de documents particuliers (voir encadré 1). Grosso modo, 250 articles sont en ligne, l'équivalent de 2 à 3 000 pages imprimées. Une " mine " où l'on circule à coups de souris, à partir des index (par numéro, par thème, par auteur), des pages thématiques (bientôt complétées et mises à jour…) et du Farfouilleur, maintenant rodé, un moteur de recherche installé en page d'accueil qui permet de trouver l'occurrence du mot posé.
L'ensemble a reçu, durant la première décade de février, 25 000 requêtes par jour, dont un bon tiers pour l'ensemble du secteur " vache folle ". Plus de 2 800 fichiers (textes, images ou sons) ont fait l'objet d'un clic et près de 12 000 " hôtes distincts " (visiteurs) ont été servis. Toujours intéressant ? sinon très significatif -, le classement des articles en ligne les plus vus (lus, on espère) et qu'on peut mettre en regard de celui publié dans le Courrier n°40, p. 128 et de ceux affichés à /qn.htm. Voici donc les douze-plus-cliqués, dans l'encadré 2, ci-dessous, sachant qu'au-delà du 10e, les " scores " sont très serrés. Et les ignorés, délaissés, jamais cliqués peut-être que par un robot scrupuleux et besogneux ? Je serai charitable et resterai touche-cousue, me permettant tout juste de rompre le secret professionnel pour un volatile hébergé qui fait trop peu d'audience ; c'est une poule, dont le caquètement, poule.waw, n'a été actionné que 2 fois.
En dernière minute, une annonce qui tombe à pic (que m'envoie tf1.com) pour les accros de l'Internet en général et les fous de la lecture en ligne de nos productions en particulier. Qu'ils notent ces deux noms : Maressa Orzack et Kimberly Young. La première a créé une clinique de la dépendance à l'ordinateur à Harvard (Massachusetts, États-Unis) où les patients atteints d'addiction grave sont écoutés, soignés, voire admis. La seconde facture à 89 $ (autant d'euros) à qui veut décrocher une séance de 50 mn de forum de discussion via… Internet.
A.F.


[R]


[R] Encadré 1. En ligne début février 2001

Des Dossiers de l'environnement de l'INRA
n°12 : La dissémination d'OGM : la prudence est-elle possible ? (1996, 42 p., par Véronique Le Roy)
n°13 : La crise de la " vache folle " (1996, 50 p., par Stéphane Petitjean)
n°17 : Sciences de la société et environnement à l'INRA (1998, 104 p., coord. Odile Vilotte et Danielle Barrès)
n°19 : Lutte biologique (II) (1999, 274 p., coord. Alain Fraval et Christine Silvy) [la plupart des articles]
Le Sauve qui peut n°10. L'espèce dans le monde végétal.
Et 250 articles du Courrier
(la mise en ligne est systématique depuis le n°23).
[R]


[R] Encadré 2. Les douze-plus-cliqués

(et le 13e en prime)
Jourdheuil Pierre, Grison Pierre, Fraval Alain, 1991. La lutte biologique : un aperçu historique. CC, 15, 37-60.
Landais Etienne, 1995. Le Land Art, temps et lieux. CE, 24, 115-128.
Silvy Christine, Riba Guy, 1999. Biopesticides contre maladies, insectes, mauvaises herbes. D19, 157-200.
Lambert Serge, 1999. Animaux utiles et nuisibles dans les livres scolaires. CE, 38, 23-40.
Van der Werf Hayo, 1997. Évaluer l'impact des pesticides sur l'environnement. CE, 31, 5-22.
Poncy Odile, Labat Jean-Noël, 1996. L'état actuel de l'inventaire des flores tropicales. CE, 27, 79-91.
Renault Pierre, Parry Stéphanie, Sierra Jorge, Bidel Luc, 1997. Transferts de gaz dans les sols. CE, 32, 33-50.
Fortier Agnès, 1999. La réglementation du ramassage des escargots : le cas d'Helix pomatia. CE, 38, 75-83.
Alphandéry Pierre, 1996. La nature de Disneyland Paris. CE, 28, 27-34.
Ambroise Régis, Barnaud Michel, Manchon Odette, Vedel Georges. 1998. Bilan de l'expérience des plans de développement durable du point de vue de la relation agriculture-environnement - avec deux témoignages d'agriculteurs recueillis par Arnault Villaret. CE, 34, 5-20.
Brangeon Jean-Louis, Chitrit Jean-Jacques, 1999. Les éléments de durabilité de l'agriculture biologique. CE, 38, 53-66.
Bonny Sylvie, 1998. L'emploi d'OGM en agriculture : quel intérêt et quelles limites au niveau économique ? CE, 34, 75-86.
Napoleone Claude, Roque Olivier, Bourbouze Alain, Jouve Anne-Marie, 1995. Aménagement communal participatif à Montpezat. CE, 24, 13-28.
Cayrol Jean-Claude, Djian-Caporalino Caroline, Panchaud-Mattei Elisabeth, 1992. La lutte biologique contre les Nématodes phytoparasites. CC, 17, 31-44
CE : Courrier de l'environnement ; CC : Courrier de la Cellule environnement.
[R]


Vers l'Album des Aveulouques